Championnat National Ufolep CLM

Par Franck P
Le 30/09/2012

Contre-la-montre individuel l'Ufolep 69 sur un circuit plat de 22 km tracé autour de St-Vulbas à parcourir une fois en individuel et deux fois par équipe.

TVS représenté par 6 coureurs :

  • Vincent, Laurent J, Manu, Pierre, Patrick et Franck P (avec des équipes complétées par Mehdi Martin de l'UC Pontcharra et Michel Boin de St-Clair de la Tour).

En résumé :

TVS avait mis les petits plats dans les grands pour ce championnat de France, Manu ayant, pour l'occasion, emprunté le camping-car de son papa pour nous offrir le gite et le couvert. Mais ce qui devait être deux jours de fête du vélo, s'est finalement transformé en championnat de natation, la faute à une pluie invitée de dernière minute et qui ne nous aura pas beaucoup épargnés au cours de ce week-end.


Le contre-la-montre individuel :

  • Patrick est le premier TVS à s'élancer (sous la pluie). Avec un déficit de watts sur le retour (face au vent), il termine plutôt mécontent de lui. Avec ses 32'19 (40,5 km/h de moyenne), il se classe 42ème de la catégorie des 40/49 ans (61 classés) et 158ème du classement scratch (sur 251).
Photo1

Patrick, un peu en souffrance sur le retour

  • Pierre est le deuxième à partir et il a tout calculé : il va faire 300 watts de moyenne et terminer en 29'30. Il ne fera finalement "que" 298 watts mais bouclera le circuit en 29'21, ce qui le classe 19ème du scratch et le fait échouer au pied du podium de la catégorie. Il est donc 4ème des 40/49 ans, avec une moyenne de 44,5 km/h (61 classés).
Photo2

Pierre, comme un aigle fondant sur sa proie

  • Je (Franck) m'élance moi aussi sur un circuit mouillé. Après un départ comme toujours trop rapide, le retour est un peu difficile et il faut que je me batte pour tenir jusqu'à la ligne que je franchis en 32'41, avec pile 40 km/h de moyenne. Un chrono qui me classe 47ème de la catégorie (61 classés) et 177ème du scratch (sur 251). 286 watts de moyenne.
Photo3

Franck, champion au concours du "mollet bandé"

  • Vincent réalise un très bon chrono mais est victime d'une "bizarrerie" : alors que son compteur lui indique un temps de 31'02, le chronomètre officiel le crédite de 42 secondes supplémentaires. Bon... Ses 31'44 "officiels" le place 7ème de la catégorie (11 classés) et le gratifie d'une moyenne de 41,2 km/h. Les 17/19 ans n'apparaissent pas au classement scratch, mais la performance de Vincent lui aurait permis d'entrer dans les 135 premiers.
Photo4

Après sa course, Vincent n'avait pas le moral dans les chaussettes

  • Laurent, un peu enrhumé mais très affûté et de plus en plus profilé prend à son tour le départ, sur une chaussée sèche mais avec un vent qui se renforce. Très costaud à l'aller avec le vent dans le dos, il ne faiblit pas sur le retour et s'apprête à réaliser une remarquable perf' quand, à moins d'1 km de l'arrivée, il prend la mauvaise direction dans un rond-point. L'erreur est vite corrigée mais il lâche quelques précieuses secondes dans cette affaire. Il franchit la ligne en 30'40, 29ème de la catégorie des 30/39 ans (55 classés) et 71ème du scratch (251 classés) à la jolie moyenne de 42,6 km/h.
Photo5

Laurent, version atomique !

  • Manu est le dernier TVS à prendre le départ. Très motivé par la présence de son père dans la voiture suiveuse, et s'étant préparé pour atteindre son pic de forme pour la National, il réalise un très gros chrono, bouclant le circuit à 44,5 km/h de moyenne, en 29'22, seulement une seconde et une place derrière Pierre. Il est donc 20ème du scratch et 10ème de la catégorie 30/39 ans (55 classés). Et sa moyenne de 310 watts montre qu'il ne s'est pas donné qu'à moitié !

En bonus, une vidéo de la course de Manu !

Photo6

A peine plus d'une seconde d'écart à l'arrivée entre Manu et Pierre, mais plus de 45s à mi-parcours! Vive le vent!

Téléchargez les résultats du CLM individuel


Le contre-la-montre par équipe :

Nous nous sommes lavés (faut pas le répéter mais Patrick a essayé de me faire le coup de la savonnette sous la douche), nous avons bu l'apéro (mais sommes restés à peu près raisonnables), avons bien mangé (super les pâtes aux oignons et aux lardons de Manu, même si la casserole carbonisée a moins apprécié que nous...), et avons, somme toute, pas trop mal dormi (même s'il n'est pas évident de trouver le sommeil dans un camping-car où le simple fait de se retourner fait tanguer tout l'habitacle et où les chaussettes mouillées après la course se rappellent au bon souvenir de nos narines).
Nous sommes donc confiants avant d'aborder le grand rendez-vous du chrono par équipes, d'autant que Météo-France a annoncé des éclaircies pour la journée...

