Challenge de la Bièvre 2013

Par Franck P
Le 01/04/2013

  Cliquer ici pour partager par messagerie

Course organisée par le club (et sur la commune de) Gillonay, sur un circuit légèrement vallonné de 4,4 km.

TVS représenté par 10 coureurs :

  • Manu, Pierre, Patrick, Yann et Franck P en 1ère catégorie
  • Laurent J et Vincent en 2ème catégorie
  • Samuel et Gianni en 3ème catégorie
  • Radu en 4ème catégorie

Course des 1ère catégorie (16 tours de circuit, soit 70 km) :

En résumé :

35 partants. Pierre et Manu s'échappent dans le 5ème tour en compagnie de 5 autres coureurs. Ils finissent respectivement 1er et 2ème. Restés dans le peloton, Patrick et Franck P terminent entre la 15e et la 20e place. Yann, victime d'une crevaison dans le 6ème tour, est contraint d'abandonner.

Les commentaires de Pierre :

Cela faisait presque deux ans que je n'avais pas couru sur une course en ligne et bien que sûr de mes jambes, il y'a doute sur l'aptitude à retrouver le rythme et les bons réflexes sur ces routes pourtant familières de Gillonnay. Dès le départ, TVS, venu en force est bien placé. Dans tous les coups. Yann, Patrick, Franck, Manu bondissent. Nous roulons ensemble dans les 10-15 premiers du classement, et à nouveau l'instinct de la course longtemps enfoui resurgit. Au 5ème tour, Manu part et me traverse, l'espace d'un instant, l'idée d'un tandem infernal en tête, et je m'élance à mon tour, regrettant ensuite plus tard de se dévoiler si tôt. Un jeune du SCALE a suivi et nous relayons furieusement tous les 3, ce qui n'empêche pas 1 puis 3 autres coureurs de revenir. L'allure s’étiole alors, sans trop de crainte, croyant alors, à tort que le trou est fait avec le peloton, qui navigue pas très loin pourtant entre 20 et 30 secondes d'après les témoignages de Franck et Patrick. Les relais sont parfois fluides, parfois moins. Certaines relances sont plus vigoureuses que d'autres mais personne ne semble d'humeur à attaquer. Un faux rythme s'installe alors et je dis à Manu qu'il va falloir durcir la course pour éviter un sprint toujours indécis. A deux tours de la fin, le peloton des 3 est rejoint, on aperçoit Samuel qui s'affaire au sprint. Les dernières minutes me permettent de placer plusieurs attaques dont la dernière, à ma surprise, n'est pas suivie, Manu contrôlant le groupe derrière. Il y'a un an, quand je n'étais pas très bien, aux messages d'encouragement et de soutien, je remercie alors, d'une certain façon, en appuyant très fort sur les pédales lors de cet ultime tour.

Les commentaires de Manu :

(A venir)

Photo1

Pierre et Manu ont provoqué l'échappée victorieuse

Les commentaires de Patrick :

Tout s'est passé comme prévu, j'ai fait ce qu'il fallait pour terminer la course, sans rien tenter, cela n'aurait pas eu de sens compte tenu de ma non préparation. Ceci dit c'est assez frustrant.
Mais bon, tout s'est passé comme prévu Pierre et Manu ont gagné autant que possible en faisant 1 et 2. Et c'est sûr, c'est grâce aux équipiers, parce qu'entre nous, même si leurs compagnons d’échappée ne s'en sont pas rendus compte, ils sont encore un peu tendres nos 2 TronchaVélois de pointe. D'ailleurs plein de gens nous ont félicité Franck et moi pour notre super course.

Les commentaires de Franck P :

