Un podium à Tullins

Par Franck P

Course en 2 étapes : un CLM de 9,8 km le matin, et une course en ligne sur un circuit de 2,4 km l'après-midi.

TVS représenté par :


La course des 3ème catégorie - 15 concurrents :

Le CLM du matin (9,8 km) :

Francis n'a plus couru depuis Cras, début mai, et n'est venu à Tullins qu'en "voisin". Il est le premier TVS à s'élancer sur le chrono qu'il réalise un peu en dedans. Rattrapé par Benoît (parti une minute plus tard) au pied de la bosse, à seulement 1 km de l'arrivée, il s'accroche et ne perd pratiquement plus de temps sur son coéquipier. Il signe le 13ème temps, en 16'26.

De son côté, Benoît n'était pas forcément mieux préparé. Il nous raconte : "Pour cause de fiesta la veille avec coucher à 1h00 du matin, la mise en jambe du contre la montre est un peu difficile.
Sur le reste du parcours, j'ai de bonnes sensations mais commets une erreur de braquet (gros plateau) dans la côte finale d' 1km. Résultat : une 9ème place en 15'21. Peut mieux faire."

La course en ligne de l'après-midi (22 tours, 52,8 km) :

Les 3ème et les 2ème catégorie UFOLEP se retrouvent à courir ensemble ce qui a contribué à élever le niveau.
Francis souffre lors des deux premiers tours puis trouve finalement son rythme à partir du 3ème tour. Hélas, une chute survient juste devant lui dans le 4ème tour, ce qui a pour effet de lui couper un peu les jambes. Il repart, décroché, en compagnie de deux autres coureurs et fait l'effort un tour durant pour revenir. Il ramène son groupe à portée de fusil du peloton mais ne trouve pas les ressources pour boucher le trou. Le moral en prend alors un coup et Francis choisit de mettre le clignotant lors du tour suivant. Malgré tout, par le truchement des abandons prématurés de plusieurs autres concurrents, il remonte à la 11ème place de sa catégorie !

Photo1

Pour Benoit, "le début de course est difficile, sans doute à cause des efforts fournis lors du CLM du matin. A partir de la mi-course, je retrouve cependant de bonnes jambes.
Au 2 tiers de la course, un gars de Tullins se fait la malle et ses coéquipiers barrent la route et vont chercher tout ce qui bouge...
A 4 tours de l'arrivée, je vire en tête dans la ligne droite finale en pensant que c'était le dernier tour. Voyant que personne cherchait à me déborder, j'ai vite compris que je m'étais trompé de compte-tour...(sic). Là, le moral en a un peu pris un coup, mais je ne me suis pas laissé démonter et j'ai maintenu une position dans les 5 premiers durant les 4 tours restant.
Dans le dernier virage de l'ultime tour, je vire en 5ème position et là, je retrouve mes jambes d'antan et remonte mes prédécesseurs pour finir 2ème du sprint et prendre ainsi la 3ème place de la course.
Cette 3ème place me permet de terminer 5ème au classement général.
Satisfait dans l'ensemble avec l'objectif (1 place en top 10) atteint. La forme revient progressivement même s'il faut encore travailler la puissance".

Photo2


La course des 1ère catégorie - 34 concurrents :

Le CLM du matin (9,7 km) :

Franck P : "Plus vraiment entraîné à faire du rythme (je ne pensais pas avoir l'opportunité de recourir avant le mois d'août) et pas très reposé, je me présente à Tullins après plusieurs nuits trop courtes et sans aucune ambition. Le profil du CLM est pourtant très roulant, si l'on excepte la bosse finale, il devrait donc me convenir.
Après 5 km acceptables, je commence cependant à piocher un peu et me dis que la deuxième moitié du parcours va me sembler longue. Le rythme ralentit insidieusement et je me rends même compte, à deux kilomètres de l'arrivée, que je suis tombé en dessous de mon seuil... en clair, je me suis complètement laissé endormir !
Je gère la bosse finale bien mieux que l'an passé en optant cette fois pour le petit plateau et en favorisant la cadence de pédalage à la vitesse pure (celle-ci ne descendra pas au-dessous de 20 km/h dans la partie la plus raide). Je boucle le parcours en 14'39 à la 13ème place de ma catégorie (25ème au scratch sur 83) avec, pour seule satisfaction, d'avoir passé de justesse la barre des 40 km/h de moyenne. Bon. On se console comme on peut".

Pierre : "Un peu fatigué par les entrainements montagnards des 2 dernières semaines, mais surtout très attiré par les 9,8 km contre la montre, j'ai finalement renoncé à la Vaujany pour venir courir cette épreuve. A la reconnaissance, Francis (qui trouve ici ses routes d'entrainement) m'indique gentiment les moindres détails du parcours. Je suis surpris car c'est plus vallonné que le profil que j'avais en tête, la bosse finale en particulier qui se décompose en deux parties distinctes. Tout va vraisemblablement se jouer entre les kms 6 et 10.
Petite contrariété au départ, mes freins (mauvais réglage) ont usiné les flancs du pneu arrière et il ne faudrait pas que tout cela éclate lors de la descente initiale avec le pif-paf rapide sous le pont...
Encouragements qui fusent et motivent dans les premiers mètres, il faut juste penser à se laisser porter par le vent du nord dans les premières parties, appuyer plus fort sur les pédales aux bons endroits et attendre le km 6.
Mais à cet endroit, cela commence à tirer quelque part dans les cuisses et la vitesse baisse, peut-être qu'inconsciemment je me retiens pour cette dernière bosse, abordée petit plateau, bras sur les prolongateurs : la vitesse chute au plus bas à 23 km/h, mais la puissance alors développée, assez importante, semble indiquer que je n'ai pas assez forcé plus tôt, et c'est confirmé par la sensation d'effort qui s'évanouit rapidement dans les minutes suivantes : mieux connaître ce parcours aurait permis de moduler plus finement l'allure.
Je me classe 3ème du scratch (NDLR : à seulement 9 secondes d'Antoine Angot et 6 secondes de Michael Perrier, tous deux licenciés FFC en 3ème caté) et signe le meilleur temps de ma catégorie en 13'06 (NDLR : à une moyenne de presque 45 km/h !)".

