Sortie course du dimanche 6 avril

Par Franck P
Le 06/04/2014

  Cliquer ici pour partager par messagerie

Photo1

Course organisée par l'Etoile Cycliste St-Clairoise sur un circuit légèrement vallonné de 4,5 km.

TVS représenté par 11 coureurs :

  • Morten, Franck P, Patrick, Samuel et Yann en 1ère catégorie
  • Laurent J en 2ème catégorie
  • Alain, Benoît et Karl en 3ème catégorie
  • Gianni et Radu en 4ème catégorie

Course des 1ère catégorie (17 tours de circuit, soit 78 km) :

En résumé :

Une quarantaine d'inscrits. Plusieurs tentatives d'échappées avant que la bonne se forme après une vingtaine de kilomètres. 6 coureurs à l'avant dont Yann. Derrière, Samuel tente de partir seul en contre mais se fait reprendre. On pense que les fuyards vont aller au bout mais, à deux tours de la fin, on découvre que Yann et l'un de ses compagnons d'échappée se sont fait décrocher. A peine est-il repris que Samuel enclenche le turbo et repart en contre avec deux autres coureurs. Leur effort est récompensé puisqu'ils rentrent sur les échappés à moins de 500 mètres de l'arrivée, à l'amorce de la ligne droite finale. Un peu émoussé par le violent effort fourni par rentrer, il ne peut faire mieux qu'une 4ème place au terme d'un sprint remporté par Philippe Despesse (du Fontanil), toujours aussi tranchant dans cet exercice. Derrière, Patrick, Franck et Morten finissent tous dans la première moitié du peloton. Yann finit en roue libre.



Les commentaires de Samuel :

Une première course de la saison c'est toujours particulier. On ne sait pas trop ce qui va se passer, si les autres sont en forme, si on a encore la pêche pour se battre, si les kms accumulés cet hiver vont être rentables ... Bref je suis vite rassuré dès le départ et surtout heureux de remettre un dossard après ces longs mois de préparation à bouffer du sel sur les routes et de la grisaille.
Après un premier tour d'observation les premières attaques fusent jusqu'à que Yann et moi prenions un wagon de 11 ou 12 coureurs qui semblaient motivés. Mais finalement, faute d'entente sérieuse, le groupe se fait reprendre rapidement. C'est le moment que choisi Yann pour en remettre une couche et cette fois emmener avec lui 5 autres concurrents qui ont vite fait de s'entendre et de faire un trou conséquent. Derrière on s'observe, certains tentent vainement de relancer la machine. Puis finalement ça s'arrête et on roule groupé assez tranquillement, tout le monde se disant que c'est la bonne échappée.
C'est le moment que choisie l'échappée des 2ème caté pour nous passer en coup de vent, emmener par un Laurent survolté et euphorique avec son Cervélo S5 biturbo à injection directe. Un encouragement en passant, on les regarde partir et on reprend un train de sénateur.
Mes sensations sont bonnes, j'ai un peu les boules d'avoir raté la bonne échappée d'autant qu'à chaque ascension de la petite bosse je me détache avec un autre concurrent qui n'insiste jamais. Finalement, après une énième ascension dans laquelle je me détache, je décide de prolonger seul pour voir. Ca a été vite vu, un petit vent défavorable, une envie très moyenne de continuer tout seul et un peloton qui s'affole un peu et je rentre dans le rang sans trop insister.
A 1,5 tours de l'arrivée, qu'est ce qu'on voit ? Mon Yann tranquille, tout seul en train de se faire reprendre. Il s'est fait lâché de l'échappée. Cette fois je mets pleins gaz avec 2 autres coureurs, double Yann qui a le temps de gueuler "Allez Sam" et on prend le large et une avance conséquente sur le peloton. On reprend un autre coureur et très vite nous avons l'échappée des 3 coureurs restants en point de mire. On gère bien, les relais sont bien maitrisés et on reprend l'échappée à environ 500 m de l'arrivée. Le temps de souffler un coup et d'essayer de se placer (ce que j'ai vraiment mal fait) et le sprint est lancé. C'est un peu la débandade mais j'arrive à accrocher la 4ème place, chose inespérée 2 tours avant.
Le bilan : les jambes sont prêtes, le moral est beau et l'entrainement de cet hiver porte ses fruits.
Laurent a gagné sa course, il suffit de voir la photo de l'arrivée pour constater qu'il n'y a pas eu photo justement. 3 longueurs d'avance, il a écoeuré ses adversaires et compagnons d'échappée.
Benoît, pour une première, prend une belle 2ème place. Malin, il a géré sa course en vieux briscard et s'est faufilé au sprint. Alain complète avec la 4ème place et Karl termine sans problème.
Gianni et Radu se sont accrochés.
La bonne surprise est venue de Patrick Chacha. A court de préparation et le poil pas rasé il s'est accroché et a tenu un rang plus qu'honorable en mettant quelques mines et en étant toujours idéalement placé. Au fait c'est quand le championnat départemental ?
Franck P. Morten et Yann ont montré qu'il faudrait encore compter avec TVS cette année.

