Grand Prix de Cras

Par Franck P
Le 01/05/2018

Cliquer ici pour partager cette page par messagerie

Course en ligne disputée sur un circuit roulant de 2 km et organisée par le Fontanil Cyclisme

TVS représenté par :

  • 1ère catégorie (25 concurrents) : Pierre (20ème)
  • 2ème catégorie (11 concurrents) : Antoine (1er), Jules (4ème), Julien (5ème), Franck C (non classé)
  • 3ème catégorie (33 concurrents) : Bastien (10ème), Fabien (12ème), Edouard (20ème)
  • 4ème catégorie (20 concurrents) : Benoit (2ème), Radu (7ème), Eric (10ème), Gianni (12ème)
Photo1

VOIR LES CLASSEMENTS

Photo2


LE FILM DE LA COURSE DES 3e ET 4e CATEGORIES
(Choisissez la HD (1080p) pour une meilleure qualité d'image)


Merci de laisser votre compte-rendu de course en commentaire

Bastien P02 mai 2018, 11:41

La voilà ma première course Ufolep ! Le surlendemain de Raid du Bugey, les jambons sont pas très frais !.

Je passe les classiques discussions d'avant course, principalement nous parlons du froid. A l'échauffement je découvre le parcours, c'est très court, très basique (un triangle en gros) mais très intéressant au final. J'essaie de monter un peu en température sinon le choc va être violent.

Le départ est donné, 30 tours à faire, ça paraît ennuyeux dit comme ça, mais en fait pas du tout au contraire ! Nous sommes environ 30-35, chaque tour étant finalement différent du précédent, par les attaques, les replacements etc...

J'ai beau me souvenir de tout ce qu'on m'a dit, de rester à l'abris, me planquer, je ne vaux pas mieux que ceux qui me conseillent (dédicace Franck ^^) et je me retrouve 90% du temps parmi les premiers du peloton. Aussi il faut avouer que je me suis facilement laissé influencé par Edouard, qui a très souvent mené le peloton et donc que j'ai suivi, et par Pierre, qui depuis le bord de route nous encourageait à chaque tour, à rester bien placé comme nous l'étions, voire même à attaquer sur le léger replat avant la descente, le meilleur endroit pour attaquer puisque c'est le moment où on a envie de souffler un peu après la montée.

Je me sens bien en plus, malgré les jambes cramées, le rythme n'est pas extraordinaire, on est sur du 36 de moyenne, que je me sais capable de tenir seul quand je suis en forme. Finalement la vitesse n'est pas le problème, les changements de rythmes et relances non plus, je réponds à chaque fois, je reprends 2 ou 3 échappées même, non le problème sera l'usure, qu'on ne sent pas venir, et qu'on se prend dans la face quand il s'agit de faire le seul effort valable de la journée ! Tant pis pour les conseils vite oubliés, de toute façon on dit bien que c'est en tombant qu'on apprend à se relever hein ;-)

Après la moitié de la course il y a bien eu 4 ou 5 tentatives d'échappée, mais aucune n'a tenue, d'ailleurs aucune ne tiendra très longtemps jusqu'à la fin, peut être parce que sur la portion descendante en ligne droite il y a un peu de vent de face, je ne sais pas. Après la course Julien me dira qu'il y avait quelques costauds avec nous, ça peut expliquer aussi.

