Prix Rettmeyer 2014

Par Franck P
Le 13/04/2014

  Cliquer ici pour partager par messagerie

Course organisée par l'U.C Rives sur un circuit vallonné de 10,2 km.

TVS représenté par 10 coureurs :

  • Morten, Franck P, Patrick, Samuel, Pierre et Yann en 1ère catégorie
  • Laurent J en 2ème catégorie
  • Alain et Franck C en 3ème catégorie
  • Gianni en 4ème catégorie

Course des 1ère catégorie (8 tours de circuit, soit 81,6 km) :

En résumé :

36 concurrents. La victoire se dispute au sein d'un groupe d'échappés dans lequel ne figure aucun TVS. Samuel arrive pas loin derrière dans un groupe de contre pour se classer 11ème. Pierre arrive juste après. Les autres franchissent la ligne un par un dans ce qui reste d'un peloton qui a complètement explosé.



Les commentaires de Samuel (11ème) :

La course avait été annoncée dure, elle le fut.
Déjà vendredi soir, je ne me sens pas bien, mal de gorge, de tête et le nez pris. Le samedi pas mieux et le dimanche matin c'est pire, sinusite et gorge en feu... j'hésite à faire le déplacement tellement ça pique les yeux, la gorge et le nez. J'y vais quand même, il fait beau et on verra bien.
Les 2 premiers tours ont été rapides et nerveux, tout le monde est dans le dur et il faut s'accrocher.
C'est au cours du 3ème tour qu'un groupe arrive à s'extraire et prend un peu d'avance. Pas d'affolement, on sait que ça va se bagarrer dur dans la côte d'arrivée et il reste des costauds dans le peloton.
Pas manqué !
Dès la fin du 3ème tour, au pied de la bosse d'arrivée Jérôme Giraud fait la montée. C'était prévu, j'étais vigilant et bien calé dans la roue d'un coureur du Team Brigitte (désolé je n'ai pas son nom) lui même bien calé dans celle de Giraud. Ça monte très fort, je tire un peu petit et je tourne trop les jambes mais j'hésite à tomber le dérailleur car c'est 2 dents d'un coup. On passe sur la ligne et là ça devient très difficile, je m'assois puis j'essaie de relancer à nouveau et... ça marche pas. 1 mètre, 2 mètres puis 10 mètres ! Je me relève d'un seul coup et regarde partir les 2 coureurs, Giraud et celui du Team Brigitte qui gagnera la course d'ailleurs un peu plus tard.
J'attends qu'on me relaie mais les autres gars sont loin. Bon an, mal an, 7 coureurs se regroupent et on part en chasse. Derrière le peloton est littéralement explosé, y'en a partout sur la route. On va rester pendant 2 tours en point de mire mais devant ils ne se relèvent pas et derrière on est au plancher. Normal ,ce sont les plus costauds devant.
Finalement on perd tout espoir et on se dit qu'on va finir la course ensemble à rouler au train. Mais avec le vent et des routes difficiles, ça reste une vraie épreuve, très fatiguante.
Je sens bien que je ne suis pas à 100% mais je m'accroche.
Dans le dernier tour, d'un coup, on voit revenir l'ami Pierre qui s'est extrait du peloton pour venir nous chercher. Il aime bien rouler tout seul Pierre, il a dû se régaler.
Ensuite il y a bien 2 ou 3 tentatives mais c'est à 8 qu'on aborde l'arrivée et c'est sans surprise que le gars de Villard-Bonnot qui n'a pas passé de relais sous prétexte qu'il avait Giraud devant, même quand il y avait 2 minutes (comme si Giraud avait besoin de ça) qui nous enrhume.
Quant à moi je dois faire 5ème du sprint et donc 11ème de la course si mes calculs sont bons.
Je finis très fatigué et je sens bien que la fatigue des 2 derniers jours ainsi que les nuits courtes et agitées m'ont quand même légèrement diminué. Mais bon, ça va quand même et finalement c'est pas si mal que ça.

