Contre la montre de St-Georges d'Espéranche

Contre la montre de St-Georges d'Espéranche

Par VincentP
Le 10/10/2016

  Cliquer ici pour partager par messagerie

Contre la montre de St-Georges d'Espéranche

En résumé : Pour l'une des dernières courses de la saison, Serge, Laurent et Vincent se sont alignés Dimanche à St Georges d'Espéranche pour une bonne roulade en solo et également en duo pour Serge. Bonne participation pour la 6ème édition du Gentleman de St Georges avec 146 départs avec un fort vent du nord.
Laurent termine 1er de sa catégorie 40-49ans et prend une belle 9ème place au scratch (mélangé Duo/Solo pour une raison encore mystérieuse), Serge finit 2ième de catégorie 50-59ans en individuel, 28ième au scratch et monte sur la 3ème marche de sa catégorie 100-130ans en gentlemen avec son compagnon de fortune (Joël Divay), et Vincent réalise un temps correct, 10ième de sa catégorie et 58ème au scratch (NDLR : en même temps c'est moi qui écrit l'article).

VOIR LE CLASSEMENT


Les commentaires de Serge :

J'arrive vers les 11h15, je croise Vincent sur le parking à côté du départ, et il est d'accord avec moi, cela caille bien avec ce vent du nord. Comme on ne peut prendre les dossards qu'à partir de midi, je m'habille chaudement, c'est parti pour le tour de reconnaissance et surtout pour se réchauffer mais c'est un peu dur au début car même sans forcer, on roule vite. Ensuite, je vais récupérer mon 1er dossard de 13h25, mais comme c'est long, la fin de mon échauffement va être assez courte. C'est un joli circuit mais difficile, la 1ére moitié, se fait bien et vite surtout avec le vent du nord en plus, en simplifiant, on peut c'est faux plat descendant de 13km. Sur la fin de cette 1ére partie, le scotch qui cache l'accès pour gonfler ma roue arrière se décolle pour aller sur le hauban, ce n'est pas top pour aéro et cela fait un bruit d'enfer. Après cela se corse avec la 1ére bosse de 2,2km environ où sur la fin, je me vais déposer par un missile, le futur vainqueur de l'épreuve, dur pour le moral. Une bonne descente pour récupérer un peu et c'est parti pour 7km de faux plat montant où je finis bien. Je réalise un temps de 38'52", 17iéme au scratch en individuel et qui me permet de faire 2iéme des 50-59 ans à 8" du 1er qui est mon futur partenaire pour le gentleman.
Je récupère les dossards pour le gentleman de 15h50, je mange un peu, je me couvre et je pars pour me réchauffer. Au début, c'est vraiment dur, donc je roule pour essayer de faire passer le mal de jambes, à la fin j'essaie de monter en intensité, la volonté y est mais pas les watt. Bon, c'est parti, finalement, la 1ére partie passe bien, on fait de bons relais avec mon coéquipier, mais dans la bosse, cela coince, il pourrait aller plus vite mais je suis à fond et j'ai mal aux jambes. Curieusement, et encore une fois, je finis plutôt bien le faux plat montant. On fait un temps de 39'36", 15iéme au scratch Gentleman et 3iéme des 100-130ans.
J'aurais plus de 100km ce dimanche, c'est une bonne journée de vélo.


Les commentaires de Laurent :