Arrivé aux 2/3 de course environ, au niveau du virage serré à gauche avant de basculer sur la ligne droite, le mec devant moi tergiverse, m'obligeant à freiner un tout petit peu et mettre un petit coup de guidon sur le côté pour l'éviter, c'est léger mais c'est suffisant pour que moi même je gêne à mon tour le mec derrière moi, qui frotte ma roue pendant 1 à 2sec, puis chute. On est en peloton dans le virage donc je ne me retourne pas, à priori à 25 à l'heure il ne doit pas y avoir beaucoup de casse, et puis ce n'est pas ma faute après tout, et ça fait partie de la course (c'est ce que je me dis pour ne pas culpabiliser en tout cas). A partir de ce moment je suis pris par moment d'une désagréable sensation de surpoids, ou de frein à main oublié ! A chaque danseuse ou relance un peu forte c'est horrible, j'ai l'impression que quelqu'un s'accroche à mon vélo ! Pendant 1 ou 2 tours je pense avoir crevé, mais j'ai du mal à voir l'état de mon pneu arrière, faut dire qu'en peloton c'est pas évident de baisser la tête plus d'1sec. Le pneu n'a pas l'air crevé, alors je pense au frein : je ne vois pas comment mais probablement que mon frein a bougé dans l'histoire. Je me laisse donc reculer en queue de peloton, et pendant 2 tours j'essaie de desserrer complètement mon frein arrière, de toute façon il n'est pas très utile aujourd'hui. C'est pas évident, chaque fois que je me penche pour passer la main derrière, à chercher le petit levier, je m'arrête fatalement de pédaler, et je perds vite 5m sur le peloton, donc je stoppe plusieurs fois l'opération et je recolle pour ne pas définitivement me laisser distancer. J'arrive à desserrer complètement et me voilà parti pour remonter le peloton. Quand je reste assis à accélérer progressivement ça a l'air d'aller...

Les copains de TVS au bord de la route n'ont pas trop dû comprendre, ils m'ont longtemps encouragés à tenir ou attaquer lorsque j'étais devant, puis pendant 2 tours ils m'ont vu derrière et du coup m'ont encouragés à m'accrocher, puis me revoilà devant !

De souvenir c'est à peu prêt à ce moment de la course, que je ne vois plus Edouard devant, puis que je vois apparaître Fabien, je me dis que le premier a flanché d'avoir trop roulé devant, ou se repose un peu, puis que le second se sent bien et a peut être envie de tenter qqchose. Plusieurs fois c'est Fabien qui roule en tête dans la montée.

Les quelques derniers tours nous sommes donc regroupés, Fabien me demande si on tente qqchose, je ne sais plus exactement ce que je lui réponds, mais j'ai besoin de souffler dans la ligne droite, et donc pourquoi pas tenter de tout faire péter dans l'avant dernière montée, ce qu'il fait bien évidemment, il attaque et je le suis, et là rebelote j'ai cette horrible impression d'avoir tout à coup une caravane remplie de roumains obèses à tirer, notre attaque n'est pas assez franche, je lutte pour suivre Fabien, je ne peux même pas relancer en bout de montée et de toute façon il faudra pour ça se remettre en danseuse...snif...et donc nous voilà cramés tous les 2, pour rien. Le dernier tour, ça s'accélère et donc pas de repos possible après notre attaque, et arrivé dans la bosse, nous sprintons tous, sauf qu'il n'y a plus de gaz, et je vois des concurrents nous doubler à droite et à gauche : on doit terminer Fabien et moi à peu prêt dans les mêmes places, entre 15 et 20 environ.

Une fois arrêté après la ligne, je m'aperçois que, non seulement mon frein était excentré avec donc un patin au contact de la roue, mais en plus que ma roue était complètement desserrée : je soulève le vélo par la selle, la roue tombe ! je comprends mieux du coup : tant que je roulais assis, la roue restait bien dans l'axe, si je me mettais en danseuse violemment, la roue bougeait latéralement, et donc touchait et décalait les freins, quand je me rasseyait je me retrouvais avec une roue à nouveau dans l'axe mais un patin au contact, et ainsi de suite...J'ai eu pas mal de chance que la roue ne sorte pas complètement en pleine course en tout cas !

Au final la course est sympa, je n'ai même pas de regret d'avoir trop roulé devant je me suis juste bien amusé. Le pépin mécanique n'aurait probablement pas changé grand chose au classement, mais ça m'a perturbé quand même un bon tiers de course. Pour jouer la gagne il faudra arriver frais l'année prochaine, frais et expérimenté. Pour la fraîcheur il faudra faire un choix, et pour l’expérience c'est l'objectif de cette 1ère saison.

