Sortie course du dimanche 1 avril

Grand prix de St-Etienne de Crossey : premier podium pour Vincent

Par Franck P
Le 01/04/2012

Course organisée par l'UC Voiron sur un circuit vallonné 6,5 km autour de St-Etienne de Crossey.

TVS représenté par 9 coureurs :

  • Vincent, Karl, Gabriel, Benoît et Thibault en 3ème catégorie
  • Laurent J en 2ème catégorie
  • Yann, Patrick et Franck P en 1ère catégorie

Course des 3ème catégorie (10 tours de circuit, soit 65 km) :

En résumé :
Une belle course d'ensemble des TVS au cours de laquelle Vincent décroche une très belle 2ème place, passé à deux doigts de l'emporter au terme d'une offensive dans la dernière montée (voir les impressionnantes photos de Patrick). Karl prend la 9ème place. Gabriel finit dans le paquet (26ème). Benoît se fait décrocher à un tour de l'arrivée. Ce fut un peu plus dur encore pour Thibault, lâché dès le début de course puis victime d'une crevaison un peu plus tard.

Les commentaires de Vincent :
Dimanche premier Avril. Au matin les jambes sont lourdes. « Merde Vincent, les 2h de foot et la patinoire jusqu'à 23h hier, c'était peut-être pas la meilleure idée que t'aies eu ». Sorti du lit comme on entre à la Poste (c'est-à-dire lentement), je mange en vitesse et me prépare hâtivement (j'en oublie les épingles du dossard). Je prends le train à Grenoble, pas le temps d'acheter un billet (le trajet sera court, me dis-je avec la foi aveugle inhérente à mon jeune âge de fougueux cycliste pédalant sans crainte dans les folles prairies de l'insouciance). Lorsque je vois le contrôleur arriver, je me dis que la seule chance que j'ai, c'est que ça soit une femme. Elle veut me coller une amende, je la baratine et lui fais du charme, je ne paierai que 2EUR60, la journée commence bien. Mais trêve de billevesée, vous voulez le résumé de la course n'est-ce pas ? Et bien comme un fumeur de cigare cubain, je vous promets du sang, de la sueur et des larmes...
J'arrive à velo sur les lieux du crime du jour. La scène n'est pas belle à voir. Un froid polaire, des nuages bas et les commissaires, dans leur ciré jaune, cachent mal leur mine dépitée d'avoir été placé au carrefour le plus venteux du circuit. Un tour de reconnaissance avec Karl, et nous partons.
Rythme agréable dans le faux plat, on enlève les dents dans le paquet. Les jambes tournent bien. Je ne fais pas trop attention à mon placement, à la différence de Benoit, très sérieux. La bosse se passe correctement, je manque de chuter en m'accrochant avec un type au dernier virage.
Les tours passent et ça frotte toujours un peu. J'observe les coureurs TVS, et surtout Clément de Voiron, qui m'avait donné rendez vous, et qui tire un braquet monstrueux depuis le départ. Je me dis qu'il est pas bien, mais que nenni...
Dans l'avant-dernier tour, je tente de me replacer et prends un peu de vent, un coup tente de partir, j'essaye, mais ça suit derrière. Je n'ai pas revu Benoit, mais Karl et Gabriel sont toujours là où il faut. Je me place avant l'avant-dernier passage de la bosse, et relance fort au carrefour plus bas. Le peloton est étiré, et avant le début du faux plat, je vois deux hommes partis devant. Sur ma lancée, je prends l'intérieur du virage pour lancer un contre assez nerveux pour ne pas être suivi. Seul un jeune du Fontanil prend ma roue. Je reviens sur les deux de tête au rond-point, et continue mon relais sur le kilomètre qui va suivre, lâchant au passage le compagnon de Clément. Nous prenons quelques relais mais nous sommes tous à fond ou presque.
Derrière, Gabriel me dira qu'il tenta de ralentir l'organisation du peloton (a ses risques et périls d'ailleurs).
A la bifurcation de Saint-Aupre, je me dis que nous allons jouer la gagne, alors nous levons un peu le pied, et je souffle un peu. Clement prend l'intérieur a l'entrée de la bosse, et nous sprintons cote à cote dès le pied. J'ai une dent en trop, et les jambes qui raidissent un peu. Le gars du Fontanil nous demande de lui laisser le passage au milieu. Un peu juste, je me rassis avant le virage, et sais que je finirai sur la dernière marche. Quand, malheureusement, Clément voit sa roue avant déraper, alors qu'il avait la gagne à bout de bras. Je manque de lui rouler dessus et passe le petit plateau pour passer la ligne. Deuxième, ce n'est déjà pas si mal.
Une belle moyenne de course (36.7km/h), un circuit technique mais ludique, et un grand merci à Karl et Gabi notamment qui m'ont offert cette place en freinant un peloton qui serait sans doute revenu sur nous. Merci et bravo à eux et à Benoit pour leur belle forme. Ce fut un beau dimanche. Après une belle journée comme ça et la chance que j'ai eue à la course et au train, j'ai quand même appelé ma copine pour savoir si je n'étais pas cocu... Même pas. Qu'est ce que ce sera quand je le serai ?

