Critérium de la Bièvre

Par Franck P
Le 28/09/2015

  Cliquer ici pour partager par messagerie

Course en deux étapes organisée par le Vélo Club de la Bièvre avec :

1 CLM de 5 km (voir sur STRAVA) + 1 grimpée en ligne de 5,7 km (voir sur STRAVA)

TVS représenté :

  • Pierre, Patrick, Laurent et Franck P en 1ère catégorie
  • Franck C, Vincent et Benoît en 3ème catégorie
  • Gianni en 4ème catégorie
  • + Jules Chevignon et Antoine Lorigeon chez les jeunes, mais sous les couleurs de leurs clubs respectifs (C2S et Voiron)

En résumé :

Pierre atomise le CLM et gère remarquablement la grimpée (qu'il termine 3ème) pour remporter le combiné en 1ère catégorie. En 3ème catégorie, belle réussite pour Franck C et Vincent qui montent tous les deux sur le podium (respectivement 1er et 3ème). Antoine et Jules prennent les 2ème et 3ème place chez les jeunes.

Photo1

Le podium de 1ère catégorie.



Course des 1ère catégorie



Les commentaires de Pierre :
Un chrono de 5km, c'était bien, cela allait permettre de compléter mon profil de puissance CLM quelque part entre Triptyque 2011 (~5mn) et St Vulbas 2013 (~9mn30), la durée prévue étant de l'ordre de 6mn et quelques. Le modèle révèle qu'il est possible de générer un paquet de watts pour l'occasion, aussi au départ, après un échauffement adapté et une reconnaissance minimaliste (1 fois sans même franchir le pont d'arrivée), il va falloir démarrer comme une balle qui sort de son fusil (les chasseurs sont dans le coin, c'est un moyen de ne pas se laisser impressionner par eux) et insister jusqu'au bout, il est presque impossible sur une telle distance de partir trop fort. Cavalcade est le mot qui me traverse l'esprit après 6mn14s lorsque l'arrivée est franchie. La moyenne est limite extravagante, au delà de 48km/h, le 50 était atteignable si le virage à droite, n'avait coupé l'élan.

Bizarrement, je ne suis pas si détendu que cela au départ de la grimpée, mais rapidement, la présence des TVS autour de moi me rassure et sans qu'aucune consigne ou stratégie n'ai été conclue auparavant, Laurent se met à la planche devant pour immédiatement faire un tempo important et nécessaire (Mika est parti très vite et peut prendre plus de 3 minutes sur moi, m'obligeant à finir 2ème ou 3ème). Des coureurs passent ensuite devant et à chaque fois, je me mets dans le sillage. Enfin, la roue d'or passe avec Nicolas et là cela commence à être en file indienne derrière. A Plan, je me retourne, Patrick est là, coup de boost au moral, et le trou est fait avec le peloton. A ce moment là, j'ai l'impression de n'avoir jamais fait un départ de grimpée en ligne aussi facile car n'ayant pas eu à subir des accélérations meurtrières, les jambes tournent très bien, et au niveau respiratoire, c'est parfait. Plus loin, lors des pourcentages forts, Nico pousse vraiment l'allure et là, il faudra cette fois s'accrocher ce que je ferais cette fois jusqu'au bout, terminant juste derrière lui, 3ème.

Je redescends pour aider poussin à faire sa montée, mais impossible de le retrouver alors Laurent, une nouvelle fois me vient en aide et me remonte en voiture.
Là haut, c'est la détente après l'effort, une superbe vue, on refait la course avec tout le monde, et c'est un sacré bon moment.

Photo2

Pierre, toujours aussi aérodynamique sur son vélo de chrono.



Les commentaires de Patrick :

Je me suis décidé au dernier moment, voir autant de maillot TVS avec un dossard, ça ne se loupe pas, c'est rare, et même exceptionnel ! Et puis le "camp de César", drôle de nom le point culminant des Chambaran, je voulais voir ce que c'était.
La course c'est pas compliqué, c'est à fond 100% du temps. J'ai bien forcé, j'ai fait plein de watt, ça fait plaisir de sentir le moteur bien marcher avec si peu d'entretien ! (c'est de la bonne mécanique moi je dis)
Et au final on a plein de TVS sur les podiums !
Tout cela conclut par un repas très sympa, cela donne envie de revenir, si possible avec 4kg en moins et 3 dents en plus
Merci au VCB

Photo3

Patrick, bien regroupé sur sa machine.