Après la déconvenue des Gaboureaux il y a 15 jours (abandon au bout de 10 bornes car incapable de suivre le rythme), je ne savais pas trop à quoi m'attendre pour cette 3ème course de la saison. Finalement, les jambes sont là et je me retrouve même en bonne position dans la roue de Charles Ricau (du Fontanil) qui fait le départ...
Il me faut serrer les dents à plusieurs reprises au cours des 5 premiers tours car le rythme est élevé, mais ça tient bon.
C'est au 5ème tour, justement, que Manu et Pierre prennent la poudre d'escampette en compagnie de 2 autres coureurs, bientôt rejoints par un groupe de contre comprenant 3 autres coureurs, dont le redoutable et redouté Jérôme Girod (VC Villard Bonnot).
Les échappés creusent rapidement un écart d'une trentaine de secondes et dès lors, c'est une autre course qui commence pour moi. Je fais en sorte de toujours rester à l'avant du peloton, en 2ème ou 3ème position, de façon à rouler sur ceux qui pourraient tenter de sortir, ou de mettre quelques grains de sable dans les rouages des trop rares volontaires pour tenter de se relayer à l'avant du paquet.
Les échappés restent très longtemps à portée de fusil de notre groupe (seulement 20 secondes d'avance à 4 tours de l'arrivée) mais la jonction ne se fera jamais.
A trois tours de l'arrivée, je sens que les cuisses commencent à être dures et je redoute la survenue de crampes, mais, là encore, ça tient bon.
Dans le dernier tour, je me retrouve bien involontairement en tête du peloton à l'amorce de la bosse finale. Je me dis que je m'y suis pris comme un cul, alors, perdu pour perdu, en désespoir de cause, je choisis de faire la bosse à bloc... sauf que, dans mon élan, je déchausse connement... Le temps de rechausser et de relancer, le rythme est un peu cassé et les cuisses douloureuses. Je me retrouve dans le dur et ne parvient pas à suivre les meilleurs lors de l'emballage final.
Je termine vers la 20ème place de la course (et 4 ou 5 places derrière Patrick), rassuré malgré tout quant à ma capacité de suivre le rythme de ma catégorie. Les Gaboureaux étaient sans doute un simple accident de parcours.
Enfin, le beau doublé TVS vient finalement apporter une ultime satisfaction à cette journée ! Le moral est revenu !

Les commentaires de Yann :

Pschittt ! (du côté des roues pour moi ; du côté de la bouteille de Champagne pour Pierre et Manu qui ont été impériaux.)

Photo2

Franck et Patrick bien campés aux avant-postes de ce qu'il reste du peloton


Course 2ème catégorie (15 tours de circuit, soit 66 km) : :

En résumé :

Photo3

Sous l'impulsion de Laurent, le peloton se scinde en deux dès le 1er tour. Vincent fait l'effort pour rentrer. Le groupe ainsi formé, d'une dizaine de coureurs, va jusqu'au bout. Vincent prend la 4ème place, Laurent la 9ème.

Les commentaires de Vincent :

La grosse délégation de TVS était au rendez-vous, et l'on n'a pas été déçu par les infernales machines à rouler de ce beau club Isérois. Un grand bravo à tout le monde. Je pense que la saison est loin d'être terminée, et de beaux succès nous attendent encore, même s'il faudra batailler avec le Fontanil, une fois de plus.
Chez nous, en 2, je pars pour ma part avec quelques interrogations sur ma forme. Au sortir des Gaboureaux, j'ai enchainé 14h de vélo en quatre jours, et je me suis fait une petite sortie la semaine d'avant course. Je pars en queue d'un petit peloton qui m'a l'air bien sympathique. Laurent, qui se sent toujours prisonnier des chaines impies de la horde de cyclistes à jantes basses, tente, en guise de délivrance, de s'extraire du groupe au premier passage de la ligne. Sa puissance est bien connue, il fait déjà le trou. Voyant cela, je me met en tête du groupe pour ralentir les éventuels hystériques qui, dans la rêverie utopique d'un lever de bras sur la ligne, se voyaient déjà revenir sur les quelques 7 ou 8 hommes (environ 150m d'avance). Je ne roule donc pas, mais ça flingue beaucoup, à l'individuel. Pas de soucis, me dis-je, je peux laisser filer. J'observe que, mis à part Gérard Pic qui semble impassible, tout le monde est déjà pris à la gorge et ne peux rouler à bloc plus de 300m. Deuxième passage sur la ligne, je prends la roue d'un fuyard, je profite de son aspiration pour placer une mine quand il se relèvera pour me donner le relais, et me voilà parti en chasse derrière les échappés. Bien heureusement, je suis seul... Il me faudra environ 800m pour rentrer, bien essoufflé, sur le groupe de Laurent.

