135 km à vélo, ça use, ça use...

Par Franck P

Dimanche 10 août 2008. A l'initiative du formidable et néanmoins majestueux Patrick Chaleat (Patrick: N'en fais pas trop Franck, ca va se voir), 9 petits hommes verts et blancs (Ndlr : en fait les 9 n'étaient pas réellement tous en vert et blanc et, en plus, il y avait aussi une femme dans le lot, alors voilà un article qui débute de façon fort approximative, si je puis me permettre !) ont rendez-vous à l'aube (oui, bon, d'accord... 8h30) pour une virée de 135 bornes à travers le Vercors Drômois...

Ne cherchez pas le plat du jour, le menu ne nous réserve que bosses et descentes : grimpée plein sud par la montée de Tamée, pas un col mais 15km d'ascension quand même, traversée de la bien nommée commune de La Vacherie avant de redescendre du plateau par le col de Bacchus.
Passage par Beaufort où le grand père de Patrick fut cantonnier (et ne lui dites-pas que vous vous en foutez sinon il va se fâcher) puis direction l'est en passant sous les falaises sud du Vercors pour rejoindre Die via les cols de la Croix et de Marignac.
Ensuite, après une pause déjeuner amplement méritée, remontée vers le nord par le col de Rousset puis, toujours vers le nord, traversée du plateau par une série de petit cols (St Alexis, Proncel et col de Carri) pour descendre une dernière fois par les cols de de la Machine et de Gaudissart.

Photo3

Comme nous le vantait si bien Patrick, ça fait beaucoup de cols, mais ils ne laissent pas trop de traces sur le profil, ce sont de "gentils cols"... Gentils mon cul, ouais !
(Pardonnez-ici cette grossièreté, mais après avoir passé plus de 6 heures à en chier sur une selle, l'expression me semble tout à fait indiquée).

Bref, tout débute dans la joie et la bonne humeur si l'on excepte un problème d'ordre pneumatique pour Olivier au bout de 500 mètres (une chambre à air qui cherche à prendre "un pneu" l'air) puis un problème d'ordre mécanique pour Manu au bout de 2 km (une histoire de chaine toute neuve* qui se coince), nous voilà déjà au pied de la première difficulté du jour : la montée de Tamée.
Chacun choisit d'évoluer à son propre rythme : 10, 15, 20 km/heure pour les plus téméraires ; quasiment le double pour Patrick et Manu qui, après avoir provisoirement solutionnés les problèmes mécaniques sus-cités, se lancent dans une remontée fantastique, façon motos du Tour de France. Impressionnifiant !

Photo4

La suite est plus tranquille jusqu'à la pause déjeuner. Notre planning ne nous autorise pas plus d'1h30 de halte mais le patron de l'établissement, visiblement un peu dépassé par les évènements, ne l'entend pas de cette oreille et ne nous permet de reprendre la route que près de 2h30 plus tard...
Largement plus qu'il n'en faut pour laisser à Patrick le soin de graisser la chaine de Manu... à la crème fraiche. Non, non, vous ne rêvez pas ! A la guerre comme à la guerre, hein ? Parait que ce fut efficace...

C'est donc en pleine digestion et les jambes un peu lourdes que nous attaquons les 18 kilomètres du Col du Rousset. Il est presque 15h00 et le soleil tape fort : près de 38° par moments, de quoi se mettre sérieusement la cervelle en ébullition.
Tandis que la majorité du groupe monte à sa main, Manu, Patrick et Laurent nous refont le coup des motos au cours d'un exercice destiné à faire chauffer les watts (voir vidéo 1). Exercice visiblement concluant.
Derrière, le grupetto s'organise et tout le monde arrive à bon port (voir vidéo 2).

Le col du Proncel n'est alors qu'une formalité (voir vidéo 3), mais celui de Carri est une autre paire de manches, carrément jugé "en trop" par certain (non, non, je ne livrerai pas de nom ! (Patrick: Quand le col de trop est le dernier, c'est que tout va bien) qui s'en seraient bien passé, finissant à l'agonie.

Photo5

Une fois le calvaire achevé, ne reste plus qu'à enquiller la longue descente vers St-Jean en Royans via une route remarquable offrant à la fois points de vue et pointes de vitesse (à plus de 70 pour les plus pressés).

Bref, en fin de compte, nous partîmes 9, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes, bah, toujours 9 finalement, en arrivant aux voitures ! (vers 18h30 quand même...)

* Chaine toute neuve: On ne peut pas faire plus neuf. Changée du matin ! Manu en pleine préparation CLM a du remettre son vélo de route en état pour la sortie. D'où un peu de mécanique le matin, pendant qu'Angéline rédigeait quelques lignes de sa thèse. Cette dernière ayant aussi prevu de passer à son labo le soir... Ca c'est de la journée bien remplie !

Quelques photos et vidéos de notre excursion...

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette


TVS-Vercors01.wmv


TVS-Vercors02.wmv


TVS-Vercors03.wmv

Patrick: C'est pas Proncel, mais plutôt St Alexis... Mais bon avec 10 cols, on peut se mélanger les cols !

Angéline11 août 2008, 18:13

c'était vraiment trop bien (ah mince! on sait qui utilise "trop" maintenant)...
A refaire encore plus nombreux mais toujours avec Franck: merci pour cet excellent compte-rendu si bien illustré

voyard@freefr dit Pedro11 août 2008, 23:35

J'ai tout vu et tout entendu. Très bien la respiration haletante du cadreur lorsqu'il est passé par des bombes ! Ce doit être démoralisant de se faire doubler à cette vitesse. Y'a quand même des mecs qui exagèrent et qui ne pensent pas à leurs petits copains. Pour moi le meilleurs moment aurait été le restau... Le lit après peut-être ? Avec une jolie cycliste deux dents.
Bonne continuation.

franck c18 août 2008, 16:59

Bravo pour cette organisation et ce résumé, texte photos et vidéo comme si on y était, dommage que nous n'étions pas rentrés de vacances. A refaire.

Franck P26 mars 2015, 09:23

Tiens, je viens de relire ce vieil article vachement sympa et je m'aperçois que les vidéos mentionnées n'y apparaissent plus. Help Patrick !

Patrick26 mars 2015, 13:59

ya un bug, une régression dans l'analyse de la balise video. Il est nécessaire de donner un répertoire (en tout cas dans le cas d'usage de cette page). J'ai mis "." pour dire répertoire courant, ca marche, mais il y a un débogage à faire


Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 6480  
précédé du chiffre six 

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 11/08/08 par Franck P, mise à jour le 26/03/2015 13:59 par Patrick