Les commentaires de Laurent :

(A venir)

Photo4

Laurent, à qui l'on a toujours dit que s'il baissait la tête il aurait l'air d'un coureur.



Les commentaires de Franck P :

Tout commence très mal avec un déraillement à moins de 30 secondes du départ. Obligé de déchausser et de descendre du vélo pour tenter de remettre la chaîne en place, avec l'aide de Julien Marlettaz, du VCB. Mais la chaîne récalcitre et nous ne parvenons pas à la repositionner avant le top. Je prends donc le départ avec 8 secondes de retard et sans avoir chaussé mes cales... Puis je mets 20 secondes à m'apercevoir que je suis sur le petit plateau (je me disais aussi que les jambes tournaient bien vite !) et je déraille à nouveau en essayant de passer la plaque (putain de plateaux ovales)... Bon, après 30 secondes de tergiversations, je rentre enfin dans la course. Les jambes répondent bien, le compteur oscille entre 45 et 50 km/h, et je me dis que, l'un dans l'autre, ça aurait pu être pire.
Arrive le virage un peu serré avant la ligne droite finale et je regrette alors de ne pas avoir pu repérer le parcours (ce n'est pourtant pas faute d'être venu tôt, mais impossible de trouver où était le départ lors de l'échauffement), d'abord parce que je ralentis beaucoup plus que nécessaire avant ce virage, mais aussi car ce dernier kilomètre est difficile. La vitesse décroit et le passage sur le pont au-dessus de la grosse route est vraiment en trop pour moi. Bref, je finis dans le dur avec une moyenne de 42,4 km/h. Mon compteur affiche 7'10 (7'04 selon Strava sur le segment du CLM) mais les 8 secondes de plus à cause du départ manqué m'empêchent de rentrer dans les points. Tant pis, je préfère que ce soit arrivé là plutôt qu'à Paladru dans une semaine.

Reste la grimpée dont je n'attendais strictement rien. Grimper, j'aime déjà pas ça en temps normal, mais avec 3 à 4 kilos en trop, je déteste franchement. Je ne cherche même pas à m'accrocher aux coureurs de ma catégorie (d'ailleurs, je demanderais bien volontiers à redescendre à 2, j'y serais plus à ma place) et monte à mon train, tout à gauche dans les parties les plus raides malgré un braquet de 36x32. Je finis à plus de 5 minutes de Gallego et presque 3 minutes de Patrick. Je ne m'attendais pas vraiment à faire mieux.
Ne restait alors plus qu'à se jeter sur le buffet où, là, je crois avoir tenu mon rang.

Au final, une très belle journée avec une jolie épreuve concoctée par nos amis du VCB, beaucoup de TVS engagés (à vrai dire, c'est la première fois de la saison que je croisais autant de TronchaVélois sur une course) et du soleil en prime. Le pied, quoi !

Photo5

Franck P, premier dossard depuis l'accident en juin.




Course des 3ème catégorie

Photo6

Deux TVS sur le podium.



Les commentaires de Franck C :

