21eme Prix de Replonges

Course en circuit de 4,300 km organisé par le Cyclo Club de Replonges
Didier P., seul participant pour TVS, en 3e catégorie.

Le récit de Didier, comme si vous y étiez :

Nous sommes 49 au départ, je me sens nerveux : je suis arrivé en retard et, pour ne rien arranger, il pleut et il y a beaucoup de vent...

Le départ est donné et les trois premiers tours se courent à fond. Je tiens ma place dans les 15 ou 20 premiers du paquet comme cela m'a été conseillé.

Le parcours comporte 3 bosses et, dès le troisième tours, plusieurs coureurs attaquent, mais je reste tranquille. Je fais l'effort pour rester dans le groupe de tête (non sans mal) et, au 4ème tour, nous sommes une vingtaine à combler le trou...
Dés la jonction, premier pétard, je décide d'attaquer. Je passe la plaque et me mets à fond sur 3 bornes...
Je me fais finalement reprendre et j'ai du mal à récupérer pendant environ deux tours. Je pense même à m'arrêter mais m'arrache pour rester devant, toujours...

Dans le 7ème tour, ça part de tout les côtés, j'ai les mollets durs, la crampe n'est pas loin. Je gère du mieux possible, je veux absolument rester devant et ça roule toujours aussi fort... Faut se faire sacrément mal, parfois !

Bizarrement au 8ème tour, tout le monde se calme. Je demeure inquiet pour mes crampes. Les mollets dont durs, durs... je prends un gel.

9ème tour. Ça y est, je sens que ça va envoyer du lourd... Un coureur s'échappe mais je suis enfermé en milieu de groupe (nous sommes alors une quinzaine) et, avec le vent de face, je me dis qu'il n'ira pas au bout, qu'on le reprendra, car même si je suis inquiet pour mes crampes, je VEUX absolument être dans le top ten, je me dis à ce moment là que ce serait une vraie perf...
Mais le coureur, on ne le reprendra jamais !

Arrive le douzième tour et, pour être franc, je ne suis plus sûr de rien, partagé entre la peur de la crampe et le sentiment d'être super fort. J'arrive à parler avec un type à côté de moi du problème qui se pose devant nous. Nous rattrapons la tête de la 4ème catégorie. On "gueule", ils se poussent, mais nous ne sommes plus qu'à 2 kilomètres de l'arrivée, alors on joue des coudes... Ça passe, difficilement, mais ça passe.

L'arrivée se dispute en montée, j'angoisse grave, j'ai les mollets durs, toujours, et ça revient derrière. Je débranche tout, prépare mon sprint, reste dans les roues (comme dans les livres), et j'attends, j'attends...

Ça y est, ça part ! Je prends un trou, putain je sens que j'ai mis une dent de trop, trop tard, j'insiste à fond... jusqu'au bout...
Je jette le vélo sur la ligne, je peux être 4, 5, 6 ou 7, je ne sais pas trop...
Je termine finalement septième.

Voilà, je suis plein de regrets, j'avais peur que mon genou ne tienne pas, peur de prendre une crampe, peur d'être en dessous alors que, finalement, j'avais les cuisses pour être dans le coup...

Bon, en même temps, 7ème, c'est pas si mal et, tout compte fait, je me dis que c'était une sacrée belle journée !

Vive le sport !

vignette
vignette

Franck P13 mars 2011, 11:18

Bravo Didier, je te confirme : 7ème, c'est un très bon résultat ! Prendre une place dans les 10 pour une première course, et qui plus est dans l'Ain (où le niveau est généralement relevé) et avec 50 coureurs au départ, c'est une belle perf' !

Marc B13 mars 2011, 16:03

Super Didier, belle gâche pour une première course. On sent dans ton compte-rendu toute l'énergie que tu as emmagasinée pendant 1 an lors de ta blessure et qui a jailli lorsque tu as soulevé le couvercle de la cocote minute ! Attention à la surchauffe...

Laurent J13 mars 2011, 18:10

Belle perf' pour une première! Bientôt un bouquet pour Madame... Et merci pour le CR, en espérant que la prochaine fois tu ne sois pas le seul tronchavélois.

Radu13 mars 2011, 18:38

Bravo Didier, je vois que tu ne laches rien ! C'est l'essentiel. Tu as fait un bon classement.

Patrick15 mars 2011, 21:20

Bravo Didier !
Mais attention pour tes prochaines courses, même en forme, même quand tout va bien, il faut faire attention a ne pas trop en faire ...

Benoit16 mars 2011, 13:30

Félicitation Didier!
je vois que tu es en grande forme dès le début de saison. Cà promet pour les prochaines courses car tu vas prendre de plus en plus de rythme.
Il faut certes écouter son organisme en course mais ne pas trop hésiter. Ce qui compte c'est de bien s'alimenter régulièrement et observer sans trop prendre le vent ni trop faire d'effort.
C'est toujours plus facile à dire qu'à faire mais quand on a les jambes, il faut savoir le faire...
Bonnes prochaines courses. Je sens que le podium voire la victoire n'est pas loin...

Sandy30 mai 2011, 21:51

Félicitations!
J'aurais aimé être à l'arrivée.
Une autre fois peut être...


Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 3052  
précédé du chiffre six 

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 13/03/11 par Franck P, mise à jour le 30/05/2011 21:51 par Sandy