Photo1

Samuel termine encore placé.



Les commentaires de Pierre (14ème) :

(A venir)



Les commentaires de Yann (21ème) :

(A venir)



Les commentaires de Patrick (22ème) :

Pas grand chose a dire, résultat conforme aux attentes. Avec peu de marge de manoeuvre, j'ai forcé autant que j'ai pu. Une fois coincé à 4 TronchaVéloiS dans ce que l'on peut appeler le peloton, la question était de quoi faire. Pour moi la situation était acceptable, mais Pierre n’était pas à sa place. On a roulé pour ne pas trop se faire distancer, pour que Pierre puisse rentrer. Il l'a fait. Encore une fois les seuls moments ou j'étais bien c'était dans les virages et la descente J'en arrive à me demander si il faudra que je me contente de cela pour le restant de mes courses... Enfin, le point positif (il faut toujours trouver un point positif), c'est qu'à mon age, à défaut d'autres choses, c'est une satisfaction d'arriver descendre encore comme un jeune con sans cervelle.



Les commentaires de Morten (24ème) :

(A venir)

Photo2

Morten a encore dû serrer les dents.



Les commentaires de Franck P (29ème) :

Affaibli par un rhume depuis quelques jours, je me pose jusqu'au dernier moment la question cruciale "Y aller ou pas" ? Au vu de ma course, j'aurais mieux fait de m'abstenir et de regarder tranquillement Paris-Roubaix à la télé ! Dès les premiers tours de roues, je sens que je n'ai pas beaucoup de jus et avant même d'avoir bouclé le premier tour du circuit, je me retrouve à deux reprises en peine de garder les roues. Je saute dans la bosse dès l'entame du 2ème tour et ne trouve pas la force de prendre le sillage des autres TVS qui me doublent et m'incitent à m'accrocher (Pierre, puis Yann...).
Dès lors, je me retrouve dans un groupe de 7 attardés où ça ne roule pas très fort. Je pense alors qu'on va très vite voir le peloton des 2ème catégories nous fondre dessus mais, à mon grand étonnement, il ne revient pas sur notre groupe, bien que certains tours soient courus vraiment à faible allure (Strava me confirmera que les 2 roulaient finalement à la même allure que nous 7. Etonnant !).
Je termine sans gloire avec ce groupe, loin des favoris, sans avoir rien vu de la course, finalement. Bilan après deux épreuves : zéro résultat, et surtout zéro plaisir... Je me demande si je ne devrais pas me mettre au cyclotourisme, moi !
Seul point positif : pas de gamelle, je suis rentré entier malgré un circuit qui proposait quelques routes bien délabrées ! Une pensée, d'ailleurs, pour les 7 malheureux qui ont fini au tapis dans ce secteur délicat lors de la course des 3ème catégorie, et notamment à Julien (du Team Renage) décidément pas très en veine avec 3 gamelles en moins de 6 mois. Heureusement, juste du vernis qui saute, mais quand même... Allez, on dit que c'était la dernière, Julien ?




Course des 2ème catégorie (7 tours de circuit, soit 71,4 km) :

En résumé :

22 concurrents. Pas d'échappée chez les deuxième catégorie, mais plutôt un écrémage par l'arrière au fil des tours. Laurent arrive avec les meilleurs et finit 6ème.



Les commentaires de Laurent (6ème) :