Petit résumé, bon comme d'habitude on est à la bourre tous les TVS sont là prêt à partir s'échauffer avec les anti brouillards, bon nous on prend notre temps on va bien y arriver et puis le brouillard se lève, Gianni revient il n'a pas reconnu le parcours car pas trouvé le départ du coup on l'accompagne et on en profite pour s'échauffer vite fait bien fait 2 -3 accélérations dans les faux plats pour faire monter le cardio et on s'approche du départ.
Là on annonce un départ décalé de 5 mn, du coup pour ne pas prendre froid on retourne mais un peu trop loin et là, coup de panique, on se dépêche pour rallier le départ. Lee cardio est bon et l'adrénaline a déjà monté.
Bref Jules arrive 1 mn avant son départ, juste le temps d'enlever jambières et manchettes et c'est parti.
Moi il me reste 2 mn pour m'alléger en vidangeant la bête, enlever les doublures, pas le temps de se poser de questions il faut partir du coup à bloc et puis 5 km ça se fait à bloc en apnée...
Sauf qu'il y a quand même quelques trajectoires qui auraient été meilleures si j'avais reconnu entre autre la dernière relance dans laquelle j'ai perdu pas mal de temps car les maïs cachaient toute visibilité de sortie de virage et puis le pont d'autoroute je me dis que l'arrivée est en haut, du coup je fais l'effort et, là, surprise, rien, du coup tout à droite et je fais la descente à fond.
Gros freinage pour s'arrêter, je finis dans les cailloux, petite frayeur.
Bon j'ai fait le chrono à bloc sans regarder le compteur de toute façon je pouvais difficilement aller plus vite sauf reconnaissance préalable du tracé. On m'annonce 7'13'' c'est conforme au compteur et je suis content même si je pense que passer sous les 7' c'était possible, on reviendra.

S'ensuit la grimpée au camp de César. Beaucoup de coureurs me donnent gagnant là haut en 3, sauf que je ne connais pas et, vu le profil Strava, je me dis que ça sera dur de faire la différence sur 300 m de dénivelé.
Bon, après 1h30 de bon refroidissement il faut y retourner et là mes petits muscles sont bien froids et moi j'aime pas ça.
Après le chrono du matin, je suis 2ème derrière Stéphane du Fontanil que je sais pas trop grimpeur, mais encore une fois, sur un effort court et violent... Vincent est 3ème. Stratégiquement TVS doit faire podium et pour ça il faut suivre les 1ere et 2ème caté sans se poser de questions et sans leur laisser prendre 1 mètre.
Je vois mon Benoît bien en jambes dans la première partie il s'accroche aux bonnes roues, par contre je vois que mes concurrents directs ont déjà coincé. Je ne m'enflamme pas car César, moi pas connaitre !!!
Je suis avec les 2ème caté. Pas loin devant nous se trouvent les meilleurs 1ere caté et je devine Pierre qui fait monter derrière l'incroyable Mickaël qui a mis une grosse praline dès le départ.
On est à Plan, on tourne à gauche et là, je pense trouver les premiers pourcentages... toujours rien, les 2ème caté commencent à se marquer et je ne sais pas combien il reste à parcourir, j'ai enclenché le Garmin seulement dans les premières pentes de la montée, du coup je décide d’accélérer, mon braquet me l'impose aussi (crevaison 5 mn avant le départ, du coup j'ai pris ma roue arrière de rechange du chrono avec une cassette 11x21) et là je suis un peu planté.
Néanmoins, seul le grimpeur de poche du Fontanil (Damien) me double je me fais violence pour arriver sur le petit replat et put... que c'est long !
On revient sur les talons des 1eres et là je me dis "c'est gagné". Marie Jo sur le côté pour les derniers encouragements bien cool et bienvenus et c'est la délivrance.
Ne reste plus qu'à savoir qui terminera 2ème. J'aurais préféré voir arriver Vincent, ce qui lui aurait permis de monter sur la deuxième marche, mais Christophe de Gières le devancera de quelques secondes, Dommage.
Je redescends chercher mon valeureux Juju qui, à court d'entrainement et avec son gabarit un peu frêle (enfin les chiens font pas des chats), se sera bien battu.

Voilà premier podium UFOLEP de la saison, en regardant les résultats je m’aperçois que j'aurais aussi gagné en 2. C'est vrai que ce format d'épreuve, c'est ce que j'aime. Tout à bloc sans se poser de questions. L'objectif est atteint. Ne reste plus qu'à gérer la semaine pour arriver bien et profiter de ma forme du moment à 100% samedi.
2016 sera en U2 même si je ne me fixe pas d'objectifs de courses... Enfin si, je n'irai pas sur les vires vires en ZI, ça c'est acquis !

Photo7

Franck C, grimpeur et tireur de langue.



Les commentaires de Vincent P :

Voilà une course annoncée sur le tard que j’attendais avec impatience! Un chrono tout plat histoire de répéter avec toute la panoplie complète du bon petit rouleur, et une grimpée au camp de César pour finir de se faire sauter la caisse… Moi qui suis moyen partout, je devais pouvoir tirer mon épingle du jeu. Et comme attendu, j’ai été moyen partout.