C'est pourtant la pluie qui nous réveille, sur le coup de 6h30 du matin. Vous savez, le claquement tout à fait significatif des gouttes sur le toit du camping-car qui a le don de vous briser le moral d'emblée... Et puis on se dit que la pluie va cesser, que c'est juste une averse, et qu'il n'en restera rien quand nous prendrons le départ, 5 heures plus tard. Sauf que ça ne cesse pas et que ça s'accentue même.
Grosse discussion au petit déjeuner : on y va ou on n'y va pas ? Laurent nous glisse l'air de rien qu'il a du parquet à poser chez lui, Manu du boulot à préparer pour des clients japonais, on sait que Pierre n'est pas trop étanche... J'essaye de leur faire entendre raison, ressortant le bon vieux couplet : "une fois que vous l'aurez fait, que vous aurez en plus bravé les éléments, vous serez encore plus fiers de vous..." ou alors "c'est souvent dans les conditions les plus difficiles qu'on se forge les meilleurs souvenirs cycliste".
Bon, finalement, tout le monde répond présent au rendez-vous. On va se mouiller, mais tant pis.

La première équipe à s'élancer est celle que nous formons, Pierre, Patrick et moi, complétée par Michel Boin, (de St-Clair de la Tour) qui présente en outre l'avantage d'avoir plus de 50 ans, critère obligatoire pour pouvoir s'aligner sur la course des "plus de 40 ans".
Pierre a réfléchi toute la nuit et édifié une tactique infaillible : il fait le premier tour devant et on se contente de garder les roues, puis on le relaye à partir de la deuxième boucle du circuit pour augmenter la cadence.
La pluie s'est un peu calmée lorsque nous prenons le départ, mais les chaussées détrempées font qu'on n'y voit pas grand chose quand on est dans les roues. Alors on prend la douche et on patiente en essayant de se protéger autant que possible du vent.
Pierre est impressionnant, il tient quasiment les 44 km/heure, à l'aller comme au retour si bien que je me dis à plusieurs reprises "putain, mais comment il fait ça ?".
Nous entamons la 2ème boucle et, comme prévu, prenons enfin des relais. Au bout de 5 km à ce rythme, Pierre reprend les devants car notre allure à diminué. Petit coup d'accélérateur sur 3 km puis nous reprenons des relais sur le retour. Là, ça tourne fort, c'est plutôt efficace, on se donne à fond et Pierre apprécie de pouvoir récupérer un peu pendant nos relais.
La pluie se remet à tomber, un véritable déluge. Nous revenons sur une équipe qui est dans son premier tour. L'allure augmente un peu, puis carrément beaucoup au moment de les passer, Pierre se sentant pousser des ailes et faisant grimper le compteur jusqu'à 47 km/h dans une partie en léger faux-plat montant.
Ça commence à faire mal aux jambes et c'est le moment où l'élastique finit par casser, Michel ne parvenant plus à garder les roues. Nous levons le pied pour qu'il rentre puis repartons sur un rythme moins élevé et surtout avec des relais assez désorganisés. L'équipe que nous avons dépassée nous repasse à son tour et se campe 10 mètres seulement devant nous, virant extrêmement mal dans les virages, nous ralentissant énormément et nous faisant perdre un temps précieux.
Heureusement, la dernière ligne droite se profile. Nous les dépassons à nouveau et coupons la ligne en 59 minutes et 59 secondes (c'était moins une !), avec une moyenne de 43,6 km/h qui nous classe 8ème sur les 19 équipes de la catégorie. Dommage que nous n'ayons pu tenir le même rythme jusqu'à la fin car nous finissons à seulement une minute du podium ! De quoi nourrir quelques regrets...

Photo7

Le train des "vieux" TVS en action

La deuxième équipe de TVS est composée de Manu, Laurent et Vincent, complétée par Mehdi Martin (Pontcharra). Elle concourt dans la catégorie 30/39 ans.
Je laisserai l'un des protagonistes de cette équipe faire le récit de sa course, mais sachez d'ores et déjà que la bande des quatre a bien tourné, sous une pluie battante, pour prendre la 6ème place (sur 12 classés) en 58'53 (soit 1'06 de moins que les "vieux TVS") avec une moyenne de 44,4 km/h.

Photo8

Détrempés à l'arrivée, mais avec le sourire !