A noter qu'à TVS, la philosophie semble être "fais ce que je dis pas ce que je fais", parce que bon quand même : Franck qui me dit de pas trop en faire, de me planquer...Franck...Franck Pélissier...et Julien qui me dit la même chose...10min avant de s'échapper au 2ème tour...bon hein !? Alors ! :-)

Photo3

Edouard et Bastien, souvent aux avant-postes

Franck P02 mai 2018, 13:26

Très chouette CR Bastien. L'apprentissage continue.

Antoine02 mai 2018, 13:47

Mardi 1 mai, c'est la traditionnelle course de Cras. C'est ma première participation en tant que coureur car il y a quelques années j'avais pu avoir l'occasion de m'élancer sur ce circuit dans la course des enfants. Je ne faisais pas encore de vélo.

Du beau monde au départ, surtout des 1ère caté qui risquent de mettre le feu à la course. Après un médiocre échauffement qui permet de faire monter un peu le cardio, c'est l'heure du départ. A ma droite, Julien Marletaz, qui revient de 100 bornes le samedi et d'une course VTT le dimanche me fait comprendre qu'il "n'a pas les jambes". Je vous laisse deviner qui sera dans l'échappée les 3/4 de la course... ;-)

L'échappée s'organise, le trou se fait et l'écart augmente. Personnellement, j'emmène un peu gros dans la bosse, me fatigue pas mal et je me dis que j'aurai du mal à faire le jump aujourd'hui. Le peloton gère l'avance tranquillement.
A 12 tours de l'arrivée la course se décante : l'échappée perd du terrain et se fait rattraper. A partir de ce moment là, les tours s'enchainent à bloc, dans la descente comme dans la montée, pas de répit. C'est l'occasion de bien s'alimenter pour éviter d'exploser face au rythme tenu. 5 tour de l'arrivée, je suis pas bien placé, plutôt en queue de groupe et pas le mental pour raccrocher le wagon. Je perds quelques mettre dans la bosse et je me dit que la course se finit la pour moi. Puis j'essaye de tomber une dent et lever le cul de la selle pour tenter de raccrocher le groupe qui avait un peu ralenti au sommet. Ouf... papa a pas vu que j'étais lâché hihihi !

Il reste deux tours quand je revois Julien aux côtés de Jules qui lui dit que c'est maintenant qu'il faut se placer pour le sprint final. J'encourage Jules à prendre ma roue en le dépassant pour que l'on se replace à l'avant mais Juju paye les efforts faits auparavant. Je remonte dans la descente, reste placé dans la bosse. Au sommet j'entends Eric me dire : "Allez Antoine c'est pour la gagne !" Message reçu, ça roule vite dans la descente et ça frotte beaucoup jusqu'au virage serré en bas. Je ressors dans les 12 premiers, j'attaque la dernière bosse, l'ultime coup de rein. A ma surprise beaucoup n'ont plus les jambes pour sprinter et restent assis, voir même explosent. Je remonte les mecs, me fait un peu serrer au niveau du pont et sprinte jusqu'à la ligne. Une fois passée, je pense avoir fait top 10 au scratch. Jusqu'à ce que Gianni et Julien viennent me dire que j'ai gagné en 2 ! Confirmation d'Eric et d'autres ! Ma première victoire de la saison. Je n'y croyais pas. Presque lâché à 5 tours de l'arrivée, j'arrive à l'emporter, c'était trop beau.
Je crois y avoir laissé quelques larmes auprès de maman et papa...
Car je reviens de loin physiquement.

Encore une belle course avec TVS, on remet ça dimanche à Lalley avec cette fois Juju qui sera mon leader.
On s'approche du Bourbonnais avec confiance et motivation.

