Course en ligne de Lagnieu

Par Vincent
Le 10/06/2012

Ça gagne pour l'Ain, presque pour l'autre !

Photo1

A Lagnieu, Vincent (au premier plan) et Clément (de l'UC Voiron) ont fait une belle course d'équipe pour truster le podium.

Course Organisée par l'UC Lagnieu, sur un circuit de 5 km à parcourir 13 fois. Le parcours vallonné (800m de cote à 6%) et la pluie, une nouvelle fois invitée, ont favorisé les attaquants.


Course des 3éme catégorie: une vingtaine de coureurs en lice :

En résumé :

Une belle course de Clément et Vincent, compagnons d'un jour, sur une course d'usure et technique. Après avoir passé 10 tours en échappés (à 4 puis 3 coureurs), les deux amis se jouent de leur adversaire, et Clément l'emporte intelligemment devant Vincent (2ème), pris de crampes et incapable de lui disputer le sprint, alors que le peloton fini à quelques secondes derrière.

Les commentaires de Vincent :

Ce dimanche sportif n'a bien failli pas avoir lieu pour moi. En effet, hier, alors qu'il faisait un temps idéal pour les cyclistes, Gabriel et moi décidions de nous faire une petite sortie dans le Vercors, histoire de borner un peu. Mais voilà, km 5, alors que nous roulons sur les rails du tram dans cette dite ville-cuvette, ma roue avant vient se glisser dans un rail, et vla da dam, le Guerrier est au sol, un peu brulé sur le coté gauche, notamment à la hanche. Rien de bien méchant, si ce n'est que mon poignet me semble douloureux. Au final nous bouclons nos 95 km d'une balade tranquille, mais ce matin, à froid, mon poignet ne me permet meme pas de tenir un verre d'eau.
Mais tant pis, une bande bien serrée plus tard, je partais pour Voiron rejoindre l'ami Clément.
Le bougre a déniché la voiture officielle de l'UCV, et, les velos sur le toit, nous partons pour Lagnieu, après quelques soucis de GPS (rien ne vaut les vieilles cartes). C'est vrai on a toujours des emmerdes avec la technologie... je n'ai rien contre les scientifiques (enfin si, mais c'est un autre problème), mais il faut dire que les matériels en micro ou nano, ça ne m'inspire pas confiance. Le seul scientifique que je vénère, c'est Pythagore... vous savez, celui qui a inventé le thé au Rhum.
Trèves de billevesées mathématico-pompeuses...
A l'échauffement la pluie se met à tomber, une habitude désormais. Que l'on ne vienne plus me faire de réflexion sur ma région natale... (je signale d'ailleurs au passage aux chauvins de la première heure et aux bronzés de la mi-cuisse, qui stagnent toujours plus nombreux sur leur insignifiant canapé Ikea en lisant les récits à rallonge de quelques timbrés de la pédale... je leur signale que d'apres les relevés de Météo France (des gens respectables) il tombe par an 200 mm de pluie de plus à Grenoble qu'à Lisieux...)
Le premier tour se fait dans les roues, en moulinette, on tombe le petit plateau dans la bosse, pas évidente. Au deuxième tour, un gars de Pont-de-Chéruy accélère, étant dans le coin avec Clément, nous suivons. Nous sommes 4 avec quelques 10 secondes d'avance, mais nous nous ferrons reprendre sur la ligne, alors que ce coureur au maillot bleu fait déraper sa roue arrière et manque de chuter, dans le virage avant l'arrivée, couvert de bandes blanches humides. Clément s'accroche avec lui et déraille, et je repars pour ma part en queue de peloton. Un demi-tour plus tard, Clément rentre, et nous passons un tour complet au chaud. Pendant que nous trainions derrière, deux coureurs se sont fait la belle devant, et personne ne veut rouler... Ils prennent rapidement de la distance. C'est décidé, au pied de la bosse nous partons avec Clément. Je mets une mine dès le pied et passe la bosse sur la plaque sans me retourner. En haut, Clément m'appelle, il a fait le trou lui aussi, je l'attends, et nous partons en chasse. Rapidement nous revenons sur les deux fuyards. Nous passons ainsi environ 5 ou 6 tours devant, à gérer notre avance sur le peloton. J'ai peur de me faire reprendre, et je me sens de bonnes jambes, alors je prends la plupart des relais.
Oui, un sénior n'en prend aucun, Clément fait un peu "la salope" (c'est lui qui le dit) et le dernier coureur fait sa part de boulot.
A quatre tours de la fin, le sénior lache prise dans la bosse. Un tour plus loin, dans cette même côte, l'intrus non-isérois démarre. Clément suis, et je veux y aller mais (oui il y a un mais quand on porte le dossard 13) les jambes se raidissent et je sens les crampes arriver aux mollets. Je m'assoie et limite la casse en haut de la bosse avec 10 secondes de retard. Le non-isérois accélère devant pour me lacher définitivement mais je fais chauffer la Zipp et reviens au bout de 2 km de chasse.
J'annonce à Clément que je ne pourrais pas rouler trop fort, ni accélérer. Tant mieux, personne n'attaque dans la côte, à tel point que Clément hésite à partir. Finalement nous restons groupés, mais lorsque nous nous retournons, le peloton revient fort, très fort. Nous laissons le coureur de l'Ain rouler, mais il ne force pas vraiment (bluff ?).
Dans le kilomètre de faux plat descendant avant le virage d'arrivée, le peloton est à 5 secondes derrière. Voyant ça, Clément attaque, Monsieur X tente de suivre, et je prends sa roue, n'allant pas rouler sur Clément (et ne pouvant pas trop, à vrai dire). Clément passe le virage avec 10 m d'avance, je ne prends pas de risque, mais quand je veux me mettre en danseuse pour accélérer et entamer le sprint de loin, une violente crampe me prends au mollet. J'arrête mon effort pendant 3 secondes, me secouant le mollet, et voyant Clément puis Monsieur X s'envoler.
Le peloton est sur nos talons, et quand je me retourne, je suis aux premières loges pour voir un coureur prendre trop vite le virage et s’écraser, tout en glissade, dans le trottoir en face. Je prends mon courage et mon cintre à deux mains, et accélère en facteur. Le coureur de devant est cuit, je reviens sur lui petit à petit et le dépose 100 m avant la ligne, arrivant 4 secondes derrière Clément qui exulte, et 3 secondes devant notre compagnon d'échappée. Le peloton arrivera tout juste derrière nous.
Une bien belle course, au niveau relevé, avec un profil intéressant. Troisième 2ème place pour moi, belle victoire de Clément qui revient avec une bouteille de Champagne, pour fêter sa montée en deuxième caté. J'attendrais Savoyères et/ou Crest, en espérant faire le plein de points pour rejoindre Laurent en 2.