Et dire que Pierre et Manu, les meilleurs d'entre nous, n'étaient pas là !

Photo2

Samuel a tenté à plusieurs reprises de partir en contre.




Les commentaires de Patrick :

Je suis venu en voisin, la tête pas encore toute au vélo, et les jambes un peu en vrac de la sortie de la rando à pied de la veille. Mais j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver tout le monde, et beaucoup de plaisir à faire la course sur ce circuit parfait pour moi. J'ai adoré les virages et surtout le pif-paf avec intérieur puis extérieur dans les quilles. Les TronchaVélois de première sont tous forts, mais Samuel est vraiment impressionnant de facilité ! En ce qui me concerne la récup va être difficile. Enfin, mes objectifs sont un GPM au stage de Pâques (cela va être difficile mais sur un malentendu je peux conclure) et les championnats, alors j'ai encore le temps avant de m'y mettre sérieusement...
Sinon bravo évidemment à tous les autres TVS, notamment Alain et Benoit, sans oublier le Président, royal dans sa course (et aussi j'adore sa coiffure d'après victoire)



Les commentaires de Franck P :

Que dire ? Les 20 premiers kilomètres passés plutôt à l'arrière du peloton, une fébrilité importante jusqu'à la mi-course (c'était ma première course depuis ma gamelle au Fontanil en juin 2013 et, mine de rien, je n'étais vraiment pas tranquille, surtout dans les parties un peu techniques où le freinage sur mes roues carbones était on ne peut plus chaotique), plusieurs cassures à boucher durant cette première moitié d'épreuve et puis, petit à petit, une reprise de confiance, des placements un peu plus judicieux, des virages abordés avec moins d'appréhension... Je vois que Samuel a des fourmis dans les jambes et je regrette pour lui qu'il n'ait pas pris la bonne échappée (il se rattrapera heureusement sur la fin !). Pour ma part, je suis déjà bien content de suivre le rythme du peloton jusqu'au bout. Je me classe 18ème, dans la roue de Patrick et juste devant Morten.

Photo3

Franck finit 18ème, juste derrière Patrick et juste devant Morten.



Les commentaires de Morten :

Interesting small twisting road they had found. Well first lap was easy. The next 5 not so easy. Spent a bit too much energy and had to pay for it later. Made it into the wrong attempts of breaking away. One only knows after of course. Luckily the race was a bit more steady in pace for the next long period. It surprised me we caught up to the break in the end. but there was not much left in me at that point.

Traduction approximative de Franck P:

"Intéressantes, ces petites routes sinueuses qu'ils ont dénichées. Bon, le premier tour a été facile mais les 5 suivants un peu moins... J'ai dépensé un peu trop d'énergie et l'ai payé ensuite. Notamment en faisant de mauvaises tentatives d'échappée, mais ça, on ne le sait qu'après, bien sûr. Heureusement, le rythme de la course a été plus régulier par la suite. J'ai même été surpris de voir que nous revenions sur les échappées dans le final, mais je n'avais plus grand-chose à donner à ce moment-là."

