Tour de l'Ain 2010


Par Laurent

Mardi 10 Août :

Nous nous retrouvons à Villars les Dombes, dans un gîte réservé de longue date par Didier. Nous y faisons la connaissance de Thierry, venu d'Haguenau, également inscrit sur les 4 épreuves et qui nous accompagnera durant ces 4 jours.

Mercredi 11 :

Début des hostilités : 140 bornes toutes plates à l'exception du col de Fay (675m). 220 coureurs au départ dont une petite centaine inscrits sur les 4 jours.

  • Patrick (en petite forme et pas préparé...) remporte le sprint d'un groupe d'une dizaine de coureurs pour finir à la 18ème place.
  • Laurent termine avec Thierry 10 minutes plus tard à la 91éme place. Pour Laurent, la fatigue ressentie est de manière inquiétante déjà très élevée. Les trois jours à venir promettent d'être longs...

Jeudi 12 :

Mise à part une côte classée en quatrième catégorie vers le trentième kilomètre, cette deuxième étape de 140Km s'annonce totalement plate. 163 coureurs au départ.

  • Patrick termine 7ème et 1er de sa catégorie, ce qui le positionne à la 3ème place au général (et 1er de sa caté).
  • Laurent profite de cette étape pour récupérer des efforts de la veille. Il termine avec Thierry dans un peloton bien amaigri par la distance et l'étape de la veille pour se classer 65éme.

Vendredi 13 :

C'est ici que les athéniens s'atteignirent : 80Km de plat, suivis de 80 autres "légèrement" vallonnés. 113 coureurs au départ.

  • Les efforts fournis par Patrick sur les 2 premières étapes ont réveillé une vilaine tendinite au genou qui l'empêche de prendre le départ.
  • Laurent se retrouve donc seul représentant de TVS au départ avec Patrick dans la voiture suiveuse : détail qui à son importance... Après 9km neutralisés, la course est lancée! Plusieurs coureurs, dont Thierry, s'échappent assez rapidement. Derrière, le peloton temporise. Après les deux premières difficultés, Laurent et Thierry se retrouvent dans le peloton, ou du moins ce qu'il en reste : une petite vingtaine de coureurs. A partir du pied col du Berthiand (Km 120) c'est chacun pour soit : "La route est droite, mais la pente est forte." Très forte même! Heureusement, Patrick est là pour passer les bidons et nous encourager. Au kilomètre 160, quatrième bosse. Les pourcentages sont moins élevés mais après plus de 4h de route, les forces commencent à manquer. Heureusement (ou malheureusement...) Patrick est toujours là pour remotiver les troupes et redonner un petit coup de fouet. Après une dernière difficulté d'un petit kilomètre c'est l'arrivée à Arbent.

Laurent se classe 53éme en 5H07 et passe à la 38ème place au général sur les 4 étapes.

Samedi 14 :

Dernière étape : 130 Km avec une seule difficulté, le Colombier par Artemare... Les 60 premiers Km sont avalés à grande vitesse par un peloton de 250 coureurs qui ne tardera pas à s'égrainer dès les premiers kilomètres. La suite, ce sont

  • un douzaine de kilomètres d'ascension dont le dernier sous les applaudissements et les encouragements des spectateurs déjà en place pour les pros qui passeront l'après midi,
  • une descente vertigineuse avec des pointes à près de 80Km/h,
  • une dernière vingtaine de kilomètres très casse-patte,

et surtout l'immense bonheur d'être allé jusqu'au bout de cette épreuve hors du commun!

Au final, 73 coureurs ont bouclé les 4 étapes. Le tronchavélois en termine à la 37éme place, soit près de 600Km en 16H39. Tous les autres résultats avec beaucoup plus de détails sur le site ce vélo101 dans la rubrique cyclosport.

Enfin

  • Un grand merci à Didier pour l'organisation, le logement, la logistique, ses encouragements dans le Colombier... mais pas pour le GPS...
  • Un grand merci également à Patrick pour ses conseils et son moral d'acier communicatif!
  • Merci également à Majo pour ses encouragements dans la descente du col de Fay même si on ne l'a aperçue qu'une demi-seconde.

Seul point à travailler pour l'année prochaine : que l'on soit un peu plus nombreux du club, même pour ne faire qu'une seule étape : il y en a vraiment pour tous les goûts! Vous ne serez pas déçu, bénéficiant de la logistique de l'épreuve pro de l'après midi, le fléchage, la sécurité, l'organisation, les repas... tout est au top!

Patrick19 août 2010, 21:40

Je ne peux qu'approuver Laurent et encourager plus de TronchaVéloiS a participer l'année prochaine. Ce n'est pas loin, l'organisation est parfaite et... très pros, avec des bottes de paille en sachet plastique a tous les coins de rue.
Et surtout il y en a pour tous les gouts. Il y a un peu de bosse (il parait, il en faut bien un peu) mais il y a aussi vraiment de quoi faire pour les rouleurs. Sur la seconde étape, échappés à 18 sur les derniers 70km, on a fait les 140km à 41.5km/h. Ca n'arrive pas tous les jours !
Bravo a Laurent pour sa prestation et ses efforts généreux. Merci a Didier pour nous avoir entrainé dans cette galère. Son organisation était au top. Il a toujours été là ou il fallait quant il fallait, malgré les "raccourcis" de son GPS (il a fait plus de 1000km pour suivre les 600km de course)

Quelques photos...

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

Patrick19 août 2010, 22:11

Bon, on voit sur certaines photos que c'est quand même un peu fatiguant comme épreuve . Du coup ça a permis de vérifier que le breton épuisé récupère vite et bien !
J'ai gardé un souvenir photo de mon furtif classement provisoire inattendu. Je regrette de ne pas avoir pu faire les 2 dernières étapes, mais sans compétition depuis 2 mois, faire en 2 jours 280km à plus de 40km/h les mains en bas du guidon ca tire sur les tendons quand on est vieux et pas souple...

Franck P20 août 2010, 12:56

Bravo à tous. Patrick pour son éphémère podium et Laurent pour être allé jusqu'au bout. Franchement, tu m'épates : avoir vaincu le Grand Colombier après 4 jours de course, ce n'était pas donné à tout le monde et sans doute pas une partie de plaisir.
Je n'avais pas compris que l'on pouvait ne s'inscrire que sur une partie de l'épreuve et, si je l'avais su, j'aurais sans doute participé à l'une des deux premières étapes (je n'étais pas dispo sur les 4 jours, de toute façon). Peut-être l'an prochain !


Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 8486  
précédé du chiffre six 

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 16/08/10 par Laurent, mise à jour le 24/08/2010 21:51 par Patrick