Sortie course du dimanche 15 octobre

Par Radu
Le 08/10/2016

Cliquer ici pour partager cette page par messagerie

Grimpée de 8.3 km organisée par l'ES Saint-Martin d'Hères Cyclisme

TVS représenté par:

  • Jules (J)
  • Franck C (H3)
  • Radu (H5)
  • Yannick (H3)
Photo1

La montée du Murier est la dernière grimpée cycliste de la saison. Cette année elle fait partie du challenge Routens des neuf montées chronométrées de la région grenobloise.

Résultats scratch : Jules (40e), Yannick (92), Radu (97), Franck (98). Nombre de coureurs classés : 123.

VOIR LES RESULTATS COMPLETS DU MURIER

LES RESULTATS DU CHALLENGE DES GRIMPÉES


Les commentaires de Jules

Les commentaires de Yannick

Les commentaires de Franck C

Pour moi le vélo c’est avant tout de prendre du plaisir tout en se fixant quelques objectifs. Alors pour ce Murier la traditionnelle grimpée des feuilles mortes, niveau plaisir il y a déjà la joie de retrouver un niveau acceptable, mais aussi mon bon vieux Colnago et puis mon Juju sur son beau vélo Jaune et surtout notre Champion Radu qui un peu stressé devait être le premier à retirer son dossard.
L’échauffement se passe et notre Radu avec toute sa modestie évoque qu’il aimerait bien avoir un relais sur la partie plate de la grimpée, bonne stratégie, il a bien progressé notre vétéran dans ce domaine. Il sait à quelle vitesse et surtout quelle puissance il doit aborder sa course, du coup je m’éclipse et le laisse gérer son entame de grimpée.
Ca y est départ, d’habitude j’attaque au pied là je reste très calme et m’oblige à monter en force 50x21 puis 50x23, j’ai l’impression d’être collé, mais bon ça monte bien dans les roues de la première féminine et des gars avec qui j’ai l’habitude de bagarrer dans les classement, je suis sur les bases d’une montée en 29’, enfin l’essentiel est ailleurs, dans la ligne droite du Murier je ne vois plus mon Juju qui monte avec les cadors, surement l’effet du BH, j’aperçois Biffin derrière du coup je coupe un peu mon effort et monte avec lui jusqu’au replat et là je le laisse partir terminer à sa belle ascension pour me concentrer sur l’objectif initiale de cette grimpée permettre à Radu de remporter son challenge. Il n’a pas besoin de moi pour l’aspect sportif car les jambes il les a, par contre mon soutien pour ces derniers kilomètres l’aidera à terminer avec un peu moins de pression. Il arrive bien, m’informe que son principal adversaire est derrière et qu’il gère sa puissance, néanmoins je passe devant me mue en équipier, 2 3 conseils et nous voilà parti à boucler les 4 derniers km roue dans roue, nous sortons de la forêt et là c’est gagné, cool l’objectif est atteint, un peu de force, du plaisir avec la gagne du challenge par Radu et une belle 6éme place de Juju dans sa caté (2éme Cadet) avec un temps canon en moins de 28’ bien loin devant mon meilleur temps (autour des 29’40)
Bon voilà la saison 2017 se termine place à un hiver studieux et rendez-vous en 2018 pour de nouvelles aventures, dont l’étape du tour Annecy – Le Grand Bornand.

Les commentaires de Radu

J’aborde la course avec un unique objectif : me classer devant mes deux challengers, Jean-Claude M et Antoine G pour gagner le challenge dans ma catégorie. J’ai 2 points d’avance sur Jean-Claude et 22 sur Antoine, je dois donc surveiller Jean-Claude de près.

Le départ de la course se passe mal, très mal. Un coureur tombe juste devant moi ce qui m’oblige à mettre pied à terre et je me retrouve dans l’intérieur d’un virage, c’est trop raide pour pouvoir monter sur le vélo et enclencher la pédale. Heureusement qu’un très gentil spectateur me pousse et m’aide à repartir.

