Feu d'artifice TVS à Cras !

Par Franck P
Le 01/05/2013

  Cliquer ici pour partager par messagerie

Photo1

Course organisée par le club du Fontanil sur un circuit vallonné de 2 km.

TVS représenté par 13 coureurs :

  • Morten, Franck P, Pierre, Patrick et Manu en 1ère catégorie
  • Laurent J, Samuel et Vincent en 2ème catégorie
  • Franck C, Benoît et Karl en 3ème catégorie
  • Gianni et Radu en 4ème catégorie

Course des 1ère et 2ème catégorie (35 tours de circuit, soit 70 km) :

En résumé :

Deux courses mais un seul peloton de 45 coureurs avec les 1ère et les 2ème catégories réunis pour l'occasion compte-tenu de la faible longueur du circuit.
En 1ère catégorie, Manu nous fait une "Sellier" en s'échappant seul à la mi-course et en l'emportant avec plus d'une minute d'avance sur ses poursuivants. Pierre part en contre dans la roue d'un coureur de Voiron à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée et dépose son adversaire dans le dernier tour pour prendre la 2ème place. Franck P, Patrick et Morten contrôlent efficacement le reste du peloton et finissent dans le paquet.
En 2ème catégorie, personne ne parvient à prendre la poudre d'escampette et c'est donc au sprint que se règle l'affaire. Les 3 TVS engagés finissent tous très fort : Samuel l'emporte, Vincent est 3ème et Laurent 5ème.



Les commentaires de Manu :
Les sensations au retour du stage de Pâques sont excellentes pour ma part. Bien calé dans les roues, les premiers tours effectués à bloc par Pierre ne m'usent pas trop. Pourtant au wattmètre ça ne rigole pas tant que ça (320W normalisés sur les 50 premières minutes). Il y a quelques temps cet effort m'aurait paru surhumain, mais avec la forme du moment j'arrive à le négocier avec une certaine facilité. Je ronge mon frein quelques tours pour ne pas attaquer. Je me doute en effet qu'il y a quelques hommes très en forme dans le peloton et je me dis qu'il est préférable de les user un peu avant de les attaquer franchement. Franck, Pierre, Patrick et Samuel s’emploient ainsi à mettre à rude épreuve les jambes de nos adversaires, qui ne savent du coup plus trop où donner de la tête tellement ils voient défiler de bleu blanc vert devant leurs roues. Profitant d'une ultime attaque de Patrick un peu avant la mi-course qui oblige un des plus costauds du peloton (O. Picard) à faire un effort important pour revenir sur lui, je décide de mettre franchement plein gaz en haut de la bosse. Ayant bien choisi le moment de mon attaque, l'écart se creuse pour s'établir rapidement autour de 30s puis grandi de 5s à chaque tour avant de se stabiliser un peu au-delà de la minute. Il me faut en tout gérer 1h d'effort solitaire. Heureusement, on me communique très régulièrement les écarts. Je peux du coup parfaitement régler ma cadence sans me mettre dans le rouge inutilement. Au final une belle victoire qui tient certes à ma très bonne forme du moment, mais également beaucoup au travail de tous les coureurs de TVS tout au long de la course.

Photo2

Manu a passé la moitié de la course en tête.



Les commentaires de Pierre :
A l'issue du stage de Pâques, je suis assez surpris de voir certain renflements sur mes cuisses, comme si ces 5 journées consécutives de vélo les avaient encore un peu musclées. Néanmoins, elles font encore un peu mal. Aussi, sur la ligne de départ de la classique du muguet, sans trop d'objectifs encore, je glisse à l'oreille de chacun de mon intention de rouler presque à bloc sur les premiers tours et qu'il vaudra mieux être devant. Bon il s'avère que cela aura à peine échauffé les jambes de Franck :-) mais à l'issue des 2 premiers tours, avec une fréquence cardiaque qui aura culminéde brefs instants à des sommets inconnus, je suis bien chaud. Au vue des images, on retrouve parfois 3-4 coureurs de l'équipe aux avants postes et il est vrai que cela donne confiance pour bien manœuvrer par la suite. La suite, qui devient rituelle, c'est l'attaque de Manu, et le contrôle des contres qui se succèdent. Les écarts sont donnés à chaque tour par l'organisation, ce qui combiné à un départ groupé des 1 et 2, rend plus claire la course, et permet aux 1 et 2 de mieux se jauger entre eux, finalement. Après une tentative avec Antoine (UC Fontanil), c'est avec Laurent (UC Voiron) que je partirai, à distance respectable de Manu (supérieure à la minute) pour compléter le podium. Effet étrange de la course, le lendemain les dernières fatigues du stage sont parties.