Photo4

Antoine remporte à Cras sa première victoire en 2ème catégorie

Loic02 mai 2018, 15:03

Merci a tous les TVS présents 14, et bravo a la famille Lorigeon.
Je ne savais pas que tu avais fais le tour du circuit avec les enfants.
promis on fera tout pour avoir le soleil en 2019

Seb UC Rives02 mai 2018, 19:35

Merci aux signaleurs présent sur le bord des routes pour leur encouragements même si ça été dur pour moi. Mais satisfait d'avoir fini cette course. Bravo au TVS pour leur podium et leur présence.

Pierre02 mai 2018, 19:59

Cras, c'est Cras. On voit passer un paquet de fois les copains, et quelque part c'est LA classique du printemps où TVS aime à se retrouver pour voir si le stage de Pâques est bien digéré. 12 du club hier, record battu et chacun a essayé de bien faire. Mention spéciale pour Benoit et Julien dont les échappées ont été remarquées, étant donné que sortir sur ce circuit est de plus en plus difficile, il me semble. Félicitations Antoine pour ta victoire en 2. De mon côté, reprise pour voir, et décidément pas beaucoup de progrès sur mon adresse dans les courbes, faisant une drôle de figure dans le dernier virage du dernier tour dans le bas côté et sur la stratégie en course, pas très lucide dans l'effort, en attaquant n'importe comment.
Patrick, la prochaine fois il faut que tu viennes plus tôt pour tes photos toujours aussi saisissantes :-)

Photo5

Pierre est sorti en compagnie des costauds, mais l'échappée n'ira pas au bout

Fabien L02 mai 2018, 23:14

C’est la 2eme course sur route pour moi apres le GP de Bellefontaine. Bastien a bien résumé la course, c’était d’ailleurs a peu pres le meme deroulement au GP de Bellefontaine.
De mon côté j’ai fait les quelques 1er tours à l’avant du peloton puis j’ai vite compris qu’il valait mieux rester au chaud en attendant que ça se décante… J’espérais qu’une sélection par l’arriere se ferait au fil des tours sur la 1ère moitié de course mais le rythme n’était surement pas suffisant et nous étions quasi le même nombre dans le peloton à mi-course.
J’ai vu Edouard passer de long relais à l’avant du peloton et il me semble lui avoir dit de ne pas trop en faire car il travaillait ainsi pour tout le monde mais apres reflexion la solution était peut être de durcir la course sur plusieurs tours vu que de toute façon toutes les échappées qui ont été tentées n’ont jamais tenu plus de quelques minutes.
J’ai eu un passage à vide à mi-course puis j’ai retrouvé mes jambes sur la fin. Sachant que j’avais aucune chance sur un sprint j’ai demandé à Bastien si je pouvais faire quelque chose pour lui et lui ai proposé de faire la dernière bosse a bloc en espérant qu’il puisse sortir après la relance…
Bah j’étais en effet à bloc, mais c’était pas très percutant…Bastien n’a pas réussi non plus à relancer après le virage, je pense qu’il en avait plein les pattes lui aussi ! On essaie de récupérer un peu sur la descente avant le sprint, on vire en bas de la bosse assez bien placés dans les 1eres positions mais dès la relance tout le monde nous passe comme si nous étions au ralenti… Y a surement quelque chose à travailler de ce côté-là !
PS : Bastien tu as vraiment eu de la chance de ne pas perdre ta roue, demande a Eric, il a fait un beau récit a ce sujet

Photo6

Fabien, de retour à la compétition cette année

Fabien L02 mai 2018, 23:16

Et Félicitations à mon filleul pour sa victoire en 2eme Caté !

Patrick03 mai 2018, 21:40

Bravo les TronchaVéloiS, vous avez bien montré le maillot !
Bastien, rien que pour la générosité de tes cr de course tu mérites ta place à TVS !
Et mention spéciale à Antoine pour sa victoire et surtout pour avoir su bien surmonter son passage dans le dur. Quand tout ne va pas pour le mieux il faut s'accrocher, ça vaut toujours le coup d'y croire, ça peut marcher. Même si cela ne marche pas à tous le coups, les coups où cela marche sont ceux qui laissent les meilleurs souvenirs, du genre largué dans la bosse, être le dernier dans la descente à pouvoir rentrer sur le paquet à 5km de l'arrivée pour au final gagner au sprint...
Bon sinon de mon temps c'était plus dur la course de Cras... A moins que cela vienne de la position du bord de la route...