Photo4

Morten a souffert dans la 2ème moitié de la course mais a tenu bon jusqu'au bout.



Les commentaires de Yann :

Je suis venu, je suis partu en échappée et j'ai perdu.
Cela doit être les premiers effets d'Alzeimer : j'avais oublié que je n'étais jamais bien lors de la première course.
Après quelques tours bien sage, je décide d'aller prendre l'air. 1ere tentative, avec Samuel qui nous rejoint le coup semble parfait mais ça échoue. Le 2e coup est le bon : à 6, chacun passe bien ses relais. Nous prenons une bonne marge. Je me sens bien jusqu'à ce que je me sente mal ! En l'espace de 2 tours, plus rien dans les jambes. Merdum !
Aucun regret à titre personnel car je n'avais pas d'ambitions et j'ai pris du plaisir à rouler devant.
Tout honteux par rapport aux copains à qui j'ai fait faux-bond et que j'ai peut-être empêchés de jouer une carte gagnante. Désolé Sam : la prochaine fois, je ferai l'équipier.

Photo5

Yann, longtemps échappé... puis décramponné sur la fin.




Course des 2ème catégorie (15 tours de circuit, soit 69 km) :

En résumé :

Dans une forme olympique, Laurent part en échappée après une vingtaine de kilomètres en compagnie de 5 autres costauds de la catégorie. Il réalise, en compagnie de Gilles Foucault (du Fontanil), l'essentiel du travail et le groupe avance si fort qu'il reprend et dépasse le peloton des 1ère catégorie ! Au final, Laurent est récompensé de ses efforts puisqu'il l'emporte assez largement au sprint devant Stéphane Moine-Picard (Bourgoin) et Gilles Foucault. Une première victoire en ligne depuis... fort longtemps ! Mais sans doute pas la dernière !



Les commentaires de Laurent :

Quel plaisir que de retrouver toute la clique, ou presque, par ce bel après-midi d'avril dans la campagne nord iséroise. Ca me change un peu de Chassieu et de Vaulx en Velin où je me suis retrouvé seul du club à tourner en rond dans une zone industriel. Mais ne crachons pas dans la soupe! Ces deux courses de tout début de saison m'ont permis de retrouver les bons réflexes en peloton et de revoir ma façon de courir. Et oui, je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite, mais cervelo en italien ça veut dire cerveau, alors en changeant de cervélo... Bref je suis bien décidé cette année à rejoindre rapidement les collègues de première caté. Avec ça, l'entraînement a été régulier tout l'hiver, et les jambes répondent plutôt bien. Les conditions sont donc toutes réunies pour une belle course. Reste donc plus qu'à mettre en musique les conseils prodigués par Pierre et Parick. En plus, il paraît que Majo va venir, alors s'agit pas de mollir du genou...
Après quelques escarmouches dans les premiers tours, la bonne prend forme sous l'accélération de Gilles au 4éme passage de la bosse. D'abord 3 ou 4 nous nous retrouvons très rapidement à 6. L'entente n'est pas trop mauvaise et le tempo est bien maintenu, les 70Km seront bouclés à 38,5 de moyenne, si bien que nous rattrapons le peloton des 1ere caté. Je leur lancerais bien "Alors les filles... on se promène?" mais c'est pas tout : j'ai un challenge UFOLEP Isère à gagner moi! Et on repart de plus belle.
Le dernier tour arrive rapidement, dans le dernier kilomètre Samuel puis Michel placent successivement une grosse accélération mais je ne commets pas l'erreur de partir de trop loin et envoie tout ce qu'il me reste de watts dans les derniers 300m. Bilan plus de 1000W sur une bonne dizaine de secondes et un max à 1150! Record battu pour cette année, même si j'étais bien loin d'imaginer que je pourrais produire un tel effort après 70km de course.
Voilà donc une saison qui s'annonce sous les meilleurs auspices. Bravo à tous les tronchavélois qui ont une fois de plus porté haut les couleurs du clubs! Que ce soit sur le vélo ou qui ont fait l'effort de se déplacer pour nous encourager. Mon seul regret aura été de ne pas avoir eu plus le temps de discuter avec chacun. Mais ce n'est que partie remise à Rives, d'ailleurs il paraît que Majo va apporter du fondant au chocolat...