Photo1

Vincent, à l'attaque dans le final, est passé tout près de la victoire.

Les commentaires de Karl :
Un mois s'est écoulé depuis ma 1ère course 2012 et depuis j'ai enchainé des entrainements corrects et plus longs pour gagner en endurance. J'ai une bonne forme et je compte donc sur cette course pour me tester. Ma tactique est simple, ne pas me mettre dans le vent, pas faire d'effort superflus avant un sprint final et protéger une sortie de Vincent qui est très fort.
Il fait froid, 10°, donc les manches longues prévues pour l'enchauffement seront permanentes.
La course part sur un rythme élevé avec un homme seul devant pendant environ 4 tours. Au 13ème kilomètre, une lentille me gène, je tente de la replacer sur mon oeil, et là, c'est le drame, elle s'envole! Il y a alors 2 solutions, soit être ultra-prudent avec une vision très floue, soit stopper la course si je ne veux pas me retrouver par terre. Je teste ma nouvelle vue, c'est dur, mais je suis pas venu pour m'arrêter si tôt, je continue. Jusqu'au 5ème tour je reste en milieu de paquet proche de Vincent et Gabriel en observant l'avant et notamment Benoit qui reste dans les 20. Ensuite je décide de faire plus d'efforts pour me positionner en début de peloton et profiter d'une cassure. J'en profite pour me tester bien placé dans la bosse finale.
Puis vient le dernier tour, un Voironnais se lance, puis Vincent sort en costaud en plein vent, suivi par un coureur du Fontanil. Plus loin, on les aperçoit bien devant et je me dis que c'est bon il jouera la gagne. Gabriel manque de chuter en tentant de ralentir le peloton. L'arrivée se profile et je dois remonter, ca roule fort avant la côte, ca frotte beaucoup et je me replace vers la 13ème place avant le virage. C'est parti pour le sprint final, je dépasse plusieurs coureurs pour terminer à une honorable 9ème place.
Objectif atteint malgré le handicap de la lentille perdue, et des débuts de crampes. Je suis fier de notre course car on est pas des monstres mais on a bien mouillé le maillot et une mention spéciale à Vincent qui va encore cartonner, bravo !

Photo2

Karl, sans faire de bruit, a encore réalisé une bonne course

Les commentaires de Gabriel :
(à venir)

Photo3

Gabriel, la bonne humeur en prime

Les commentaires de Benoît :
(à venir)

Photo4

Benoît a parfois joué les premiers rôles... jusqu'à 1 tour de l'arrivée

Les commentaires de Thibault :
Malgré très peu de kilomètres au compteur en 2012 (à peine 200), je décide tout de même de me lancer pour ma première course de la saison et la première (tout court) en peloton. Après un premier tour à très vive allure, je lâche dans la première bosse. Ca roule fort, trop fort pour moi!
Après quelques kilomètres seul, je retrouve quelqu'un, Edwin, un coureur du SCALE, et on décide de rouler ensemble. Un mec super, plusieurs fois distancé, il m'attend et me dit de rien lâcher!
et puis au cinquième tour, la crevaison... Le calvaire s'arrêtait là! Mais quelle frustration de ne pas pouvoir terminer même loin du paquet...
Vivement la prochaine!!!

Photo5

Dur dur pour Thibault pour sa toute première course sous les couleurs de TVS


Course des 2ème catégorie (11 tours, soit 72 km) :

En résumé :
Une course marquée par assez peu de mouvement. Laurent a fait comme tout le monde : il est resté au chaud. A l'arrivée, il termine dans le paquet.

Les commentaires de Laurent J :
(à venir)

Photo6

Laurent, toujours concentré


Course des 1ère catégorie (12 tours, soit 78 km) :

En résumé :
33 concurrents au départ et des tentatives d'échappées dès le coup d'envoi avec des TVS plutôt actifs tentant leur chance à tour de rôle. Le bon coup part à l'entame du 3ème tour avec l'attaque de Charles Ricau (du Fontanil). Dès lors, la course sera littéralement cadenassée par les équipiers de Charles, particulièrement brillants dans cet exercice. Yann parviendra tout de même à partir en contre en compagnie de 3 autres coureurs derrière deux groupes. Il se classe 8ème. Patrick et Franck finissent dans le peloton et se classent respectivement 13ème et 17ème. Patrick n'est pas loin de remporter le sprint du peloton mais coince dans la dernière ligne droite, victime de crampes (il fait 2).