La course en ligne de l'après-midi (30 tours, 72 km) :

Franck : "Il fait très très chaud et je prends le départ avec un mal de crâne qui ne me lâche plus depuis une bonne heure. Nous courrons avec les FFC3 et les FSGT1 ce qui nous fait un beau peloton d'une quarantaine d'unités. 39 pour être précis, mais avec 10 coureurs rien que pour l'ESSM, ce qui nous fait dire (à Pierre et à moi) que cela na va pas être facile de déjouer leur vigilance.
Sous l'impulsion des "cadors", les deux premiers tours de circuit sont menés tambour battant. Je me dis que si toute la course se déroule à cette allure, ça va être un carnage. Heureusement, ça se calme par la suite et je me sens même plutôt dans le coup, remontant souvent vers l'avant de la course pour éviter les cassures. Je me retrouve même échappé quelques kilomètres en compagnie de Nicolas Bonnefond avec qui nous revenons sur un groupe de 3 coureurs partis devant nous, mais notre escapade est finalement d'assez courte durée, personne n'ayant vraiment envie de rouler si tôt dans la course.
A la mi-course, je me rends compte que je vais être un peu juste en eau et, comme un con, plutôt que de demander qu'on me passe un bidon (ce que je ferais un peu plus tard, grâce à Benoit resté posté sur le bord de la route... ah, merci encore Benoît, pour cette eau fraîche, c'était juste divin !) j'essaye de gérer en ne buvant que de toutes petites gorgées. Erreur que je paye sans doute en fin de course avec des crampes qui menacent lors des 15 derniers kilomètres.
A 3 tours de l'arrivée, je suis obligé de me rasseoir sur une relance, étant à la limite de la crampe sur une cuisse dès que je me mets en danseuse.
Je me fais décrocher du paquet au moment où ça visse vraiment, à 2 tours de l'arrivée, m'accroche à une centaine de mètres derrière, revient sur l'arrière du peloton à 1 tour avant de me faire décrocher à nouveau, et définitivement, lors des deux derniers kilomètres. Je dois terminer vers la 25ème ou 30ème place et me classe finalement 23ème au général... et c'est évidemment un coureur de l'ESSM qui s'impose.
Mon bilan est à peu près le même après chaque course : dur dur de retrouver le niveau de la première catégorie après plusieurs saisons "off". Il faudra encore franchir plusieurs paliers avant de pouvoir enfin se faire plaisir !"

Photo3

Pierre : "L'après midi, moins motivé (ah une sieste à l'ombre à la place!), j'ai prévu de voir venir en pensant que la chaleur et la présence de coureurs FFC allait durcir la course. J'ai repéré les dossards à surveiller, fait un seul effort au tiers de la course pour revenir sur 2 groupes d'échappées, imprimé un tempo fort à l'avant-dernier tour sur la fin de la partie montante (désolé Franck, c'est là que tu sautes !), essayé de me placer dans le dernier tour et remonté quelques coureurs au sprint mais le vainqueur (2ème au CLM) est un sprinteur, et c'est le seul à réussir à marquer des points sur les 2 épreuves, donc peu de regrets. Il aurait fallu que la course se durcisse plus tôt pour espérer faire mieux, et je n'ai pas participé en ce sens, attendant une grosse attaque dans les derniers tours qui finalement n'est jamais survenue. Très agréable remise des prix sous les noyers de l'Albenc : l'été est là".

Photo4

Félicitations à l'UCTF pour l'organisation sans faille de cette très belle course. Malgré les regrets d'Yvon Morvan qui déplorait le manque de mobilisation des coureurs Ufolep Isère (très peu d'inscrits... peut-être cela aurait-il été différent si la course avait été organisée sous l'égide de l'Ufolep ?), tous les participants ont pu se faire plaisir sur un circuit bien sécurisé, des routes en bon état (ce qui n'est pas toujours le cas) et avec un plateau relevé. Il faudrait juste prévoir 10° de moins, et ce sera parfait !



Vos commentaires

benoit27 juin 2011, 23:48

Merci Franck pour les photos.

Dommage pour Francis, le régional de la course.
Félicitations Pierre pour ton nouveau podium et ta victoire au CLM
Je suis impressionné par ton aisance dans cette discipline.

Antoine28 juin 2011, 11:11

Un jour peut être Pierre .... Un jour peut être....

RDV à Paladru !

Pierre28 juin 2011, 13:10

3-0 Antoine, mais les puissances que tu m'as indiquées et quelques calculs incitent à penser que c'est possible. Un jour donc... En tout cas une discussion avec toi est toujours enrichissante sur l'approche du vélo en compétition.

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 6380  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo7
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo8
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo9
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo10
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo11
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo12
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo13
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo14
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo16
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo17
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo18
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo19
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo20
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo21
Photo22


Photo23
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo24

www.isere.fr


Photo25
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 26/06/11 par Franck P, mise à jour le 01/09/2011 15:36 par Franck P