C'est vrai qu'en ce moment, nous marchons forts mais nos adversaires ne sont pas découragés et jouent le jeu à fond, sachant que la vérité d'un jour n'est pas forcément celle du lendemain. Mais bon, ce n'est peut être pas encore fini. Chez TVS, on a aussi dans nos poches de maillot, au côté d'une ou deux pâtes de fruit, soigneusement emballée, une barre Cha-Cha Maxx, qu'on a pas encore ouverte, et dont on se demande bien quel gout elle va avoir cette année.

Photo3

Pierre peut serrer le poing : il a parfaitement manœuvré son adversaire.



Les commentaires de Franck P :

Coup de chance : cet après-midi, il ne pleut pas. Inespéré !
La course part sur un bon rythme sous l'impulsion de Pierre qui avait choisi de faire les 3 premiers tours en tête. Puis les attaques se succèdent et il y a toujours au moins un TVS pour y aller.
Quand Manu s'échappe à la mi-course, ça devient encore plus facile : il suffit de contrôler. Je m'y colle donc crânement, sautant dans les roues de "tout ce qui bouge" (dixit Loïc Angot !) chaque fois que je suis bien placé pour cela.
Puis vient le moment où Pierre s'envole à son tour dans la roue d'un coureur de Voiron. Derrière, nous verrouillons le peloton d'un cran supplémentaire. A ce petit jeu (sauter dans les roues), je me retrouve involontairement échappé en compagnie de 5 autres coureurs (dont Samuel) à 3 tours de l'arrivée. Evidemment, je choisis de ne pas prendre de relais pour ne pas risquer de ramener tout ce beau monde sur Pierre mais, à posteriori, je me dis que c'était un mauvais choix : non seulement Pierre avait suffisamment d'avance pour ne pas que nous l'inquiétions mais cela aurait en outre peut-être permis à Samuel d'assurer la gagne en 2ème catégorie sans avoir à affronter un sprint massif. Et puis, accessoirement, cela m'aurait aussi assuré une place d'honneur. Bref, notre non-collaboration dissuade les autres de rouler et nous nous faisons tous reprendre, non sans avoir laissé pas mal de force dans la bataille lorsqu'il s'est agi de forcer dans la bosse pour suivre les fuyards.
Du coup, je ne suis plus aussi fringuant à l'amorce du sprint final. Je termine aux alentours de la 10ème place de la catégorie mais éprouve surtout une belle fierté d'appartenir à cette super équipe : Manu et Pierre font 1 et 2, tandis que Samuel et Vincent grimpent sur le podium de la 2ème catégorie. Il aurait été difficile de faire beaucoup mieux !

Photo4

Franck P, actif tout au long de la course (merci au SCALE pour la photo).


Les commentaires de Patrick :

Comme prévu le stage de Pâques a pesé sur les jambes. Enfin on peut même dire un peu plus que prévu. Et oui, depuis toujours je préfère faire les courses avec les jambes reposées, et j'ai des jambes qui ont de gros besoins de repos (du coup cela explique pourquoi je saute un peu trop les entraînements...) C'est à dire que je ne suis pas comme certains qui récupèrent plus vite qu'ils ne se fatiguent (je ne donnerai pas de nom). Bref, impossible de bien forcer pour le moment. Alors dans cette course j'ai fait ce que l'ai pu et j'aurais bien aimé faire plus pour l'équipe. Mais en fait il se trouve que l'équipe était déjà assez forte comme cela. TVS à toujours été une bonne équipe (et pas que sur le vélo), mais en plus cette année, elle est forte !
Pour répondre à Pierre, la barre Cha-Cha Maxx, cadeau de Franck P, je la garde précieusement. Je ne sais pas si elle pourra servir cette année, j'ai pris un peu de retard en début de saison, ça va être juste. A moins de demander une dérogation de prolongation de saison au delà du régional... Et puis au pire je la mets au congelateur pour la saison prochaine....

Photo7

Patrick a contribué, avec l'ensemble du team TVS, a cadenasser l'épreuve (merci au SCALE pour la photo).