Les commentaires de Yann :
(à venir)

Photo7

Yann, ici aux avant-postes, a fini par fausser compagnie au peloton

Les commentaires de Patrick :
Pas grand chose à rajouter aux propos de Franck. D'un point de vue personnel, compte tenue de ma préparation, tout s'est bien passé. Plus de watt que l'année dernière (un peu plus, +6 de puissance normalisée...) et des jambes en meilleur état sur la fin. Je me suis appliqué pour faire la meilleure arrivée possible (c'est pas dur, que ce soit pour la première place ou la 100éme, je fais (ou au moins je prépare) le sprint avec autant de motivation, une ligne d'arrivée c'est une ligne d'arrivée !). Virage au pied en seconde position, un gars voulait plus que moi virer en tête, puis je passe devant à l'accélération, ensuite un autre gars voulait plus que moi faire le dernier virage devant, ok, pas de soucis, je reste au contact pour faire l'intérieur, virage nickel, je ressort à sa hauteur, dans ma tête c'est dans la poche, 3 tours de pédale à bloc est c'est fini. Et la rien, les jambes restent bloquées, pas vraiment une crampe, un truc bizarre (un sprint en 2 temps comme ca c'est pas courant). Et du coup, comme tout mon corps s'était préparé à une accélération décoiffante, j'ai vraiment failli passer par dessus le guidon ! L'absence d'une accélération attendue peut se vivre comme une accélération négative (et merci à la roue libre).

Photo8

Patrick a plusieurs fois tenté sa chance

Les commentaires de Franck P :
Fébrile depuis plusieurs jours (toux, courbatures, somnolence), je suis à deux doigts de renoncer à courir. Finalement, une fois sur le vélo, les petits tracas s'envolent et je me sens même plutôt dans le coup. Bizarre !
Une fois la bonne échappée partie, je tente ma chance à plusieurs reprises pour initier ou m'immiscer dans des contres (dont une fois dans une échappée à 5 avec Yann), mais il y a toujours au moins un ou deux coureurs du Fontanil pour se coller à nos roues et dissuader les bonnes volontés. Leur course est parfaite et, au bout de quelques tours, il n'y a plus vraiment de volontaires pour tenter sa chance.
Deux groupes de contre parviennent tout de même à sortir dans les derniers tours (mais à chaque fois avec un coureur du Fontanil aux basques), dont un à l'initiative de Yann, très en forme.
Le peloton, dont je fais partie, ne se présente donc que pour la 12ème place. Au bord des crampes depuis une quinzaine de kilomètres, je coince un peu dans la bosse finale et prend finalement la 6ème place du paquet, et la 17ème de la course.
Tout cela n'a rien de très glorieux mais c'est tout de même beaucoup mieux que l'an passé où j'avais fini par abandonner après avoir beaucoup souffert, notamment dans la bosse. Cette année, non seulement je ne me suis jamais senti en difficulté, mais j'ai surtout pris un vrai plaisir à courir ! Vivement la suite de la saison !

Photo9

Franck, en force dans la bosse


Petit Quizz : à qui appartient cette jambe fraîchement épilée ?

Photo10

(Un indice : d'habitude, ses poils se coinçaient dans les rayons...)


Les classements complets ICI


Franck P02 avril 2012, 00:23

Encore bravo à toi Vincent, pour ta très belle performance... Mais je ne suis pas surpris au regard du niveau qui était le tien cet hiver et au printemps lors des sorties club. Tu as un sacré potentiel et la gagne n'est plus très loin désormais !

Pierre02 avril 2012, 08:26

Bien joué Vincent, tu devrais être bien à la grimpée dimanche. Le quizz: le renard bien sûr.

Karl02 avril 2012, 08:54

Surprenant je n'imaginais pas un mollet si élancé, caché derrière ses célèbres poils. Je t'ai reconnu grâce à l'indice.
Merci à Patrick pour ces superbes clichés, quel talent! Désolé de ne pas avoir de photo de vos courses, car je devais partir tôt.

Alexis Sicard02 avril 2012, 10:33

Franck, je te tiens au courant des photos de Laetitia et on essaye de t'envoyer ça assez vite.
Bonne course des TVS!

Franck P02 avril 2012, 22:17

@Alexis : oui, ça y est, elle me les a transmises et elles sont en ligne. Merci à elle.
J'ai bien fait de m'accrocher à ta roue dans les bosses, c'était la garantie d'apparaître sur les photos !

Alexis Sicard02 avril 2012, 22:26

@Franck: Si c'était que pour les photos ça se saurait! ;)

Karl06 avril 2012, 11:35

Finalement 9ème. Bravo et merci à l'organisation pour ce classement très complet !

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 1302  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour les visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo12
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo13
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo14
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo15
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo16
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo17
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo18
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo19
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo21
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo22
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo23
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo24
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo25
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo26
Photo27


Photo28
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo29

www.isere.fr


Photo30
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 27/02/12 par Franck P, mise à jour le 22/10/2012 22:52 par Franck P