Le national UFOLEP en ligne

3 Tronchavelois au départ, Angéline, Manu et Patrick.
Le circuit très rapide et roulant de Francheleins dans l'Ain (13km pour 90m de dénivelé) n'a pas vraiment réussi aux Isérois, à l'exception de Louis Vincendon qui termine 5ème en vétérans B

Avertissement: Article rédigé par un éteint de la voix fiévreux (personne souffrant d'une extinction de voix avec de la température), en manque d'expression depuis plus de 2 jours...

La petite reine ou le labo
Angéline se présente au départ pas vraiment préparée, très occupée en ce moment à chercher (c'est son travail) dans l'adn poubelle de cellules qu'elle élève avec soins si il n'y a pas des choses qui pourraient (re)servir. Et il faut avoir trouvé pour septembre. (nda: ok, c'est un condensé en 1 ligne très discutable...). Malgré tout elle fait une bonne première moitié de course, et notamment elle se retrouve pour la première fois à devoir pédaler en paquet à 60km/h en 50x12. "La cassette de ta roue elle va pas, je pédalais à fond et j'avais du mal à suivre". (nda: Ben quoi elle va bien la cassette, j'ai suivi des camions à plus de 80km/h avec). Elle décrochera après un virage négocié à l'arrière ("chute interdite en ce moment" !), derrière une fille présumée costaud car en maillot tricolore mais qui n'avait pas les jambes à la hauteur de son plumage (nda: et moi elle est comment ma plume ? Comment ça un peu lourde ?). Elle terminera sans se relâcher en développant plus de watt en moyenne dans sa seconde partie de course.

La douche froide
Patrick qui n'aime pas l'eau, ni le froid qui va trop souvent avec (nda: et pas trop le chaud d'ailleurs avec l'age) a couru sous la pluie. Encore. Comme l'année précédente au national en ligne à Urt, mais en plus froid. Et comme le dimanche précédent avec Manu à la Serre-Che - Luc Alphand.
La course s'est jouée un peu avant la mi-course sur une chute à l'avant du peloton qui fera mettre pied à terre à tout le paquet. Enfin presque. Les 15 gars de devant y échapperont et iront au bout. L'écart ne dépassera jamais la minute. A l'approche du dernier tour, il descendra même à moins de 20s. Que faire ? Faire l'effort et sans assez d'aide perdre probablement tout espoir de victoire sur cette arrivée exigeante (nda: ou était l'équipe Isère ? Je n'ai vu qu'Alain de toute la course !). Ou parier sur un retour dans les 3 derniers km comme cela se produit souvent sur ce parcours... Choix 2. Mauvaise réponse, c'est pas rentré.
Revenons à la pluie: Patrick déjà malade avant la course (sans conséquence sur le résultat, de tout façon il restait des watt non utilisés à l'arrivée, quel gâchis !) est devenu sans voix après la course (nda: on est mardi et ça remarche pas encore)

La roulette Chinoise
Manu arrivait en forme sur cette course (et à l'heure, mais c'est une autre histoire), plus étanche que Patrick il avait parfaitement supporté sa Serre-Chevalienne - Luc Alphandaise. La tactique avait été maintes fois discutée. Restait à pédaler, le plus facile. Mais dès le premier tour on retrouve Manu pourtant parti devant en queue de paquet. Et en passant il prononce le mot "chaine". Quoi chaine ? D'habitude c'est plutôt "derraillé" le mot. Inquiet on attend le tour suivant. Et la il s'arrête et le problème apparait. Avec une économie de mot, Manu à coup de pieds dans le dérailleur montre à Patrick l'origine du souci (nda: Peut-être une tentative de réparation ?). La chaine a quitté la roulette inférieure pour se coincer entre le galet et la chape. Normalement il n'y pas la place. Patrick remet ça en place avec les mains et tente de pousser pour le relancer, mais il était déjà reparti pour rejoindre le paquet. Même exercice au tour suivant. Puis 2 tours se passent sans incident, mais les 2 derniers se feront avec à nouveau une chaine coincée (on se demande comment ça pouvait tourner, ça devait absorber plus de 60w contre une quinzaine pour une transmission qui marche) ce qui ne lui a pas permis de prendre part à la lutte finale.
Après enquête, et tentative de simulation sur un matériel identique en parfait état (avant le test en tout cas, merci Majo), il s'avère que la roulette inférieure SRAM Rival "made in china" a tendance à se voiler, la partie plastique bougeant par rapport au roulement, jusqu'à un possible coincement de chaine. Manu est donc, contre toute attente, dégagé de toute responsabilité dans l'incident. Faut dire qu'il a réussi déjà des choses originales, comme une dislocation de pédalier, un arrachement des ergots d'aide à la montée de chaine du grand plateau, ou cette année, un pliage de grand plateau (SRAM encore) au point que la chaine ne voulait plus trop rester dessus. Tiens, drôle de coïncidence, c'est souvent du coté du pédalier...

L'isérois du bord de mer
Greg, Marin-Alpin d'origine, mais Isèrois d'études et de vélo, très actif équipier de la valeureuse équipe Isère du grand prix Vétiver en Guadeloupe a fait une belle course en étant à l'origine de l'échappée de 6 qui, partie à 1 tour et demi de l'arrivée, ira au bout avec plus d'une minute d'avance. Battu au sprint il termine à une très belle seconde place. Bravo Greg !


vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

Alain Mihiet13 novembre 2008, 19:09www.national2009-cyclisme.net

Bonjour. Félicitation pour votre résumé du Championnat de Francheleins (avec humour, cela fait du bien !!). Malgré une météo pas trop favorable pour certaines catégories et un circuit que vous avez sans doute trouvé un peu trop roulant pour des "Isèrois", je pense que l'ambiance a été très bonne dans votre équipe. Pour 2009, je pense que le circuit vous conviendra mieux. Non, nous ne sommes pas une région de grand cols mais nous avons notre petite montagne à nous !! Etant organisateur de ce Championnat, je vous communique le nom du site dédié à cette épreuve: http://www.national2009-cyclisme.net ou vous pourrez avoir les premières informations et en faire part à vos amis. Une rubrique importante "hébergement" est à prendre en compte dès que possible (voir le site). Pour agrémenter le site m'autoriseriez vous à utiliser 2 ou 3 photos de pelotons qui figurent sur votre site. Par avance je vous remercie et bien sûr nous serons heureux de vous accueillir à Allogny 2009. Si vous avez besoin d'infos n'hésitez pas à me contacter. Cordialement.
Mail: amihiet@club-internet.fr Tel: 06.62.29.86.97


Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 3203  
précédé du chiffre six 

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 15/07/08 par Patrick, mise à jour le 13/11/2008 22:37 par Patrick