Les commentaires de Morten :

Despite being Fontanin organizing the race was indeed not in Fontanil, which I realized in the morning (Thanks to Franck P. Strava update last year). so a 35km warmup ride instead of 10km. Although the rain worked against the idea of a warmup. This is what bad geography will do.
No plastic bags were necessary in the shoes this time.
The race started out very fast. Pierre was apparently in a hurry so the first 4 laps were faster than 3 minutes each. Having set the pecking order things slowed down a bit for the next 10 laps or so before the attacks started again. The small hill certainly put me in the red on the attacks and the last half of the race was for me just a matter of trying to hang on. Thank you to Laurent for the push with 10 laps to go. My luck was that everyone was spent so when Pierre and another went off the front in the end things calmed down to a steady pace the last laps.

Ce qui, en français, donne à peu près ceci : Bien que ce soit Fontanil l'organisateur, la course n'allait pas avoir lieu au Fontanil, c'est ce que j'ai réalisé le matin même (grâce à la mise à jour Strava de Franck P de l'an dernier). Donc, un échauffement de 35 km au lieu de 10 km. Quoique la pluie n'a pas vraiment joué en faveur d'un échauffement. C'est le résultat d'une mauvaise connaissance de la géographie. Il n'y avait pas besoin de sacs plastique dans les chaussures cette fois-ci. La course a démarré très vite. Pierre était apparemment pressé et les 4 premiers tours ont été courus en moins de 3 minutes par tour. La hiérarchie étant établie, les esprits se sont calmés pour les 10 tours suivants, avant que les attaques ne reprennent. La petite bosse m'a certainement mis dans le rouge lors des attaques et la deuxième moitié de la course fût pour moi une simple affaire d'essayer de m'accrocher. Merci à Laurent de m'avoir poussé dans les 10 tours qui nous restaient. Ma chance a été que tout le monde s'est calmé lorsque Pierre et un autre coureur se sont échappés ce qui nous a permis de finir les derniers tours à un rythme plus stable. (traduit "online" par Radu, n'hésitez pas à y apporter des corrections).



Les commentaires de Samuel :

Gary Lineker (célèbre attaquant anglais) disait " le foot se joue à 11 contre 11 et à la fin c'est l'Allemagne qui gagne". On pourrait dire aujourd'hui qu'une course UFOLEP c'est des cyclistes qui sont en compétition et à la fin c'est TVS qui gagne.
Outre ma victoire ce qui marque les esprits sur cette course c'est la nouvelle démonstration de Manu "Cancellara" Sellier. Quand il prend 50 mètres on peut dire que la course est pliée.
Ce fut une belle course, rythmée, et rendue difficile par la répétition de la bosse d'arrivée. Les 1 et les 2 ensembles c'est une bonne idée ça fait un joli peloton.
Comme d'habitude j'ai fait ma course en restant en tête pour gérer et rester au contact lors des nombreuses relances.
Je savais que mes jambes étaient bonnes, j'arrive à mon pic de forme et le stage n'a fait que confirmer cet état.
Gérard Pic a dit que c'était beau à voir l'équipe TVS. C'est vrai, on a contrôlé la course, on s'entend comme larrons en foire et surtout il y a une vraie émulation positive. On est tous tiré vers le haut et ça se voit et je crois que les adversaires vont commencer à nous marquer vraiment à la culotte.
Au terme d'une course qui a vu la victoire en 1 et Manu suivi de Pierre, j'ai aussi assuré la victoire en 2 en enlevant le sprint, pas vraiment massif si on regarde les photos. Mes jambes étaient là, la tête aussi et quelle équipe on fait.
Désolé pour la première course qui fut arrêtée par l'orage mais ensuite le soutien de Benoît, Franck C et Gianni sur le bord de la route démontre aussi cet état d'esprit.

Photo8

Samuel aussi a levé les bras... une habitude cette saison !



Les commentaires de Vincent :

Je vais me forcer, je serais bref. Je laisserai les champions raconter leur course, car je ne les ai pas vu beaucoup pédaler ce mercredi.
En arrivant je ne vois personne rouler, merde, course annulée? Pour les 3 et 4 oui, pour les 1 et 2 non, me disent Basile et François, les cadors du Scale qui se baladent en 3, que l'on verra bientôt en deux. Dommage que l'on doive courir, car j'ai des jambes en coton. Couché au petit matin (3-4 heures), dîner mondain d'entreprise, quelques verres de vin...pas l'idéal comme préparation. Mais comme aux 3 communes finalement, le cocktail fut des plus détonnant.
Il faut dire qu'en peloton avec les 1, je suis allé chercher un cran supplémentaire dans le vieux grenier inexploré de ma motivation bien souvent blasée. Ce que je voulais, c'était faire du rythme en vu des échéances. Je me demandais bien comment ça roulait en course, une bête féroce de première caté.