Sur l'enchainement des 4 ou 5 tours suivant, ça roule encore fort, mais seules 3 ou 4 personnes prennent des relais. Des coureurs au maillot blanc (NDLR : Team Fontaine Bike, le club de Bourgoin Jailleu), au nombre de trois, ne mettent qu'un coureur à rouler, et les deux autres ne mettront jamais un seul nez dehors.
Pour ma part, je sais que je manque de jus, et je ne prends que quelques petits relais par-ci par-là, pour ne pas passer pour un vilain jeune qui veut -en plus de vivre dans un univers d'étudiant snobinard et bourgeois dans son 20m² démesuré- profiter de la bienveillance des adultes mûrs, bien que ces derniers oublient que leur retraite repose en partie sur mes petites mains douces.
Laurent vient me demander comment ça va, à 4 tours de la fin. Effectivement je ne me suis jamais senti si fort depuis janvier, et il décide de poursuivre son effort devant. Il aura beaucoup (trop) roulé, mais il faut dire qu'il le fait très très bien.
Le dernier tour me fait un peu mal aux jambes, je sens que je manque de foncier. Placé à deux longueurs de Laurent dans le groupe, je me fais remonter avant le dernier virage, et un des gars de Bourgoin me serre bien comme il faut. Résultat : freinage, puis accélération en fin de groupe. Devant c'est déjà lancé, j'arrive à revenir sur le 4ème, mais vis-à-vis de Laurent qui a parfaitement roulé pour moi, c'est un semi-échec. J'aurais du suivre les roues du Fontanil au démarrage. Tant pis, la prochaine fois ça marchera, et j'espère aussi pouvoir rouler pour Laurent. Qu'il nous fasse un kilomètre sur une arrivée pour lui, il en est largement capable.

Pierre, un grand coup de chapeau, et Manu aussi qui a bien joué le coup. Je sens que les routes du Bourbonnais vont être bien sympathiques d'ici un bon mois, avec une telle profondeur dans l'effectif... Samuel, à bientôt en 2éme caté, continue comme ça.

Photo4

Vincent, un peu déçu à l'arrivée

Les commentaires de Laurent J:

Bien en jambe dès le premier tour, je tente de m'échapper dès le premier passage sur la ligne. Pas de bol, au lieu de se retrouver 3 ou 4 comme escompté on est en fait une petite dizaine, et souvent les mêmes à prendre les relais. Mais bon, ça fait partie du vélo, suffit de choisir son camp... Bien entamé à 3 ou 4 tours de l'arrivée, je prends le parti de rouler pour Vincent en empêchant toute tentative d'échappée. Ca tombe bien, j'adooore rouler dans le vent... Bon d'accord, ça n'a pas vraiment fonctionné mais on fera mieux la prochaine fois! En attendant je me suis encore bien fait plaisir et c'est bien là le principal. Et puis voir autant de TronchaVéloiS en supporter, ou sur le vélo avec en plus des podiums à la clé, voilà de quoi combler un président de club!
En résumé, un grand merci à tous pour cette bien belle journée de vélo!

L'arrivée des 2ème catégorie avec un doublé du Fontanil


Course 3ème catégorie (13 tours de circuit, soit 57 km) : :

En résumé :

Samuel, gêné par une moto ouvreuse lors du sprint final, prend tout de même une belle 3ème place. Gianni, pour sa toute première course de vélo, craque dans le 1er tour mais poursuit jusqu'au bout, seul à l'arrière.

Les commentaires de Samuel :