Franck P10 juin 2012, 21:49

Belle course, animée jusqu'au bout, beau résultat et beau récit (ah, le "thé au rhum de Pythagore", fallait oser !).
Bon, maintenant va falloir penser à en claquer une, hein, histoire de monter en 2ème catégorie sur une victoire !

Patrick11 juin 2012, 12:55

Bravo Vincent ! Elle va finir par arriver cette victoire !
En tout cas belle domination des Isérois dans l'Ain.
Si la course de Crest est celle à laquelle je pense, c'est un super circuit, une course en ligne (un tour de 80km, une des dernière, voir la dernière ?) dans le plus beau pays du monde (c'est la vérité, et en plus j'y suis né). A faire devant (dans le groupe de tête quelque soit sa taille), le plus économiquement possible (faire ce que l'on doit faire, tenir son rang, faire son boulot mais pas plus) et attendre le pas de Lauzin pour partir seul... C'est pas compliqué tu verras.

Clement11 juin 2012, 13:12

Super course ! ce fut un plaisir d'être échappé avec toi Vincent, tu monteras en 2 des les Savoyères tu verras, et maintenant tu sais ce qu'il ne faut pas faire: économise toi prend des relais de 3 km mais juste ce qu'il faut.
Et comme toujours de super récits.

Clement11 juin 2012, 13:13

Ne prend pas des relais*

raphael du vcb11 juin 2012, 13:19

Bravo Vincent!!! Belle course.
Rendez vous à la montée des savoyères.

vincent11 juin 2012, 22:08

Merci Patrick pour les infos sur Crest. D'ailleurs je trouve peu de renseignements sur le tracé sur le net, si tu avais des liens à me filer. Mais effectivement une vraie boucle c'est attrayant (s'il fait beau temps), et je n'irais rien que pour profiter d'une telle organisation (s'il y a des volontaires d'ailleurs, qu'ils me préviennent), en plus j'ai quelques amies sur Die, elles ont prévu les pancartes, j'aurais la pression :)
Clément félicitation à toi, je saurais m’économiser, ou bien rouler pour toi l'an prochain, si tu viens à TVS (oui c'est une offre publique).
Raphaël, on se retrouvera donc à la grimpée, même si je t'avoues que ta présence me laisse à penser que ma première victoire s'éloigne encore un peu, mais je ne lacherais rien, et toi non plus je le sais bien. A très bientôt

Pierre12 juin 2012, 22:23

Merci pour ton récit Vincent de cette belle 2ème place. Ah c'est rageant de les collectionner mais au moins c'est la preuve que tu es toujours en forme.

Radu13 juin 2012, 21:14

Bravo à toi Vincent pour cette 2e place, de plus avec un poignet en vrac, c'est un vrai exploit ! Mais oui, Vincent, le GPS c'est une belle technologie mais cela ne remplace pas les cartes car on n'a pas de vision d'ensemble. Fais comme Patrick, récupère un vieil atlas Michelin et déchire les pages...

loic14 juin 2012, 10:46

Salut Vincent,felicitations,pour crest directio route de die ,puis vallee de la gervanne redescente sur bourdeaux pius saou et arrivee paz de lauzun,ou comme dis Patrick,tout envoyer dans le dernier kilometres.

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 8315  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)
(Photo récupérée sur le blog du VC Druillat)

vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo3
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo4
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo5
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo6
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo7
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo8
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo9
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo10
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo12
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo13
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo14
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo15
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo16
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo17
Photo18


Photo19
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo20

www.isere.fr


Photo21
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 10/06/12 par vincent, mise à jour le 22/10/2012 22:12 par Franck P