Téléchargez les résultats du CLM par équipe

Enfin, comme presque chaque semaine depuis le début de la saison des chronos, ce championnat nous a aussi donné la possibilité de passer quelques moments sympas avec nos collègues du Fontanil qui, après avoir roulé sous le déluge...

Photo9

...ont tenu leur promesse (il y avait un petit défi entre TVS et le Fontanil) en nous offrant à boire à l'issue de la course...

Photo10

Bon, la prochaine fois, on espère quand même que vous nous proposerez autre chose que du Champomy, même si c'est avec un aussi joli sourire !

En bonus, une vidéo du contre-la-montre individuel d'Alexis, du Fontanil cyclisme

Pour terminer, un grand merci à Mehdi et Michel, nos valeureux coéquipiers d'un jour qui ont su tenir leur rang et nous permettre de participer à cette belle épreuve dont on reparlera encore au coin du feu dans nos vieux jours...

- Tu sais petit, en 2012, j'ai fait le championnat de France Ufolep...
- Je sais papi, tu me l'as déjà raconté 10 fois !
- Ah bon, vraiment ? Et je t'ai raconté le coup de la savonnette de Patrick ?.


Pierre01 octobre 2012, 09:59

Certaines photos sont magnifiques et l'article est vraiment bien. Dans 30 ans, Franck, on le relira avec nostalgie, avant de le raconter aux petits jeunes.

Alexis Sicard01 octobre 2012, 20:45

Bravo à tous les TVS et non TVS mais qui ont eu l'honneur de porter ces couleurs!
En tout cas c'était bien sympa ce WE!
La plus belle image que je garde en mémoire est celle de Vincent en train de faire le ménage et la vaisselle! Nul doute que c'est LA recrue 2012!

Franck P01 octobre 2012, 21:56

@Manu : très intéressante, cette comparaison des performances avec Pierre. Cela dit, concernant la différence de temps à mi-parcours, tu commentes "Vive le vent" mais, si on est logique, le vent qui t'a désavantagé sur le retour a toutes les chances de t'avoir avantagé sur l'aller, non ? Ce qui expliquerait d'ailleurs pourquoi tu as pris autant d'avance sur les 9 premiers kilomètres.
Les choses auraient été très différentes si nous avions parcouru uniquement une longue ligne droite, mais là...
Dans tous les cas, on voit clairement que vous avez bataillé tous les deux comme des dingues sur les six derniers kilomètres pour rester au-dessus des 300 watts. Impressionnant !

Patrick01 octobre 2012, 22:49

Sur la comparaison Manu/Pierre, il y a le vent, mais il y a le départ de Pierre qui reflète une maîtrise de soi incroyable et jamais vue ! (je veux dire par la qu'un cycliste normal part toujours trop vite) Ceci dit, après ce que j'ai vu et vécu au chrono par équipe, Pierre je suis sûr que tu pouvais partir plus vite sans finir moins vite ! J'en suis convaincu.
@Franck : Comment un si grand garçon comme toi peut-il avoir peur d'une si petite savonnette en fin de vie ? 6 grammes !
Sinon, en plus des calculs de cda et autres crr (et de tête même), et des calculs pour quantifier les 2 ou 3 kJ perdus dans les freinages, on a vécu une expérience montrant qu'en dessous d'un rapport "eau sur pâtes", en l’occurrence autour des 0.5, on tend vers une quantité d'eau sous forme liquide nulle avant la fin de cuisson, entraînant une surchauffe dans la casserole bien au delà des 100°C réglementaires. Ceci dit, ces pâtes avec la garnitures étaient parfaites, vraiment excellentes, je n'aurais jamais imaginé en manger autant après un apéritif aussi copieux (j'ai une grande descente en cacahuète et assimilé, en l’occurrence des pignons), et surtout jamais imaginé l'état de l'ustensile... Ce n'est qu'au moment de faire la vaisselle que j'ai découvert le drame qui s'était joué au fond de la casserole. Celle-ci a été déclarée morte par 3 personnes autour de la table, mais non, Manu a nous a montré qu'il avait encore des watt, et 15 minutes plus tard on faisait la tisane dans ladite casserole !

loic02 octobre 2012, 15:54

Merci à tous,d'avoir participé,avec cette maudite pluie.

samuel04 octobre 2012, 19:47

En tous cas les photos sont magnifiques et le train des "vieux" de TVS est superbe. Bravo les gars.

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 3062  
précédé du chiffre six 

diapo

Les photos de Patrick, Laetitia et Franck
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo14
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo15
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo16
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo17
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo18
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo19
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo20
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo21
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo23
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo24
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo25
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo26
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo27
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo28
Photo29


Photo30
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo31

www.isere.fr


Photo32
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 30/09/12 par Patrick, mise à jour le 22/10/2012 22:04 par Franck P