Finalement ça roule fort, mais régulier. Dans le peloton je fais un peu l'élastique. Le parcours favorisant le replacement, ça n'est pas un véritable problème. Franck me voyait trop loin derrière. Il a sans doutes raison, mais je n'ai que bien rarement fermé la marché rutilante du groupe de testostéronnés. J'étais dans un très bon jour je crois. Je ne pense pas que ce soit ma forme du moment, mais un jour à part. Samuel, comme un bon père de famille, me dit dans les premiers tour de ne pas trop en faire.
Il a eu raison, j'ai géré mes efforts tranquillement, jamais vraiment à bloc, j'ai sauté dans quelques roues, suivant (à ma plus grande surprise), les démarrages d'Olivier Picard ou de Romaric, les deux seuls vrais remuants du groupe. Mais il n'y avait rien à faire contre TVS ce dimanche.

J'ai même complètement oublié, au fil des tours, que nous étions 2 catégories. C'est donc dans cette condition, qu'au moment du sprint, quand Samuel me dit de prendre sa roue pour qu'il me fasse gagner, je ne suis pas des plus concentrés. Ce n'est pas mon exercice, et je me dis que c'est juste pour faire une place d'honneur. Je sprinte quand même, mal (trop gros braquet), et en y repensant, mon cerveau n'était pas programmé, à ce moment là, pour tout envoyer... Du mal à comprendre pourquoi Samuel lève les bras... Ah oui, on est en 2, c'est vrai. Du coup je fais 3, c'est pas trop mal, de toute façon la victoire revient à TVS, et c'est ça qui compte.

Manu et Pierre nagent dans d'autres eaux. Patrick était à l'aise sur ce parcours. Franck, comme prévu dans son programme, n'a pas subi la course. Laurent n'avait pas ses Zipp (excuse ultime), et Morten avait fait 100 km quand il restait encore 7 tours... Equipe énorme et ça n'est pas encore terminé (notons qu'il manquait Yann qui aurait fait mal sur ses terres). Chapeau tout le monde. (Bon, ok j'ai pas été bref)

Photo9

Vincent a parfaitement su gérer ses efforts pour prendre une très belle 3ème place à l'arrivée (merci au SCALE pour la photo).


Les commentaires de Laurent J:

Je ne sais pas si ce sont les zipp, la récupération suite au stage ou l'entraînement qui m'ont fait le plus défaut ce mercredi, mais une chose est sûre, j'étais à la planche du début à la fin! Et deux heures dans ces conditions, c'est long... Heureusement, il y a plein de copains dans le peloton et sur le bord de la route : ça aide à tenir, mais pour autant ça ne m'aura jamais permis de retrouver de bonnes sensations. Bon, j'ai tout de même tenté d'apporter ma pierre à l'édifice, mais j'ai vite compris que j'avais plutôt intérêt à rester au chaud dans le peloton. Au final, je jette mes dernières forces dans le sprint final pour obtenir une modeste cinquième place et finir grillé comme une merguez.

Quoi qu'il en soit, quel plaisir et quelle fierté d'être président de cette joyeuse troupe!!!


Course des 3ème et 4ème catégorie :

En résumé :

11 p'tits tours et puis s'en va, la faute à la grêle venue s'inviter sur le circuit. La sécurité des coureurs n'étant pas assurée dans ces conditions, les organisateurs ont préféré stopper la course. Frustrant pour les coureurs, mais certainement plus sage. Dommage, il paraît que nos TVS avaient de bonnes jambes !