Photo6

Un sprint mené de main de maître.




Course des 3ème catégorie :

En résumé :

Les TVS avaient les jambes en 3ème catégorie ! Alain, volontaire, a tenté plusieurs fois de s'échapper, en vain. Sagement resté dans le peloton, Benoit a attendu l'emballage final pour se dévoiler bien lancé par Alain. Mais c'était sans compter sur l'expérimenté Louis Vincendon (Châtonnay Ste-Anne) qui lance le sprint de loin et l'emporte. Benoît fait deux, Alain est à deux doigts de prendre la 3ème place (il fait 4), tandis que Karl, après avoir tenu le rythme du peloton pendant les 2/3 de la course, a mis le clignotant avant l'arrivée et surtout après avoir percuté une barrière de sécurité. Un beau podium et une belle place d'honneur quand même, voilà qui augure d'une bonne saison !



Les commentaires de Benoit :

Une belle journée pour les TVS !!! Et un grand bravo pour la belle victoire de notre Président !!!
Pour ma part, c'était un grand plaisir de reprendre les courses sous une météo si agréable. Je prends le départ de cette 1ère course de la saison avec de nombreuses incertitudes compte-tenu des complications dorsales pénibles depuis 1 mois et d'une pharyngite depuis 1 semaine avec antibiotiques... bref, rien de réjouissant...
La course démarre vite. De nombreuses attaques s’enchaînent sans être sérieuses. Je décide d'attendre au chaud dans le peloton en profitant au maximum des abris. Je constate qu'Alain est en pleine forme avec de nombreuses tentatives, en vain. Nous arrivons à échanger ensemble régulièrement sur notre ressenti de course et sur la tactique à adopter compte-tenu de l'évolution de la tête de course.
Dans le dernier tour, sous mes encouragements, Alain tente une dernière tentative dans la bosse mais il sera repris... Quant à moi, j'en profite pour remonter les places en prenant le vent. Ayant de bonnes sensations, je murmure discrètement à Alain mes intentions au sprint. Dans les 2 derniers kilomètres, nous nous battons pour garder nos positions roue dans roue en tête du peloton.
Au kilomètre, le peloton est lancé à vive allure. Je suis calé dans la roue d'Alain qui est en 2ème position. A 500m de l'arrivée, je dis à Alain de rouler puis juste avant de déboîter, je suis surpris par un coureur de Gillonay qui lance le sprint de loin par la droite. Le temps que je me lance, il prend 2 longueurs d'avance. Au fur et à mesure que la ligne se rapproche, je remonte mais finis trop court à une petite longueur... il manquait 50 m de plus pour le remonter... Dommage, mais j'ai sans doute pêché par excès de confiance dans le dernier kilomètre...
Merci à Alain pour son dévouement exemplaire. J'ai apprécié notre collaboration et surtout son attitude de "puncheur".
Bravo aussi à Karl qui s'est bien battu malgré son manque de condition physique.

Photo7

Il n'a pas manqué grand chose à Benoît pour l'emporter, ni à Alain (à droite) pour monter sur le podium



Les commentaires d'Alain :

