Le challenge MUROIS

Le challenge MUROIS

Par Serge
Le 16/10/2016

  Cliquer ici pour partager par messagerie

TVS représenté par :

  • Vincent et Serge

VOIR LES RESULTATS

Le challenge MUROIS

En résumé : Contrairement aux 2 derniers jours, le dernier chrono individuel de la saison a bénéficié d'un joli soleil, et de températures agréables, mais un vent du sud de plus en plus intense, au fil de l'après midi. Pour ce challenge Murois, Serge et Vincent sont présents en CLM individuel, également en duo pour Serge, Laurent n'a pas pu venir, dommage car il aurait eu son mot à dire. Avec cette météo clémente, il y a 137 départs pour cette édition. Vincent réalise un chrono honorable en 27'55'' qui le classe 35iéme sur 80 au scratch malgré des erreurs. Serge finit 9ième au scratch en 26'23", et 1er de la catégorie 50-59ans en individuel, et pour son 2iéme run en duo, avec son coéquipier, ils terminent 6iéme au scratch gentleman en 26'17" et 1er de leur catégorie 100-120ans.


Les commentaires de Vincent :

C’était la der des der de la saison et ça sera une course ratée… mais ratée de bout en bout. Bon, j’ai quand même réussi à me faire plaisir de sur une bonne partie du parcours et le soleil était de la partie ; ça en fera quand même une belle après midi de vélo riche en enseignements.

Aller, on commence la longue litanie des emmerdes (mettez la musique de Benny-hill en fond sonore parce que je vois ça comme un running-gag) :

Je sors le vélo de la voiture. J’ai encore bricolé le poste de pilotage ce matin pour faire encore un peu plus de watts (ça sera d’ailleurs infructueux). Résultat, mon beau montage tout scotché pour le compteur est bien trop près des reposes bras… Allez hop, c’est parti pour tout bidouiller à 10min du départ, chose toujours très intelligente.

A l’échauffement, je manque de finir sur un capot dans un virage…Plus ou moins de ma faute mais ça refroidit.

Le parcours est technique et mouillé. Mode schtroumpf grognon : “j’aime pas le technique et j’aime pas quand ça glisse”. Comment ça, ça ce n’est pas une emmerde?
Top départ… premier virage j’arrive bien trop vite ; freinage quasi d’urgence, ça commence à flotter de l’arrière… Trajectoire underground-sub-sous-optimale, relance à l’arrêt sur grosse braquasse en mode démarrage en côte en 5ème.

1km plus loin un groupe de djeuns en bagnole me double en klaxonnant à 130km/h en me passant le rétro à 2cm du cintre ; Ralentissent, font marche arrière… bref encore un grand moment. Je passe le reste de la ligne droite à me demander si ils sont encore derrière? Si ils ont fait demi-tour? Je penses aux gars qui vont se retrouver avec ces gros abrutis en face...bref, je vois l’accident arriver.

Le carrefour pour aller vers l’arrivée, je part tout droit au lieu de tourner. Les 2 signaleurs censés nous aiguiller sont en train de papoter et me lance : “bah alors… t’as pas reconnu le parcours?”. Si. 2 fois. Mais bon c’est certes sans doutes pas suffisant. En tous les cas, quand t’es à 186 puls depuis 10min, que tu viens de paumer 20s à faire demi tour ça a le don de te foutre les abeilles, même si je ne leur en veux pas, et que j'ai tâché de rester agréable, sur l'instant je les aurais bouffé.

Non, c’est pas fini : 20 mètres plus loin alors que c’est la énième fois que ça m’arrive et que je devrais l’avoir enlevée, mon alliance s’accroche sur le serrage du passe vitesse au moment de passer sur les freins ; je manque de me foutre par terre. Ana je t’aimes, mais je crois qu’il va falloir se passer de la bagouse les prochaines fois ; ou scotcher les passes vitesses (c’est fou ce qu’on passe comme rouleau de scotch sur un vélo de chrono).

Le 2ème tour, je fais du covoiturage avec un dossard parti juste à mon passage devant le départ, qui semble apprécier le goût de ma roue arrière sur la grande majorité du parcours. Bon en soit ce n’est pas gênant pour rouler. Mais bon, je m’étais inscrit solo pas en gentleman. Et puis je suis déjà bien abîmé et j’ai du mal à tenir les bouts droits alors voir l’ombre d’un mec dans ma roue, ça me gonfle. Bon, je lui met 3min au scratch quand même.

Aller! Reste que le hot-dog comme option après la course, c’est quand même une riche idée! Et puis 40km/h de moyenne et une 35ème gâche avec cette liste de trucs rigolos dans la besace, c’est pas si mal. Et puis, on va attaquer les sorties club et ça aussi c’est bon! Et puis la saison des plats à base de fromages approche (tartiflettes, raclettes et autres fondues me voilà)! Et puis… 2017 sera la saison de la progression (on y crois, on se bat).


