From La Tronche Vélo Sport

Articles18: Grimpée de Prapoutel

Grimpée de Prapoutel

Par Franck P
Le 09/09/2018

  Cliquer ici pour partager par messagerie

Résultats :

Vainqueurs - Antony Cheytion (H, UC Aubenas) et Laure-Anne Ferrent (F, Fontanil Triathlon)

  • Jules 30e scratch / 2ème en catégorie HJ (14-17 ans) (sous les couleurs de GMC 38)
  • Vincent 49e scratch / 11e en caté H 30-39 ans
  • Tom 53e scratch / 12e en caté H 30-39 ans
  • Franck C 57e scratch / 15e en caté H 40-49 ans
  • Julien 61e scratch / 14e en caté H 30-39 ans
  • Radu 123e scratch / 11e en caté H 60-69 ans
Photo1

Merci de laisser votre compte-rendu de course en commentaire

Julien11 septembre 2018, 07:17

Une première pour moi cette grimpée de Prapoutel. J’arrive avec beaucoup de doutes sur ma forme actuelle et la capacité à tenir mentalement et physiquement sur une heure.
La température est douce avec un beau soleil, il y a plus ou moins 130 coureurs au départ !
L’échauffement se passe bien, les jambes on l’air convenables et le cœur monte raisonnablement.

Départ arrêté sur route étroite, c’est un peu la panique mais j’arrive à me caler dans la roue de Vincent à 320/330w, c’est un peu rapide pour moi mais sans a-coup ça passe !
Arrivée sur le premier replat je prends un relais pour le laisser filer quelques centaines de mètres plus loin.
Il me faut plusieurs minutes pour trouver mon rythme de croisière plus proche des 300w.
Les kilomètres défilent assez vite et j’arrive à maintenir la puissance facilement et, juste avant le col des Ayes, je suis repris par 2 coureurs et décide de m’accrocher pour ne pas être seul sur le replat et me permettre de bien me relancer sur là dernière partie.
A 2 km du sommet, j’aperçois Franck (C) au loin et je fais l’effort pour rentrer mais les derniers 400 mètres sont trop durs pour espérer le dépasser, je finis donc bien cuit et très content de ma performance au vu des sensations et des dernières courses réalisées !

Radu11 septembre 2018, 08:46

Après un mois de juillet blanc et un mois d'août en mode balade, j'aborde la grimpée de Prapoutel en mode entrainement. Du coup je fais du SST sur 1h10, ce qui n'est pas si mal. Mon plus mauvais temps en sept participations.

ZAZA11 septembre 2018, 09:42

Vous me faites rêver avec tous ces W et ces vitesses à la quelle vous grimpez !!
Bravo À TOUS !!

Franck C11 septembre 2018, 10:08

L'envie et la forme sont au rendez vous pour cette grimpée de Prapoutel, être au départ avec Jules c'est top et voir TVS aussi bien représenté c'est génial. Soleil au rendez vous on est parti, bon comme d'habitude attaque km 0 d'un Chevignon, là c'est le fils, la course est lancée évidemment je veux rester au contact du groupe de tête qui se forme et là le wattmètre s'affole, 400 - 350 bref suicide assuré, je me force à garder les roues pour mieux sauter au bout de 2 km s'en suivra une montée poussive à tenter de trouver un rythme Vincent et Tom me passeront dans la traversée des Adrets à leur allure bien calibrée au wattmètre, eux ils savent s'en servir. Moi à ce moment je cherche mon second souffle, il ne reviendra jamais, alors je gère jusqu'au sommet, dernière rampe passée en injection temps final 56' c'est dans mes meilleurs temps et surtout 10mn de moins que l'année dernière bon c'est vrai avec 4kg de moins et 5000km de plus. Bon il va quand même falloir que j'apprenne et surtout que je me discipline à utiliser ce foutu wattmètre !!! Prochaine grimpée Domène Freydières, je vais faire un effort pour voir ce que ça peut donner.

VincentP11 septembre 2018, 11:53

Franck, le départ en ligne est toujours un peu fort et tout dépend de l'objectif.

Sur le col de Porte, je me suis fais mal pour rester dans les roues que je savais tenir ensuite. Il faut dans le premier km repérer 1-2 roues que tu sais de ton niveau voir un cran au dessus et t'y coller. Si les gars vont trop vite, ils le payeront aussi plus loin et tout le monde sera dans le rouge (toi y compris! mais tu seras au contact) Le wattmètre n'est là que pour te dire si tu vas en crever ou pas.