Tout d'abord un grand bravo aux 2 vainqueurs du week-end !!! et un autant grand merci à l'auteur (ou aux auteurs des photos)
Et tant que j'en suis aux remerciements, à Marie-Jo pour sa gentille invitation à partager la pogne (mais d'autres obligations nous attendaient par ailleurs, car la maman de ma compagne est hospitalisée).
Pour ce qui est de la course... à dire vrai je languissais ce 1er retour à la compétition pour cette saison. Comme tous, afin de savoir où se situait mon état par rapport aux autres, voir si les kilomètres plus ou moins biens avalés à l'entraînement allaient être bénéfiques en course !
J'ai été vite rassuré, mais à la fois encore surpris par le niveau ! Les 37,9 km/h de moyenne tout de même en attestent, me semble t-il !
J'ai attaqué dès le premier tour en haut de la bosse, puis à de nombreuses reprises et notamment pour combler partiellement l'écart pris par ce qui me paraissait être la bonne échappée. Manque un peu de jus, de "gnaque" encore, pour pouvoir réellement effectuer la différence, mais les courses et le rythme que je vais acquérir vont m'y aider !
J'ai beaucoup apprécié l'entente en course avec Benoît, (et tant pis mais tant mieux pour sa 2ème place qui l'aurait autrement propulsé d'entrée en 2ème catégorie ;-)
Rdv à Rives !!!

Photo8

Alain, détendu et toujours aux avant-postes



Les commentaires de Karl :

Après une saison 2013 à oublier, je suis motivé à l'idée de participer à une belle course sous le soleil en présence d'Enora, ma nouvelle supportrice. J'ai passé la semaine a régler le vélo et tard samedi soir, je finissais enfin par poser la guidoline.
Bref, un nombre important de TVS sur une course, ça augure souvent de beaux résultats. J'ai très peu roulé cet hiver donc je ne m'attends pas à des miracles et si je tiens jusqu'à la mi-course dans le paquet, j'aurai ma victoire. Ça part fort mais je tiens bon. En jetant un œil sur le compteur j'observe qu'on passe régulièrement la bosse à 33 km/h et celle-ci me sera fatale au 7ème tour. A ce moment, comme Alain, je ne rêve pas, la moyenne est élevée et je regrette de manquer de puissance car ce circuit était plaisant. Je ne finis pas la course, la faute à une déconcentration a 5 tours de l'arrivée, où je percute une barrière. Une vive douleur à la main, et là s'en est trop, mon contrat est rempli. Je finirai la prochaine.
Bravo à tous les TVS présents. La bise à Majo que l'on a pas vue.
Au fait Benoit m'a quand même précisé avant le départ qu'il n'attendait pas grand chose avec une pharyngite et un dos en vrac...




Course des 4ème catégorie :

En résumé :

Journée difficile pour Radu qui ne parvient pas à tenir le rythme du peloton et fait donc sa course en solo, à l'arrière. Un peu moins difficile pour Gianni qui aura tenu les 2/3 de l'épreuve avant de lâcher à son tour.



Les commentaires de Gianni :

Et bien que dire sur cette course ? Ben si tu sais pas t’insérer dans un peloton, tu tiens que la moitié de la course. C’est ce qui s’est passé. Les premiers tours avec Radu on fait un peu l’élastique. A chaque tour je finis la bosse dans les derniers, position que je garde durant l’intégralité des tours. Dans le pif-paf je prends a chaque fois dix mètres que je mets la moitié de la ligne droite suivante à reprendre. A mi-course je fais l’effort une fois de plus et quand je reviens sur le peloton un coureur qui était à un tour ne me voit pas et me gène. Je ralentis et je dois refaire l’effort dans la ligne droite avant l’arrivée pour revenir. Je reviens et passe la bosse avec le groupe mais dans le dur. Je reste avec eux jusqu’au pif-paf et je reprends 10 m de retard. Et là, malgré l’effort, je prends le vent et je ne reviens pas. Après c’est comme d’habitude quelques tours de roues avec des largués comme moi...Un peu dommage, mais bon... Après j’ai assisté à la victoire de notre Président, à la remontée de fin de course de Samuel, à l’échappée de Yann...au travail des TVS pour contrôler le peloton, enfin un bel après-midi, quoi !)

Photo9

Gianni s'est accroché autant qu'il a pu avant de céder



Les commentaires de Radu :

Que cela fût dur en effet, je n'arrive toujours pas à m'adapter à ce genre d'effort. Je retiens de cette journée ensoleillée, les performances de TVS dans les autres catégories : les belles 4e places d'Alain et de Samuel, la très belle 2e place de Benoit et la super victoire de Laurent. Et merci à Majo pour la pogne et le Saint-Genix qui m'ont bien remonté le moral !