Les dimanches se suivent mais ne ressemblent pas ! Après un tour d'échauffement, je m'aperçois assez rapidement que les jambes ne répondent pas si bien que dimanche dernier. Mais bon, l'an dernier je n'avais pas pu participer, la faute à une crevaison sur la ligne de départ, alors cette année j'espère bien profiter de ce circuit. Mais le profil du circuit et le vent me disent qu'il ne va pas être facile de s'échapper.
Et effectivement, très rapidement, la sélection se fait par l'arrière. Nous nous retrouvons bientôt plus qu'une petite douzaine sur la vingtaine d'engagés. Les quelques tentatives d'échappées sont chaque fois assez rapidement reprises, je tente tout de même quelques accélérations mais rien à faire, ça revient systématiquement. Tout va donc se jouer dans le dernier tour.
Au dernier passage sous le tunnel, le futur vainqueur, qui s'était fait totalement oublié en queue de peloton vient se repositionner en tête. Je sais, ça fait partie du cyclisme, mais quand même, ça agace ! Arrivée en haut du faux plat, nous nous trouvons juste derrière une voiture. Elle finit par accélérer un peu, et c'est le moment que choisi un coureur pour attaquer et se faufiler entre voiture, motos ouvreuses et rond-points. J'ai peur pour lui... Le temps que la route se dégage et je mets plein gaz pour revenir dans sa roue juste avant le petit pont. Je dois être 3 ou 4eme au pied de la bosse, mais je n'ai plus le jus nécessaire pour revenir. Je me classe 6ème et ne suis pas mécontent d'en finir...
Ça n'en restera pas moins une belle journée de vélo, vivement qu'on remette ça!

Photo3

Laurent (au centre, en fond), lors du sprint final.




Course des 3ème catégorie (6 tours de circuit, soit 61,2 km) :

En résumé :

36 concurrents. Pas d'échappée non plus chez les 3ème catégorie, mais une gamelle spectaculaire dans l'avant dernier-tour (il paraît qu'un des vélo s'est élevé de plusieurs mètres dans les airs !) qui mettra pas moins de 7 coureurs au sol avec (à priori) des blessures sans trop de gravité. Pas de podium pour Alain et Franck C malgré de bonnes jambes.



Les commentaires d'Alain (6ème) :

L'essentiel a été dit quant aux caractéristiques techniques du circuit. J'ai eu le plaisir cette fois-ci, après Benoît dimanche dernier, de courir avec Franck. Bien que nous ayons essayé à de nombreuses reprises de bousculer le peloton et tenter notre chance, l'absence du nombre ou de motivation de nos compagnons de route, n'a jamais permis de creuser durablement les écarts.
C'est hélas par le biais de la chute que se joue la course. Un homme fausse compagnie au peloton (même s'il faut bien reconnaître qu'il fallait encore en avoir sous la pédale pour aller la chercher). Pour ma part, je suis parmi les tous premiers derrières les derniers coureurs à chuter et, en me faufilant avec d'autres, on s'extrait à 6 pour creuser l'écart avec la meute.
Les circonstances de course sont ainsi et, à ce moment-là, je ne savais même pas si un ou plusieurs coureurs se trouvaient devant.
A deux kilomètres du but, je suis victime de crampes aux 2 jambes et ne peux disputer correctement le sprint ou tout du moins le final pour aller chercher la 2ème place.
Alors, comme l'a écrit Laurent : "à dimanche prochain" !

Photo4

Alain a tenté sa chance



Les commentaires de Franck C (19ème) :

Bon je me lance pour un petit résumé de cette course de reprise qui m'a rassuré sur mon état de forme à cette époque de l'année. Pour une fois je suis sur place 1h00 avant le départ, du coup j'en profite pour faire un petit tour de reconnaissance avec Gianni et le président et là, je me dis qu'il faudra être sacrément fort pour gagner, voire être placé à l'arrivée.
Néanmoins nous prenons le départ avec Alain au milieu d'un beau peloton. Comme à l'habitude je décide d’être offensif, enfin cette fois je suis battu par Alain qui sera le premier à attaquer. Il s'en suivra de nombreuses tentatives à tour de rôle qui ne donneront rien car à chaque fois nous ne trouverons pas ou peu d'accompagnateurs décidés à rouler. Enfin c'est pas grave, j'aurai travaillé le cardio, le rythme et la distance, car je crois bien qu'actuellement c'est ce qui me manque le plus, mais le stage arrive pour ça (la distance) !
Du coup, dans l'avant dernier tour, une chute stoppera ma course, Julien du Team Renage est assez touché, je m'assure que tout va bien et certains décidant de stopper là la course, du coup je repars mais j'ai bien perdu 30 secondes dans la bataille.
La tête de peloton ne se relevant pas, je me lance dans un chrono pour tenter de rentrer mais la tête n'y est plus et je sens que les jambes ne répondent plus aussi bien qu'avant la chute... Du coup, je vais faire les 3/4 du dernier tour à bloc avec le peloton en ligne de mire et finalement au pont d'autoroute voyant encore les secouristes je décide d'abdiquer et de rentrer en roue libre.
Bref bonne course de reprise à titre personnel, je ferai mieux la prochaine fois c'est promis (enfin, la prochaine fois pour moi c'est les 3 communes, alors c'est quand même pas gagné car le niveau en 3 est sacrément élevé, dommage qu'il y ait autant de nervosité dans ce peloton).