Sur Mt St Martin, quand j'ai vu que votre rythme me mettais à plus 450W, j'ai lâché rapidement l'affaire... je ne tiens pas ça 2min. Peut être que si j'avais fait l'effort, j'aurai fini avec Jules ou pas loin. C'est un pari risqué, car quand tu exploses, la situation devient inconfortable...

Sur Prapoutel, je n'avais aucun autre objectif que celui de finir sous les 54min. Je suis parti à mon rythme et vu le nombre de gens que j'ai repris (peut être pas loin de 50...) c'était pas plus mal pour ne pas subir l'effort pendant 45min.

Sur une grimpée chrono, c'est différent, le mieux c'est de programmer son effort à l'avance.

VincentP11 septembre 2018, 12:12

Comme dit plus haut, c'est avec uniquement l'envie de faire un joli chrono et de faire un bel effort que je fais le trajet à Froges Dimanche. Trajet en compagnie de Julien et d'un de ses potes. C'est sympa, on ne voit pas le temps passer sur la route.

La Bastille ayant permis de voir que je suis plus fort sur 10min cette année que l'an passé, j'ai bien envie de voir ce que ça donne sur 1h. Bon... ça n'a rien donné de probant, autant le dire tout de suite. Mais l'objectif est simple : finir premier TVS, coller au cul de certains qui invariablement me mettent 1min sur ce type de grimpées et finir sous les 54min.

Je part en cul de paquet. Pas envie de jouer des coudes pour 3-4 places et vu l'absence complète d'enjeu podium, je préfère voir que je démoralise des gens en les remontant plutôt que l'inverse. C'est une stratégie à la con, j'en conviens, mais moi qui suis à la recherche de plaisir dossard au cul, ça me convient bien pour cette année.

Je part donc, comme d'hab un poil plus fort que que sur un CLM, mais bon, les premières minutes sont toujours sympas quand on ne sent pas ses jambes. Je remonte, je remonte, Julien calé dans la roue. On aperçoit Tom ; Julien me fait un bon relais appuyé. Je rentre. On passe quelque km ensemble, un coup toi, un coup moi avec quelques jeunes qui s'emploient à rester scotchés. On double un paquet de gens, dont certains avec qui je monte souvent et qui ont explosé. Et puis, sur les replats, mon peu d'expérience de rouleur me permet conserver de la puissance et de partir vers le groupe suivant alors que les autres essayent de trouver le second souffle.

Je suis depuis le départ sur le fil, parfaitement en équilibre niveau sensations. Ni trop, ni trop peu. Je me connais bien, ça ira au bout comme ça. On s'amuse dans la tête avec des réflexion à la gomme et on teste différents rythmes/braquets histoire de faire passer le mal de jambes vers la gerbe et inversement.

Mais bon, je ne m’entraîne que sur de la grimpée de 30min et au bout de 35-40min... les niveau commencent à ne plus se faire et ça commence à pisser l'huile un peu de partout. C'est maîtrisé, mais inexorablement je commence à couler et à regarder le pneu du précédent.

Jusqu'à 2km je reste avec Laure Anne et 2-3 jeunes. Le rythme est plutôt saccadé mais je lisse tout ça et je fini par décrocher doucement et finir tout seul. Y'en avait assez.

Tom12 septembre 2018, 21:31

Un peu en retard, mon compte rendu.

J'ai commencé cette course Prapoutel avec de confiance, plus que j'ai eu à la Bastille. 8% de moyenne est mon terrain préféré. Cependant, après un grand buffet Chez Le Per'Gras et en réception des biscuits anglaises grâce de mes parents à lundi, mon but était 55'.

Un bon début de la montée signifié que j'étais roulant trop puissant, alors je recule un peu pour conserver de l'énergie plus tard dans la course. Je tapais un bon rythme au milieu de la montée. Vincent me passe après un petit moment ensemble. Il deviendrait la carotte, mais je ne pouvais pas l'atteindre.

La deuxième moitié, était quand j'ai commencé de jouer l'accordéon avec un mec de VCB. Nous avons fait une bonne mélodie !
Le finale, un vrai mur après 15 km, était fait à bloc avec des jambes en feu. J'ai franchi la ligne d'arrivée en 55'18, bon pour la 53ème scratch, 12ème catégorie. Je suis contente alors...

Un peu en retard.

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette



NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo3
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo4
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo5
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo6
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo7
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo8
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo9
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo10
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com


Photo11
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo12
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo13
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo14
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo15
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo16
Photo17


Photo18
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo19

www.isere.fr


Photo20
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Récupéré sur http://www.tvs.free.fr/pmwiki/pmwiki.php?n=Articles18.GrimpeeDePrapoutel
Page mise à jour le 12/09/2018 21:31