Photo10

Radu, dans le dur pour sa première course 2014

VOIR LES CLASSEMENTS

Eric - GENTILE07 avril 2014, 08:04

BRAVOOOO LOLO pour cette belle victoire, tu vas bientôt nous rejoindre en 1ère caté. à bientôt sur le vélo. ERIC

Franck P07 avril 2014, 11:32

Hello Gianni,
Je crois que tu as bien analysé les petits détails qui font que tu pètes avant la fin. Ne reste plus qu'à travailler là-dessus.
Pour ma part, n'ayant pas confiance en mon freinage, je prenais également régulièrement quelques longueurs (3 ou 4 mètres) dans le pif-paf, mais je faisais alors un effort violent pour revenir le plus tôt possible (généralement dès le carrefour suivant où on prenait à droite), sans quoi ç'aurait été une grosse galère.

Gianni07 avril 2014, 15:24

C'est exactement ça sauf que personnellement je ne sais pas si je suis parvenu à avoir un niveau 4éme cat "normal". Donc faire cet effort cinq - six fois en plus de la bosse... Fallait bien que l'élastique pète à un moment donné !

Radu07 avril 2014, 15:35

Paradoxalement, ce "pif-paf" ne m'a pas trop gêné, par contre la bosse m'a été fatale dès le troisième tour.

Franck C07 avril 2014, 21:42

Bravo les gars pour vos belles performances. Vos récits me donnent l'envie de reprendre Dimanche à Rives

Pierre08 avril 2014, 07:41

Comme dit Karl, 10 TVS au départ, cela change tout pour les résultats. On notera toutefois, que tout seul dans sa catégorie Laurent, non content d'organiser des courses pour les autres, maintenant va les gagner. C'est entièrement mérité et il donne pleinement sens à la maxime, donner avant de recevoir ! Pour le reste, coup de chapeau à Benoit, dont le pic de forme est généralement en juin fait des étincelles dès avril, ce qui est prometteur. Les accessits d'Alain et Samuel? Des hors d'oeuvre avant la suite. Quand on voit les photos de Patrick sur lesquelles on retrouve des têtes amies (même Majo était là!), le soleil et la bonne humeur, franchement je serais cycliste non licencié, je n'hésiterais pas à prendre une carte... Elles sont belles nos petites courses Isère à la campagne.

daniel08 avril 2014, 08:32

belle victoire mr laurent , heuuu que dire de plus , pas grand chose au vu de la course , attaque , contrôle , finition un sans faute , comme quoi quand on a des jambes et qu'on y met la tête on vois le résultat au final , félicitation bientôt en 1er caté . a suivre

Alain09 avril 2014, 22:44

Bonsoir à toutes et à tous,
il est vraiment sympa ce "wiki" avec toutes ces photos et commentaires !!!
A l'attention de Laurent : comme tu le sais j'ai été chahuté par un commissaire de course parceque je n'ai pas le même maillot que les autres coureurs du club ? Il semblait sérieux lorsqu'il nous a dit (à Benoît et à moi), qu'il avait un problème avec "moi" et envisageait de ne pas me faire disputer la course pour la raison évoquée !
Peut-on m'apporter dimanche à Rives un maillot taille 4 SVP
Merci par avance (pas envie de ne pouvoir disputer la course à cause de ça)
A+

David du fontanil09 avril 2014, 22:45

Toujours un plaisir de vous retrouver sur les courses, c'est vrai que c'est bien, ces petites courses à la campagne en plus les champs étaient assortis à nos nouveaux maillots. Belle photos Patrick.

Franck P10 avril 2014, 11:05

En réponse à Alain : les dirigeants du club s'en occupent.
Personnellement, je trouve cette situation absurde ! Les anciens maillots TVS ne sont pas si différents que ça des nouveaux... Okay, il y a moins de vert sur l'arrière du maillot mais on voit bien que c'est un maillot TVS, les sponsors sont les mêmes et ce n'est pas comme si on avait carrément changé de couleur de maillot ! C'est d'autant plus problématique que, dans l'état actuel des choses, la plupart d'entre nous n'ont qu'un seul maillot "dernière génération" et, du coup, si pour une raison ou une autre il est hors service un week-end, alors on risquerait de ne plus pouvoir prendre le départ d'une course ? Mais où va donc l'Ufolep, là ?