Les commentaires de Franck C :

(A venir)



Les commentaires de Benoît :

Benoît il peut pas écrire ses commentaires, il est trop occupé manger ses crêpes (Sam)

Mais bien sûr que je peux commenter :
après une soirée professionnelle bien arrosée et une nuit très courte, je me lance dans ce vire-vire pour costaud.
Les 1er tours sous une pluie légère sonr douloureux car les jambes sont lourdes mais je me bats pour rester dans les 10 premières positions du peloton. 2 coureurs prennent rapidement la fuite mais les SCALE bien représentés en tête du peloton maintiennent les fuyards à distance raisonnable. La pluie devient de plus en plus forte, c'est à ce moment là que le peloton accélère en provoquant des cassures sous l'impulsion des SCALE. Je me fais un peu surprendre par manque de concentration. Franck et moi-même bouchons les cassures mais lors du regroupement nous constatons que 5 coureurs sont partis dont 2 SCALE. Mes jambes vont de mieux en mieux quand l'orage et la grêle s'abattent violemment sur la course. Les grêlons brûlent les jambes, résonnent en rebondissant sur le casque, la chaussée devient très glissante et on n'y voit plus rien. La suite vous la connaissez, les organisateurs la sage décision d'arrêter la course. Dommage!!!
Ces conditions diffciles méritaient bien une bonne crêpe, n'est ce pas Franck C ?

Photo10

Benoît n'a pas pu faire beaucoup de vélo, mais il a bien mangé !



Les commentaires de Karl :

Le temps étant toujours aussi magnifique, je ne compterai pas sur lui pour être heureux ce 1er mai. Heureusement les performances collectives des TVS sont une réelle fierté de faire partie du club, même si je n'ai pu tous vous voir.
Concernant ma course, ca roule encore fort, je résiste 7km avant d'exploser face au vent et de faire un bout de chemin avec Edwin (Scale), jusqu'au 20ème km, au moment où nous sommes arrêtés. Gelé, mais réaliste, je tiens a féliciter l'organisation qui a prit la bonne décision!



Les commentaires de Gianni :

Que dire ? Rien de spécial, j'ai sauté au début comme d'habitude et en plus je n'étais pas rassuré dans le virage en bas de la longue ligne droite à cause de la bande blanche.Une pluie fine a commencé à tomber juste avant le départ et puis le vent s'est levé avec une pluie plus importante. Au bout de 20 km des petits grêlons ont fait leur apparition, jusque là, ça va, tout va bien. Mais deux minutes plus tard ce sont des grêlons gros comme le pouce qui versent. Ça pique un peu sur les cuisses et ça cogne sur le cadre et le casque. En dix secondes les chaussures déjà mouillées deviennent de véritables piscines et la température baisse. Je fini mon tour et je suis arrêté par un organisateur, de toute façon j'aurais arrêté quand même, j'étais gelé. C'est dommage parce que si les trois quarts du peloton avaient abandonné j'aurais peut-être pu faire une place dans les 10. Dommage...
Sinon l'après-midi je me suis cru sur le tour de France 2012 avec l'équipe SKY-TVS qui contrôle et qui gagne. IMPRESSIONNANT !!!!
Bravo à tous, sans aucune exception, et une petite mention spéciale à Morten qui arrive en vélo, donc il a dû prendre la grêle, qui fait sa course et reste dans le paquet et qui refuse qu'on le ramène à Grenoble en voiture en prétextant qu'il a besoin de faire une sortie longue!!! Et ben là, chapeau !



Les commentaires de Radu :

Dès les tours de chauffe je me suis rendu compte que j'avais accumulé de la fatigue et que je devais mouliner dans les bosses car les jambes faisaient mal. Au moment du départ, une pluie fine nous refroidit un peu. Le premier tour se passe super bien mais à l'entame de la bosse (juste après le virage) je me rends compte que l'option préconisée me fait perdre beaucoup de temps. En effet, et compte tenu de ma forme, j'avais choisi de changer de plateau à la fin du virage, avant d'entamer la bosse, mais cela me coûte cher car je ne profite pas vraiment de l'élan de la descente qui précède le virage (par la suite j'ai compris qu'il n'y avait point besoin de "rétrograder", il suffisait de bien négocier le virage et de se mettre ensuite en danseuse pour profiter pleinement de l'élan, tout en gardant un gros braquet). Presque tout le peloton me passe devant et tout est à refaire... Je saute au tour suivant. Tant pis, je continue la course à mon rythme et au fil des tours j'arrive à négocier les virages (et les bosses qui s'ensuivent) de mieux en mieux. A partir du 7e tour, un vent de face assez violent nous freine dans la partie la plus roulante du circuit. Puis l'orage éclate au 9e tour, suivi de grêle au 10e tour (c'était assez sérieux, la route s'est blanchie en quelques dizaines de secondes, mais l'adhérence restait plus que correcte). Je continue sans broncher et l'idée d'abandonner ne me traverse absolument pas l'esprit - bien au contraire. Mais voilà que les organisateurs en décident autrement...