A peine le peloton retrouvé, je vois passer Jean-Claude sur ma gauche. Il a sûrement concocté une stratégie pour arriver devant moi, c’est un coureur qui ne ménage pas ses efforts et se bat jusqu’a bout. Je l’admire pour ces qualités. Je saute dans sa roue. En danseuse sur sa machine, l’homme a belle allure. Il regarde droit devant et il fonce ! Il est parti sur une base de 320W soit une montée bouclée en 28’. Certes ! Seulement je sais qu’il ne pourra pas les tenir. L’an dernier il est monté en 33’ (30 secondes derrière moi). Il fait comme s’il avait 50 ans, mais il en a 17 de plus ! Alors la question qui se pose pour moi est simple : combien de temps va-t-il tenir ? Je pédale assis et j’essaie d’économiser un maximum mes forces. Au bout de 500 m la pente devient plus douce jusqu’au virage, j’ai la possibilité de lui passer devant mais je décide d'attendre. Jean-Claude continue à pédaler en danseuse et il le paye cher car il ne peut pas changer de braquet alors qu’on roule à 25km/h. Je reprends mes esprits. Après le premier virage (1.1 km à 300W) la pente se raidit à nouveau. Au bout d’environ 300 m Jean-Claude s’assois sur sa selle. Je suis prêt à bondir mais je décide une fois de plus d’attendre et de jauger sa puissance lorsqu’il pédale assis. Je sais que je dois boucler la première partie du parcours en 10’45 et 285W. Juste avant le virage suivant je me porte devant Jean-Claude. Je remarque un léger grincement de son pédalier. Je sais qu’après le deuxième virage la pente s’adoucit à nouveau jusqu’au virage suivant et que ce n’est pas la peine de trop durcir son effort. J’attends patiemment. Juste avant le troisième virage j’accélère vivement et j'aborde le virage très vite pour prendre de l’élan. Il reste environ 800 m jusqu’au Murier, avant la petite descente. Je boucle cette première partie du parcours en 10’52 (5” de plus que mon PR) et 285W. Je pense qu’entre temps Jean-Claude a cédé quelques mètres car je n’entends plus le grincement de son pédalier. Dans la descente je suis gêné par deux voitures. Je perds une poignée de secondes mais je n'aperçois toujours pas Jean-Claude. Le tronçon suivant est une montée de 1.4 km à 8-10%. Il faut continuer son effort avant le replat. Je prends la roue de Joost (CC Gières) qui est beau à voir. J’arrive à me maintenir à son niveau. Je jette un coup d’oeil derrière moi. Quelques coureurs nous suivent mais je ne vois pas Jean-Claude.

Au replat j’entends Franck m’encourager. Il m’attend et je me mets dans sa roue. Que c’est bon d’avoir un coéquipier ! Il m’ordonne de boire. Je m’exécute. Je peux économiser des précieux watts, mais je suis stressé. A la fin du replat le compteur affiche 19’40". C’est bon signe. Cependant dans la dernière difficulté (2.7 km à 8%) je coince. Le stress m’empêche de respirer comme j’en ai l’habitude. Je regarde constamment derrière, personne en vue… J’ai mal, très mal, je n’arrive pas a produire les watts, je n’ai aucune fluidité dans les jambes. Franck est là pour m’encourager, il regarde derrière, sa présence me rassure et on franchit la ligne d’arrivée, épaule contre épaule, en 32’50” soit 30” de plus que l’an dernier. Peu importe, j’ai grappillé les 2 points nécessaires pour assurer la première place du challenge ! Au final je me classe 5e. Claude J (71 ans, respect !) arrive 10” derrière moi suivi de Jean-Claude qui arrive 30” après moi et enfin Antoine qui a presque 2 minutes de retard.

Pierre16 octobre 2017, 21:42

Grande classe Radu, objectif secret en début d'année, et toute une saison à s’entraîner avec ce but en tête. Et le résultat à l'arrivée, félicitations, meilleur grimpeur 2017 !

Laurent16 octobre 2017, 22:15

Bravo Radu! On voit que tu avais finement tout calculé et bien préparer ta course. Te voilà joliment récompensé de tous tes efforts!

Franck P17 octobre 2017, 14:29

Super récit Radu ! Cela fait vraiment plaisir à lire et me remplit de joie. C'est beau de se fixer un objectif et de le concrétiser ainsi. Et je trouve l'attitude de Francky super aussi.

VincentP18 octobre 2017, 08:26

Bravo Radu, ça fait plaisir de voir la saison réussie comme ça, surtout que c'est un objectif au long court. Ca t'as fait un bon fil rouge.

Serge18 octobre 2017, 08:34

Félicitations Radu pour ta belle saison concrétisée par cette victoire au challenge des grimpées, et aussi bel esprit d'équipe de Francky

Sebastien Genevey18 octobre 2017, 09:35

Bravo à toi Radu ainsi qu'a Franck très belle esprit d'équipe.

Radu18 octobre 2017, 10:57

Il ne faut pas oublier la très belle course de Jules, en constant progrès cette saison. Au Murier il avait un capteur de puissance et je n'ose pas vous dévoiler ses W/kg, c'est tout simplement impressionnant. Jules se classe 4e du challenge, dans la catégorie cadets, catégorie qui inclut les 18 ans (ce qui n'était pas vraiment prévu dans le règlement initial...)

VincentP18 octobre 2017, 11:18

Ah oui, j'avais pas vu... à quelques secondes de Rostaing Troux. Bon ben Jules est, en cette fin de saison, devenu officiellement plus fort que moi cette année sur les grimpées. Bravo.
(et pas de surchaussures, pas de gants ... impec)

Pierre18 octobre 2017, 14:31

Oui, et ce n'est pas la première fois que Franck joue l'équipier modèle.

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 7058  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo3
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo4
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo5
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo6
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo7
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo8
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com


Photo9
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo10
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo11
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo12
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo13
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo14
Photo15


Photo16
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo17

www.isere.fr


Photo18
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 12/10/17 par Radu, mise à jour le 18/10/2017 14:31 par Pierre