Après avoir fait un tour de circuit en échauffement avec Franck et Yann, j'ai su 2 choses : les jambes sont lourdes et le circuit, sans difficulté, ne facilitera pas la sélection. Tant mieux, vu que mes jambes se sont effectivement révélées lourdes. J'ai fait toute la course avec ce sentiment permanent de manque de puissance, un peu comme quand on a l'impression que les patins de freins frottent sur la jante alors qu'ils sont bien écartés de 2 cm !
La course a été rapide et assez nerveuse avec de nombreuses tentatives d'échappées sans succès. J'y suis bien allé de mes petites tentatives aussi mais sans vergogne et sans prendre plus de 50 mètres à chaque fois. Alors après la mi-course, je me suis dit "mon vieux Sam, ça partira pas aujourd'hui, attends le sprint bien au chaud" C'est ce que j'ai fait tout en restant bien calé dans les 5 ou 6 premiers, histoire de ne pas prendre une cassure bêtement et d'être à l'abri d'une éventuelle chute sur ces petites routes trouées et gravillonnées.
A un tour et demi de l'arrivée un gars arrive à se détacher et reste 100 à 150 mètres devant sans que personne ne fasse l'effort. J'hésite un peu. Soit j'essaie au risque de bouffer mes dernières cartouches si ça foire, soit ça peut être un joli coup de poker et l'effet de surprise peut fonctionner. Je préfère quand même la première solution.
C'est donc groupé avec un homme à 100 mètres devant que nous abordons le dernier virage avant le long faux plat d'arrivée. Je ne souhaite pas lancer le sprint de trop loin, l'arrivée est dure et je suis convaincu que notre échappé va aller jusqu'au bout. Mais en réalité il s'écrase un peu sur les pédales et n'avance plus beaucoup ce que je ne vois pas tout de suite mais qu'un autre, le futur vainqueur, a vite perçu pour lancer son sprint dès la relance. Quand je vois ça je mets mes dernières forces dans un long sprint pour venir mourir à la 3ème place et sur le porte bagage d'une moto qui voulait sûrement voir l'arrivée de prêt mais qui a oublié que le peloton arrivait lancé et moi dedans.
Au bilan, une course un peu triste mais courue rapidement et c'est toujours bon à prendre pour la suite.
Une 3ème place qui me met dans les points c'est aussi bon à prendre, quand je vois comment Vincent et Laurent se sont éclatés en 2, j'ai très envie de les rejoindre rapidement. Belle course de nos 2 amis et Laurent en particulier qui a fait presque toute la sélection à lui tout seul.
Quant à Manu et Pierre en 1ère, ils se sont révélés intouchables. Pierre pour sa première course a démontré la qualité de son entraînement scientifique et surtout toute sa classe. Quant à Manu il a encore prouvé que l'aérodynamique ça marche, surtout quand on a aussi du talent. Bravo à eux 2 et j'espère que Yann finira pas avoir un peu plus de chance sur ses courses.
Franck a tenu son rang et reprend le moral quant à Patrick, il est encore en préparation et d'autres sprints lui seront rapidement promis.

Les commentaires de Gianni :

Comme disait Coluche, c'est duuuuur, le vélo !
J'appréhendais, je n'ai pas été déçu. Dès les premiers mètres quand j'ai vu le compteur à 50km/h, je me suis dis : "ça va pas le faire". Ben, ça l'a pas fait.
Largué en fin de premier tour, j'ai tout fait tout seul sauf deux tours et demi avec un petit groupe qui m'a dit de m'accrocher (merci au gars du Fontanil d'ailleurs). Quand le peloton nous a passé j'ai perdu la roue de ce groupe et après...
Sinon merci aux 1ére cat. de TVS qui m'ont encouragé en passant (trop vite d'ailleurs mais c'est normal, ils avaient une course à gagner...).
Bravo à Samuel pour sa 3éme place et de toute façon à tout le monde, quelle que soit la catégorie, tellement ça roulait vite (pour moi).


Course 4ème catégorie (12 tours de circuit, soit 54 km) : :

En résumé :

Radu prenait ici le départ de sa première course Ufolep. Décroché après 3 tours dans le peloton, il va jusqu'au bout en compagnie d'un coureur de Gières, et termine heureux comme un cadet !

Les commentaires de Radu :

Avec les deux premières places de Pierre et Manu et la troisième place de Samuel, mon moral est au beau fixe, et je me lance dans cette première course en ligne avec beaucoup de sérénité. Je n'avais aucune idée de mon niveau par rapport aux autres coureurs. Je m'aperçois très vite que j'ai les jambes pour tenir le rythme du peloton, mais aussi, que je ne sais pas rouler au milieu des autres et que cela me fait un peu peur, surtout dans la partie du circuit où la route est très étroite, avec du sable et des gravillons dans les virages et des trous un peu partout... Bref, je fais les deux premiers tours en queue de peloton et à l'entame du 3e tour (la route étant très large à cet endroit) je me déborde sur la gauche pour me retrouver au milieu du peloton. Mais par la suite je n'arrive pas à prendre les virages au milieu des autres coureurs, surtout lorsque la route se rétrécit et que les virages sont en angle droit. Je laisse filer et je m'associe à un coureur de Gières dans le même cas que moi. Nous ne levons pas le pied, bien au contraire, règne une bonne entente et finissons la course à une belle allure quand même !

Je retiens la bonne ambiance et l'excellente solidarité de tous les TVS présents. Merci à Angeline et Gabriel pour les encouragements !