Malheureusement je n'ai pas pu rester assister à la course de l'après-midi et encourager la bande des 1-2. Mais j'ai su rapidement par Vincent que TVS a livré un joli festival et a encore frappé très fort. Bravo à tous !


Photo11

L'article du Dauphiné Libéré (cliquez pour le voir en + grand)


Yann02 mai 2013, 07:59

C'est quoi ce club de goinfres ? Eh, Manu, Pierre, Samuel... et Benoît, il faut en laisser un peu aux autres !
Bravo à tous.
C'est tout bon pour le Bourbonnais...

gianni02 mai 2013, 08:51

Karl était là aussi. On était donc 13... Ca a porté chance.

Karl02 mai 2013, 18:38

C'est énorme! Bravo à tous !
Vraiment impressionnant mais rien de surprenant.
Merci Gianni de préciser que j'étais là, car moi-même j'ai un doute. L'arrêt de la course a juste abrégé ma souffrance...

Vincent02 mai 2013, 18:41

Sam, tout flou: trop rapide pour la photo finish.

Pierre02 mai 2013, 19:01

TVS Cras: 18 pts (5+4+5+3+1).
TVS 2013: 65 pts (14+10+23+0+18) soit 62% de l'objectif.

Radu03 mai 2013, 14:47

@Pierre : C'est bien parti ! Je compte sur les grimpées de l'automne pour grapiller 1-2 points...

Franck C03 mai 2013, 15:02

Beau circuit, belle organisation, sage décision d'arrêter notre course. Je reviendrai et encore une fois félicitations aux TVS Boys, quelle leçon de vélo durant cet après midi vous nous avez donné.
Fier d'être partenaire d'une telle équipe.

loic03 mai 2013, 15:23

Merci pour votre présence sur les courses,au moins on sait pourquoi on organise,à l'année prochaine pour comme l'a surnommé Pierre le grand prix du muguet

Franck P03 mai 2013, 18:00

Merci aussi à toi Loïc, toujours aussi dévoué pour nous permettre de faire de belles courses.
Dans un autre genre, je vous invite à aller lire le bel hommage que Gérard a rendu à TVS sur son site : http://www.veloclubdelabievre.fr/index.php?page=club&lvl2=actus&id=99

Radu03 mai 2013, 22:07

@Loic : je n'ai pas vu beaucoup de muguet à Cras ce mercredi, mais c'est sûr que je vais prendre ma revenche sur les grêlons l'année prochaine ! Merci pour l'organisation.

Karl04 mai 2013, 12:34

Vincent, c'est peut-être une course faite pour toi, car déjà l'an dernier tu aurais fini 2èmè sans ta chute.
C'est intéressant de voir que les récits se retrouvent sur photo, pour preuve la consigne de Pierre à Laurent "je vais rouler fort, reste à l'avant", Patrick qui tire beaucoup la langue ou encore Samuel qui a l'air d'une facilité déconcertante.

David 04 mai 2013, 14:34

Bravo a cette équipe de tvs qui ne nous laisse que peu d'espoir. Allez les gars vous allez sympa avant la fin de la saison pour nous en laisser une petite, même si c'est tjs agréable de courir avec vous . Sinon on a bien fait dans profiter l'année dernière.

Franck P04 mai 2013, 16:25

@David : le rapport de force s'est un peu inversé cette année : vous avez perdu deux bons coureurs, et on en a récupéré deux ENORMES ! C'est plus facile de gagner des courses quand on a des bêtes de courses comme Manu et Pierre dans son écurie !

benoit05 mai 2013, 22:47

Belle course des TVS qui ont su gérer cette course du début à la fin.
Félicitations à toute l'équipe des 1 et 2.
Dommage pour les 3 et 4 que la course ait été arrêtée mais c'était une sage décision compte-tenu des conditions climatiques très dangereuses.
@Franck C : merci pour la photo.... mais contrairement à toi, je n'ai pas pris une crêpe au nutella mais à la confiture...beaucoup moins calorifique....

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 7998  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo13
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo14
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo15
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo16
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo17
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo18
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo19
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo20
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo celyss.png non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo22
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo23
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo24
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo25
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo26
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo27
Photo28


Photo29
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo30

www.isere.fr


Photo31
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 01/05/13 par Franck P, mise à jour le 05/05/2013 23:29 par benoit