Les commentaires de Serge :

Le dernier chrono individuel de la saison est une boucle d’un plus de 9km à faire 2 fois avec beaucoup de relances, et heureusement que la météo a été bonne, même si les premiers coureurs ont dû avoir des zones avec une chaussée encore un peu humide. En plus d’être technique, ce parcours demande beaucoup de concentration car il y a des ralentisseurs où on arrive très vite, une partie où on se croise avec les autres coureurs, et pour doubler ce n’est pas évident suivant où l’on se trouve. Je fais un premier tour de reconnaissance où je croise Vincent, au 2iéme tour, j’accélère pour me mettre en condition de course et je n’arrive à prendre aucun virage sur les prolongateurs, tant pis, c'est le dernier, pas de risque. Cette fois je me suis bien échauffé, les sensations sont bonnes pour mon 1er départ à 13h32. Les 6 premiers km passent plutôt bien, agréablement surpris, mais sur le retour, le vent se lève, et je vois ma vitesse diminuer, j’appuie plus fort, les jambes sont encore bonnes, ensuite, le 2iéme passage se déroule de la même manière, les watt baissant un peu quand même, en plus il gérer des coureurs à doubler, sur le retour, c'est beaucoup plus laborieux avec un vent un peu plus intense, je donne tout dans les 500m du final pour boucler le parcours en 26’23’’ qui me permet d’être dans le top 10 et 1er de ma caté. Ensuite, c’est le gentleman à 15h38’ avec le même coéquipier que la semaine dernière. Le vent est encore plus fort, cela promet pour le retour à chaque tour. J’ai nettement mon mal aux jambes que dimanche dernier, ce qui est normal vu le parcours, mais les relais se passent moins bien à cause du vent, une rafale de vent a même déporté mon partenaire. Dans le pif-paf à mi-parcours, au 1er tour, on se paye 1 voiture et au 2iéme tour, rebelote, mais elle a la gentillesse de se garer sur le côté. On réalise un temps un peu meilleur que seul, content de nous vu le vent, en 26’17’’, 6iéme au scratch gentleman et 1er en 100-120ans. Une bonne et agréable journée pour finir.


VincentP17 octobre 2016, 16:35

Bon, ben t'es au point pour la création des pages Serge. Et au passage félicitations pour ce chrono une fois encore réussi!

Franck P17 octobre 2016, 17:07

Joli récit, Vincent. L'anecdote des connards qui te frôlent à 130 à l'heure ne me fait pas rire du tout. C'est dommage que personne n'ait pu relever leur immatriculation, ces types sont des tueurs de cyclistes en puissance.
Et sinon que de petites galères cumulées ! Dommage pour les 20 secondes perdues dans l'erreur de parcours sans quoi tu aurais sans doute fait une très belle perf' malgré tout.
Et bravo à Serge qui, en plus de maîtriser parfaitement la création d'articles sur le Wiki, finit la saison très fort avec au minimum un podium par week-end.

Radu17 octobre 2016, 17:31

Bravo Serge, et une photo avec Jeannie ça ne gâche rien, bien au contraire !

Vincent, le métier rentre, c'est de bonne augure pour la suite, j'arrive à la conclusion que chaque course apporte son lot de nouvelles expériences.

Laurent17 octobre 2016, 19:49

Bravo à vous deux, vous avez bien représenté TVS.
Désolé de vous avoir fait bon : j'étais inscrit, le vélo dans la voiture, mais les enfants et mon état de santé en ont décidé autrement. Tant pis! Objectif 2017 maintenant.

Damien17 octobre 2016, 22:07

Sacré rouleur Serge! Tu marches vraiment fort en chrono. Vincent heureusement que tu as des galères sinon tu ferais trop mal à tes concurrents. T es pas veinard en ce moment. En tout cas je languis pas les grands bouts droits à venir sur les prochaines sorties club avec cette ribambelle de grosses cylindrées en plaine.

Serge19 octobre 2016, 00:23

Vincent, c'est sûr que tu aurais pu faire un temps nettement meilleur sans cette poisse du jour (où est le chat noir?)

VincentP19 octobre 2016, 10:36

Quand je vois ton CR Serge (la partie dans le pif paf), je me dis que ce parcours est quand même assez dangereux. La circulation est ouverte et les routes très étroites avec bcp de virages aveugles ou manifestement, on peut avoir une voiture en face. Quand il y a un marquage au sol ok, c'est facile de rester à droite. Quand il n'y en a pas, c'est difficile d'évaluer ce qu'on peut faire ou non dans les courbes sans risquer l'accident. Le problème vient aussi du fait que les signaleurs n'arrêtent pas les voitures en amont comme on le fait à Charavines pour que ceux qui finissent à gauche ne soient pas en danger. Le pif/paf gagnerai aussi en sécurité avec un signaleur.

Franck C19 octobre 2016, 17:19

Bravo beaux récits et super résultats les rouleurs, même si encore une fois on voit que l'on pratique un sport de moins en moins respecté par les automobilistes ou plutôt les Abrutis.....

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 1034  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo2
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo3
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo4
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo5
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo6
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo7
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo8
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo9
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo11
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo12
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo13
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo14
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo15
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo16
Photo17


Photo18
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo19

www.isere.fr


Photo20
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 17/10/16 par Serge, mise à jour le 19/10/2016 17:19 par Franck C