Photo5

Radu, visiblement content d'être là !

samuel02 avril 2013, 13:01

Bravo à tous et désolé de ne pas être resté pour les dernières courses et les récompenses mais 200 bornes pour rentrer ... Dommage !

Radu02 avril 2013, 17:31

@Gianni : la 3e catégorie est très difficile car il y a beaucoup de monde et c'est la catégorie d'accueil des nouveaux coureurs UFOLEP (souvent anciens coureurs FFC)... Pourquoi ne pas demander de passer en 4e, on pourra faire équipe ! Bravo en tout cas pour avoir poussé jusqu'au bout.

Radu02 avril 2013, 21:22

Patrick, tes photos sont super, cela me donne vraiment envie de refaire des courses. Maintenant je comprends mieux la remarque de Franck concernant ma position, mais c'est dur de changer de (mauvaises) habitudes.

Karl03 avril 2013, 07:31

Bravo à tous! Le doublé est à peine surprenant, car l'équipe en 1ère est terrible. Vincent réussi encore une excellente place après sa montée et je vois que tu as investi dans la Zipp avant non?
@Gianni, Radu a raison pour la perf de gianni en 3ème. Pour te réconforter j'avais repris en après 10 ans sans courir, dès la 2ème année je tenais le peloton, puis à la 3ème, j'ai même fais une seconde place, tout ca avec un entrainement peu intense. Alors courage Gianni, ca va venir!

Pierre03 avril 2013, 08:43

Pour Radu et Gianni, on est tous passés par la découverte de l'allure course, cela surprend toujours la première fois. A Yann, devise Shadok adaptée, plus ça crève, plus on a de chances que ça marche la prochaine fois.

loic03 avril 2013, 16:05

Pierre, cela fait plaisir de te voir sur un podium, et merci a tous les coureurs TVS, plus on sera présent sur les courses, plus elles seront belles.

David du fontanil03 avril 2013, 17:45

Avec une préparation à la Patrick, je dois admettre deux choses sur cette course:
- la belle maîtrise physique et tactique des deux costauds de devant, ils m'ont fait exploser avec une petite accélération alors que je venais de rentrer avec les poursuivants.
- et surtout le beau travail des coéquipiers du peloton qui ont bien désordonné le travail des quelques courageux qui voulaient tenter de rentrer.
Toujours un plaisir de faire du vélo avec et contre vous.

Franck P04 avril 2013, 14:19

benoit04 avril 2013, 20:13

Bravo à tous et surtout à Pierre et Manu pour ce beau doublé.
Je sens que Patrick et Vincent montent progressivement en puissance pour être prêt le jour J....
Je constate que Franck est toujours aussi généreux dans l'effort et retrouve son moral.
Quant à Samuel, il ne va pas tarder à rejoindre le président en 2. Tu aurais pu quand même gagner....
Je vous préviens d'avance pour ceux qui auraient de "mauvaises idées", ne comptez pas sur moi pour former le bureau au complet en 2eme cat....
Je préfère rester avec l'équipe de choc (Karl, Ulrich, Gabriel et mon Franky C.)

Pierre05 avril 2013, 16:39

TVS a marqué 14 points ce WE (5+4+3+2) si le règlement du challenge cyclosport Ufolep des clubs n'a pas changé: http://www.veloclubdelabievre.fr/documents/divers/reglement_challengeUfolep.pdf?PHPSESSID=3db418a351ed1ddf06851b071cfd3570

Radu05 avril 2013, 17:47

Attends un peu Pierre et tu verras que la 4e caté va bientôt monter en puissance et pointera son nez au classement des clubs UFOLEP !

stephane05 avril 2013, 20:59

Bonsoir, en 2eme catégories, on a effectivement fait un travail d'équipe (VC bourgoin) en protégeant un coureur. Mais on était bien deux a rouler et non pas un seul.

Vincent05 avril 2013, 21:15

Pardon les gars, j'ai sans doutes confondu les deux qui avaient des jambières et manchettes noires

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 9454  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Dont certaines récupérées sur le site du VC Bièvre)
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo7
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo8
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo9
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo10
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo11
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo12
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo13
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo14
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo celyss.png non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo16
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo17
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo18
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo19
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo20
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo21
Photo22


Photo23
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo24

www.isere.fr


Photo25
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 01/04/13 par Franck P, mise à jour le 09/04/2013 21:33 par Patrick