Ce chrono ne m'a jamais vraiment bien réussi, mais j'y reviens chaque fois avec plaisir : belle organisation avec un joli circuit bien signalé et sécurisé. Comme d'habitude, la température n'est pas très élevée, mais cette année le soleil est de la partie.
La première partie du circuit est vraiment grisante. Sans beaucoup forcer le compteur s'affole et je reprends assez rapidement 4 ou 5 coureurs partis avant moi. Le 6éme étant mon homonyme d'Alpin's wheel, je ne le reverrai qu'une fois la ligne d'arrivée franchie. Arrive la première bosse. Ce n'est pas bien mon terrain de prédilection et avec la forme déclinante de cette fin de saison, je sais que je vais y laisser des plumes. Strava me confirmera effectivement que j'y ai concédé un paquet de secondes à mes adversaires du jour. Vient ensuite la grande descente suivi d'un passage un peu technique dans Septeme. Le compteur flirt avec les 75km/h... on serre des fesses mais ça passe sans encombre. Au pied de la remontée finale vers la ligne d'arrivée, ma moyenne horaire est à peine 1,5Km/h au dessus de celle que je visais pour le chrono. Mon objectif ne sera pas atteint mais je parviens tout de même à trouver suffisamment d'énergie pour limiter la casse.
Avec un temps d'un peu plus de 37', l'objectif que je m'étais fixé n'est pas atteint. J'ai tout de même la satisfaction d'avoir géré au mieux avec les watts du moment, ce qui me permet de l'emporter dans ma catégorie d'âge et de me classer 6ème en individuel : voilà qui motive pour être à nouveau de la partie l'an prochain!


Les commentaires de Vincent :

Les semaines se suivent et… Bon, si on a a pas eu la pluie de Paladru, on aura au moins eu une bonne caillante. Le vent du Nord est bien en place quand on arrive sur place et l’échauffement se fera avec la panoplie d’hiver (top d’ailleurs la veste Franck ;-) )... gants longs y compris. Un tour de circuit pour chauffer et reconnaître : ça va être dur. Les 8h de bûcheronnage chez la belle soeur ont fait apparaître des douleurs me faisant découvrir des muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence et surtout la fonction sur un vélo. Bon, ça sera peut être mieux en course. Sur les conseils de Laurent, j’ai remonté ma position d’un cm étant à la recherche de watts depuis le début de saison sur le vélo de chrono.

Et de fait, ça va mieux une fois parti. La partie descendante avec le vent dans le dos est avalée goulûment dans le bourdonnement épouvantable, caractéristique de ma roue avant au dessus de 50Km/h. Je passe les 60km/h de temps en temps “tranquillement” … J’ai presque la chevauchée des valkyries qui retentit dans le casque tellement c’est héroïque. Jusqu’à… la bosse. Le genre de bosse qui te calme bien sur un chrono. Sans la redouter, je la monte au train, peinant à trouver le bon tempo. Après ce long moment à enrouler du braquet à des vitesses supersoniques on a l’impression de faire du vélo au ralenti. Ca passe sans casser le moteur, à la puissance prévue. La descente avec son lot de sensations fortes et une petite pointe à plus de 70km/h et nous voilà dans la partie technique. Une série de pif-paf où pour une fois, je me fais plaisir (sans pour autant briller…)

La fin du chrono… Je penses que tous ceux qui l’ont fait s’en souviennent. Une pente tranquille sur 3km. Tranquille… tranquille… Ah mais en fait ça pique quand même bien cette cochonnerie!! Bref, chrono plutôt bien géré à mon goût avec grosso modo les watts là ou je les avait prévu (plus ou moins, l’euphorie de la vitesse m’ayant fait quand même bien trop forcer sur la partie facile). Une place moyenne comme à mon habitude, mais je n’ai pas de recul sur cette de durée d’effort en vélo de chrono. Une petite récup avec le président dans la campagne et voilà une chouette apres midi de 80km de vélo de bouclée. Donc satisfait. La position ne semble pas avoir trop altéré l’aero et j’ai récupéré un peu de puissance ; à confirmer sur du plus long terme. Reste le classement groupé duo/solo que je ne comprends toujours pas, mais ce n’est pas grave, le parcours est tellement bien que je reviendrai volontier l’an prochain.


Damien12 octobre 2016, 20:39

Bien joué les rouleurs!

Radu12 octobre 2016, 20:55

Belle fin de saison CLM pour les rouleurs de TVS !

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 5306  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo2
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo3
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo4
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo5
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo6
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo7
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo8
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo9
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo11
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo12
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo13
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo14
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo15
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo16
Photo17


Photo18
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo19

www.isere.fr


Photo20
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 10/10/16 par VincentP, mise à jour le 12/10/2016 20:55 par Radu