La veille j’étais venu reconnaître les 2 parcours et le moins que l’on puisse dire c’est que le chrono ne présentait aucune difficulté.
Je décide donc de partir sur un effort constant tout en gardant un poil sous le pied pour le dernier kilomètre qui sera en légère côte et surtout face au vent. L’humidité n’aide pas à se chauffer et j’ai surtout commencé bien trop tard. C’est donc partiellement tiède que je me pointe au départ.
Effort constant… mon c… J’avale le premier kilomètre bien trop fort… avec l’adrénaline on sent rien, mais quand la gerbe commence à monter, c’est déjà un peu tard pour se calmer. Résultat : les 2 tiers du parcours, je serai en deçà de mes capacités. La route “gratte” pas mal et je peine à trouver un rythme régulier. Le fameux virage et hop, je relance et tâche de remonter la puissance. Bilan : 3ème derrière Franck et Stéphane du Fontanil. Un poil déçu, mais c’est pas si mal ; on est finalement les 3 premiers dans la même seconde.

Vu le profil de la grimpée, je savais que ça partirait assez fort et que ça tiendrait assez groupé longtemps. C’est ce qui s’est passé. J’ai encore du mal à me faire violence et à tenir les roues sur ce type de départs. Je grimpe pas trop mal, mais j’ai trop l’habitude de faire des efforts au chrono. Du coup, j’ai toujours un peu peur de casser le moteur. Le groupe n’est pas loin, je fais l’effort… pas assez et je reste détaché. Et à insister au lieu de mettre le bon coup de rein au bon moment, je finis par partir en confettis. La roue que me propose Laurent me permettra de récupérer un peu, mais dans la partie raide, y’a plus rien. Autre chose … Alors que je pensais Franck seul à l’avant, je m'aperçois, mais bien tard, que Christophe (de Gières) est aussi devant. Ce sera une troisième place aussi pour la grimpée. Stéphane derrière réalise une très belle ascension et prendra logiquement la seconde place du combiné. Bravo à lui au passage...
Encore une fois, dommage, mais bien fait pour moi ! Mais promis, l’an prochain, je bosse la “technique” de course… et j’arrête de faire le naze (j’essaye) !

Photo8

Un coureur surgit du brouillard, son nom est Vincent !



Les commentaires de Benoît :

(A venir)

Photo9

Après le Benoît sprinteur, nous avons découvert le Benoît grimpeur


Course des 4ème catégorie



Les commentaires de Gianni :

Alors, la bonne nouvelle c'est que je n'ai pas explosé ma chambre a air pendant le chrono.
Le résultat est décevant avec une 7eme place sur 9, mais bon. Le parcours n'ayant pas été testé avant la course, j'ai peut-être perdu les 10 secondes qui m'auraient remonté en milieu de classement...ou pas...
La grimpée je la passe dans les roues du concurrent qui était classé derrière moi au chrono. Il finit mieux que moi mais je sais que si personne ne s'intercale entre nous, il restera derrière moi au général. On se motive comme on peut...
Je finis le tout 8ème sur 9. Super!!!
C'est compliqué le vélo.
Mais bon, on est là parce qu'on aime ça et surtout parce qu'il y a les copains et ce club exceptionnel.

Photo10

C'est avec son tout nouveau vélo de CLM, retapé et customisé par ses soins, que Gianni a disputé le chrono




Course des jeunes



Les commentaires d'Antoine :

(A venir)

Photo11

Antoine a marqué le leader de sa catégorie durant la grimpée



Les commentaires de Jules :

(A venir)

Photo12

Jules, lors du chrono, et déjà une belle allure


VOIR LES CLASSEMENTS

Samuel27 septembre 2015, 19:30

2 victoires TVS c'est super. Pierre a tenu son rang et Franck C. a enfin conclu à force d'obstination et de courage. Bravo les gars et les autres aussi dont Franck P. venu se faire plaisir les mains dans le cambouis.