Franck P03 mai 2018, 22:03

T'as vu Bastien ce qu'il a dit, Patoche ?
Tu ne mérites ta place à TVS que pour tes CR de course ! :))

Gianni04 mai 2018, 16:44

Bonjour à tous.
Encore une déception sur cette course puisque je saute au 3éme tour : asphyxié. Pourtant les deux premiers tours ça allait bien mais quand ça a accéléré, j'ai perdu le souffle. Après je fais trois-quatre tours tout seul puis mon peloton revient. Je me mets à l'arrière du peloton et je le suis sans difficulté jusqu'à l'arrivée. On m'a dit problème d'échauffement ?? Peut-être je ne sais pas. Ce qui est rassurant c'est que j'ai fait la deuxième moitié de la course dans le peloton sans souffrir. On verra bien la prochaine fois...

Nathalie04 mai 2018, 17:39

Bravo Antoine pour ta victoire et pour ton récit de course. Fière des jeunes ; la relève est assurée !

Radu04 mai 2018, 22:53

Il n'y a pas une seule photo où je ne fais pas de grimace, pourtant je n'ai pas trop subi la course, bien au contraire. Une tentative d'échappée avec Benoît (4e ou 5e tour ?), mais j'ai sûrement manqué de conviction (quelques regrets vite oubliés). Je me suis fait surprendre au dernier tour et je n'ai pas vraiment pu disputer le sprint, mais somme toute, une belle course au milieu d'un peloton de 20 grands sportifs, de 32 à 72 ans !

Franck C05 mai 2018, 10:15

Course de reprise après le stage, c’est motivé que je pars sur cette belle course de Cras dans l’idee De faire du rythme et de frotter car on nous annonce peloton groupé des 1 et 2, bonne décision car nous étions 10 en 2. Belle équipe de TVS au départ avec nos 2 juniors très facile dans la bosse. La course se déroulera sur un rythme soutenu autour des 38km/h, avec l’échappée de Julien mon rôle n’aura vraiment été que d’accompagner Antoine et Jules en leur donnant des infos sur la course et les coureurs et surtout les guider dans leur placement et leur alimentation. Cette course est usante et exigeante et tout se gagne dans les 5 derniers tours, il faut garder la fraîcheur qui permettra de faire le jump ou un sprint long en bosse. Notre retour sur l’échappée puis les attaques répétées des costauds me seront fatale sur la fin et préférant garder du jus pour ma course fétiche de Dimanche je termine cette épreuve tranquille en décidant de monter la bosse des derniers tours petit plateau. Voilà belle course qui verra la victoire en 2 et une très belle place au général d’Antoine, qui toujours bien placé sans en faire trop aura garder la fraîcheur nécessaire pour l’emport Facilement. Bravo Antoine et félicitations à tous les TVS coureurs et accompagnantes qui nous ont bien encouragé tout au long de cet après-midi. Remerciements ++ aux Chacha Patrick tes photos sont superbes et Majo la douceur de tes encouragements faisaient du bien en haut de cettte bosse. Maintenant place à Lalley, il va y avoir du sport !!!

Commentaire 
Avertissement : tout commentaire portant atteinte à une personne, une association ou une fédération sera effacé
Auteur    Site web 
Entrez le résultat
de 
1000 + 556 

diapo

Toutes les photos
(Dont une partie récupérée sur l'album Facebook d'Elise Glénaz)
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo8
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo9
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo10
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo11
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo12
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo13
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com


Photo14
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo15
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo16
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo17
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo18
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo19
Photo20


Photo21
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo22

www.isere.fr


Photo23
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 30/04/18 par Franck P, mise à jour le 06/05/2018 01:04 par Franck P