Laurent10 avril 2014, 13:43

Je suis d'accord pour qu'il y ait un règlement mais il faut savoir faire la part chose! Et je ne suis pas sûr qu'il soit bien judicieux, dans le contexte actuel -voir par exemple les difficultés que l'on rencontre à organiser une épreuve- de venir en plus nous chercher des poux dans la tête pour un maillot qui reste clairement identifiable même si il est un peu moins blanc que celui de son co-équipier!
Tant qu'on y est on pourrait demander aux clubs de Rives, Gières et Renage de changer de couleurs : trop de rouge et blanc, on s'y perd! ;-)

Franck P10 avril 2014, 13:53

Tout à fait d'accord avec ton analyse, Laurent. On pourrait même y ajouter le rouge et blanc de Villard Bonnot !

Alain10 avril 2014, 14:02

Merci Franck et aux dirigeants ! Bien évidemmment, je suis d'accord avec vos commentaires. C'est ce que je disais à Benoît ou Gianni...
Ce serait un championnat et encore !
Il n'y a qu'à regarder les photos de Patrick, et on se rend bien compte que les couleurs sont celles d'un seul et même club.

Yann10 avril 2014, 14:05

Moi je propose que, pour être plus aisément identifiés, tous les TVS se laissent pousser les poils aux jambes et s'y fassent des dreadlocks.

Franck P10 avril 2014, 14:15

Tiens, à la liste des maillots rouge et blanc, faudrait ajouter nos amis FSGT du club de l'UC Tullins-Fures. Faudrait pas qu'ils viennent sur les courses Ufolep Isère, sinon on va plus s'en sortir ! :)
@Yann : trop tard, j'ai déjà tout rasé... Il n'y a plus qu'un endroit où il me reste encore suffisamment de poils pour faire des dread !

Patrick10 avril 2014, 15:59

On a l'impression que l'ufolep essaye d'être aussi con que la ffc. Mais c'est perdu d'avance, ils n'y arriveront pas et en attendant ils font chier tout le monde. Dans ma jeunesse je me souviens d'un commissaire ffc qui voulait interdire le départ à quelqu'un qui n'avait pas la bonne couleur de chaussettes. Ces veilles fédés type ffc gardent de vieux règlements qu'un commissaire peut te ressortir si ça l'amuse...
Ca me fait drôle de dire "ils" pour parler d'ufolep, normalement j'aurais du dire "nous".. Mais avec les règlements sur les grimpées et clm de cette année, quand je vois les gens que l'on est obligé de refuser, notamment certains et certaines habitués, ça ne passe pas...

Franck C10 avril 2014, 16:20

C'est effectivement absurde, mais bon faut faire avec. J'emmènerai un maillot à Alain Dimanche. Je prends un maillot pour le commissaire aussi? Lol!!!
Sinon dans le résumé de Benoit il manque une donnée importante, il avait chaussé des roues de winner le guerrier, mais ça il ne s'en est pas vanté!!!!

Pierre10 avril 2014, 22:05

Allez c'est parti (et bien parti), sauf erreur: TVS = 5 + 4 + 2 + 2 + 11 = 24 pts.

Radu11 avril 2014, 08:46

Ce commissaire a tout simplement eu une réaction irationnelle et a dû avaler une légère dose de mauvaise foi, c'est très facile de reconnaître la "trademark" TVS au fil des ans.

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 6689  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Dont certaines récupérées sur le Facebook du club organisateur)
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo14
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo15
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo16
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo17
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo18
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo19
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo20
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo21
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo23
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo24
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo25
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo26
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo27
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo28
Photo29


Photo30
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo31

www.isere.fr


Photo32
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 23/02/14 par Franck P, mise à jour le 07/04/2015 21:29 par Patrick