Franck P27 septembre 2015, 19:32

Ah oui, ça, je peux te dire que j'ai adoré démarrer le chrono avec les mains pleines de cambouis ! Ça va faire moins beau sur les photos !

Radu27 septembre 2015, 21:03

Bravo à vous tous. TVS finit le WE en apothéose, après les premières places glanées samedi par Laurent et Edouard (1er en U3 à la grimpée de Murianette).

VincentP28 septembre 2015, 14:43

3 dans la même seconde sur le chrono en 3 ;-)
Et pierre qui met 30s à tout le monde sur 5km... Bravo.

Alain28 septembre 2015, 15:00

Encore une fois de plus chapeau bas à l'ensemble des TVS engagés ;-)
Et...à samedi !!!

Juju28 septembre 2015, 15:51

Bravo au TVS et merci de votre participation et bonne humeur !

Radu29 septembre 2015, 20:49

Alors Vincent, tu montes en U2 ?

Patrick30 septembre 2015, 00:00

Franck P, explique moi comment tu trouves le moyen en plein CLM de jeter un coup d'oeil au photographe ? Rassure moi, tu n'etais pas en course ?
Sinon encore bravo aux TronchaVéloiS et en particulier nos 2 vainqueurs !
Vincent, quelques secondes dans une course aux points ça change pas mal de chose, dans un sens ou dans l'autre. Un jour ce sera dans l'autre sens...

Franck P30 septembre 2015, 00:02

Si si, j'étais en course, et je me disais sûrement "Merde, est-ce que t'as bien rentré le ventre" ?

Franck C30 septembre 2015, 14:08

Bravo Pierre quelle aisance et surtout quelle humilité.
On ne peut vraiment qu'apprendre à tes côtés. Aussi tu nous atomises avec la sacoche de réparation sous la selle, trop top, quelle classe l'artiste. Quand je vois ta position je me dis que j'ai du boulot.

Franck P30 septembre 2015, 17:47

Quant on voit la position de Pierre, on se dit TOUS qu'on a du boulot. Personnellement, je vois mal comment je pourrais être encore plus à plat sur mon vélo sans que cela provoque des douleurs. Je n'aurai donc jamais le Cx d'un Pierre Ledac (déjà que j'avais pas les watts non plus, c'est mal barré) !

VincentP30 septembre 2015, 18:30

Etre à plat c'est une chose, ne pas perdre trop de watts en est une autre. Moi je suis toujours limité par le fait que je dois voir quelque-chose de la route et que qu'il faut donc que mon regard passe à travers les culs de bouteilles que j'ai sous le casque. Donc la tête bien rentrée... ben c'est pas encore gagné

Franck P30 septembre 2015, 18:30

Gianni, je pense que pour toi (un peu comme pour moi d'ailleurs), ça se passe beaucoup dans la tête. Parce que, dans les jambes, tu as tout ce qu'il faut pour beaucoup mieux figurer, non seulement en U4, mais même au niveau au-dessus. Il faut que nous recrutions un coach mental à TVS !

Pierre30 septembre 2015, 21:26

C'est vrai qu'il est beau Gianni ton QR... On espère le voir de près à Paladru. Merci Franck pour avoir accompagné Poussin dans la descente, et félicitations pour ta victoire. Tu as trouvé ton terrain: en 2015, il y'avait 3 courses dans le coin avec au moins un CLM et une grimpée (Triptyque, GP CPro, Critérium Bièvre). Peut être autant en 2016.

Zaza 01 octobre 2015, 09:15

Bravo à tous
Mention spéciale au Velo de Gianni !
Purée on dirait une fusée !
Faut que je m'en achète un !

Nathalie01 octobre 2015, 15:22

Je ne savais pas que tu te prenais pour un coq, Pierre ?????

Franck P01 octobre 2015, 15:56

Visiblement, il te prend aussi pour une poule, Nathalie ! :)

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 4157  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)
(La plupart extraites de l'album du VCB)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette



NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo14
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo15
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo16
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo17
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo18
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo19
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo20
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo21
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo23
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo24
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo25
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo26
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo27
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo28
Photo29


Photo30
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo31

www.isere.fr


Photo32
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 27/09/15 par Franck P, mise à jour le 18/10/2015 23:36 par Franck P