Course des 4ème catégorie (5 tours de circuit, soit 51 km) :

En résumé :

18 concurrents. Un écrémage par l'arrière dont Gianni est victime. 15 coureurs classés au final, dont l'unique représentant des verts et blancs.

Les commentaires de Gianni (13ème) :

Quoi dire de plus que la semaine dernière ? Rien. Mêmes raisons, mêmes conséquences. Trop court dans la bosse, donc mal placé. Ensuite, prise de vent et usure prématurée. Bien mieux que l’année dernière quand même. Espérons moins bien que l’année prochaine.
Ayant perdu la roue dans le pont surplombant l’autoroute dans le deuxième tour après avoir repris le peloton dans le vent, je suis rejoint par un Voironais. A deux on reprend un coureur de Pontcharra et on fait la moitié de la course tous les trois. Quand le groupe de Franck P. nous rattrape, je prends leurs roues trois ou quatre cents mètres mais ils vont trop fort. Le Voironais (Yvan je crois) reste avec eux et je me retrouve tout seul pour la fin de mon dernier tour, le coureur de Pontcharra ayant lâché un peu avant.
Question parcours, je préférai celui de l’année dernière, plus sûr. Les organisateurs doivent avoir une bonne raison de nous avoir fait passer par là cette année car eux-mêmes nous ont bien prévenu que la route était dangereuse sur une partie...

Photo5

Encore une course difficile pour Gianni


TOUS LES CLASSEMENTS ICI


Radu14 avril 2014, 10:31

Les photos montrent des TVS batailleurs et qui ne lâchent rien. Bravo à tous les participants !

Pierre14 avril 2014, 22:03

Il est bien le nouveau règlement du challenge, on marque quand même 10 points :-) TVS 2014 = 24 + 10 = 34 pts.

Gianni15 avril 2014, 14:40

Ouais mais à chaque course Villard Bonnot en marque trente avant de mettre un seul coup de pédale... C'est bien quand même ça incite les gens à venir sur les courses...

benoit16 avril 2014, 20:58

Bravos les gars.
Vous vous êtes tous bien battus sur un circuit exigeant d'autant plus qu'il y avait du vent....
Par contre, je ne comprends pas pourquoi ce circuit a été rallongé de cette façon avec une descente aussi délicate....
C'est vrai que le peloton est très nerveux en 3eme cat.
2 courses/2 grosses chutes....çà devient inquiétant...

Patrick16 avril 2014, 21:19

La descente n'était pas délicate, le problème c'était le revêtement de la route.

benoit16 avril 2014, 21:55

Patrick, tu as raison. Je suis passé en voiture et je sentais les bosses au niveau des amortisseurs....j'imagine en vélo avec des roues carbone....

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 1120  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo7
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo8
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo9
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo10
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo11
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo12
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo13
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo14
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo16
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo17
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo18
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo19
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo20
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo21
Photo22


Photo23
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo24

www.isere.fr


Photo25
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 13/04/14 par Franck P, mise à jour le 16/04/2014 21:55 par benoit