Gentleman des Mures

Par Franck P

Gentleman organisée par l'Etoile Cycliste Muroise sur une circuit de 21 km autour de St-Bonnet de Mure (69).

TVS représenté par :


La course vécue par Laurent :
(à venir)


La course vécue par Franck P :

Presque 160 équipes en lice et plutôt du beau monde au départ de cette épreuve parrainée par Mickaël Buffaz où les amateurs ont l'occasion de côtoyer quelques professionnels. C'est ainsi que nous croisons David Moncoutié et Jean-Eudes Demaret (de Cofidis), Laurent Mangel (de l'équipe Saur Sojasun), Cyril Dessel (d'AG2R), ou encore Jeannie Longo.
Enrhumé depuis 4 ou 5 jours et échaudé par l'enfer vécu la semaine précédente, je m'étais pourtant juré de ne plus courir avant 2012. Mais c'était sans compter sur l'appel de Laurent, à la recherche d'un partenaire pour cette ultime épreuve de la saison.
Laurent, qui a connu une année presque blanche essentiellement marquée par des travaux dans sa nouvelle maison, n'a pas encore eu l'occasion de disputer de contre-la-montre en 2011, et il n'a vraisemblablement pas l'intention de se mettre la pression pour celui-ci : pas de prolongateur, pas de casque de chrono, pas de sur-chaussures... "Tranquille-tranquille".
Nous décidons que je ferai le départ mais sans me mettre à bloc car Laurent sait qu'il aura besoin d'un peu de temps pour ce mettre dans le rythme. Ma reconnaissance du parcours m'a permis de constater qu'il y avait pas mal de vent et que celui-ci était contraire sur les quasi deux derniers tiers du tracé, il convient donc de ne pas tout donner dès le début.
L'entame est marquée par une succession de rond-points que nous négocions assez mal, ressortant à chaque fois avec plusieurs mètres d'écart entre nous deux. La traversée du troisième est même marquée par un joli coup de frein pour éviter plusieurs voitures arrêtées au beau milieu de la chaussée. C'est pénible, mais ça passe sans encombre.
Place maintenant à de longs bouts droits. Je me sens bien mais j'ai peur d'appuyer trop et de mettre Laurent dans le rouge, alors je veille surtout à garder une allure régulière, éviter les a-coups.
Bien que peu entraîné cette saison, Laurent s'arrache pour participer quand même aux prises de relais et cela me permet de récupérer un peu dans sa roue avant d'aborder les 10 derniers kilomètres où le vent est constamment défavorable.
Petite frayeur dans un rond-point à 6 km de l'arrivée où je suis obligé de gueuler comme un putois pour signaler notre présence au conducteur d'une voiture qui ne nous a pas vu et qui est sur le point de nous couper la route... Nous l'évitons de justesse avant d'attaquer une longue ligne droite avec vent pleine face où nous souffrons tous les deux. Le compteur tombe en dessous de 35 et frôle même les 30 km/h dans la partie la plus difficile où nous rattrapons cependant l'équipe partie 4 minutes devant nous.
Nous voilà maintenant à 4 km de l'arrivée. Je sens que j'en ai encore pas mal sous le pied, mais j'attends les 2 derniers kilomètres pour mettre le turbo et tout donner.
Ça y est, le panneau des 2 kilomètres est là. Je vais pour faire grimper le compteur, mais Laurent me fait comprendre que ce n'est pas le moment, qu'il est au bord de la rupture.
Je fais le dos rond encore un kilomètre supplémentaire. Là, ça commence à sérieusement sentir l'écurie, et j'ai la furieuse envie de tourner la poignée de gaz. J'encourage Laurent pour le motiver, j'accélère un peu, mais un nouveau râle primitif (du genre "Rhâââââ") me fait à nouveau comprendre que ça ne va pas le faire...
Je tente une dernière fois de faire monter le rythme de notre duo dans les 500 derniers mètres, mais de nouveau "Rhââââââââââ", alors je lève définitivement le pied.
Nous finissons un peu à l'arrachée, pas mal désunis, et nous faisons rejoindre juste au passage de la ligne par une équipe partie derrière nous.
Nous nous classons 47ème (sur 157), à 4 mn de l'équipe gagnante, avec un temps de 30'12 pour une moyenne de 39,7 km/h. C'est moyen mais il aurait été difficile de faire mieux compte-tenu des circonstances. Laurent a vraiment tout donné pour tenir jusqu'au bout mais le dernier kilomètre aura été de trop. Il me confiera, après la ligne, que son coeur est monté jusqu'à 200 sur la fin de course... Impressionnant !
Je suis certain que nous ferons mieux l'an prochain en nous entraînant un peu ensemble au préalable (nous ne nous étions jamais associés sur une gentleman jusque-là) et avec un Laurent en pleine possession de ses moyens, ce qui n'était pas le cas cette année.
De mon côté, je repars avec la sentiment de n'être, finalement, pas tant "à la rue" que ça. L'impression de ne pas être à la hauteur 8 jours plus tôt étant surtout dûe au fait d'avoir couru avec un partenaire hors-norme !
Ma saison est maintenant terminée et je l'ai fêtée dignement, le soir même, avec ma bière préférée !

Photo1

Rendez-vous en 2012 pour de nouvelles aventures cyclistes !


Retrouvez les résultats ICI


Vos commentaires

Antoine24 octobre 2011, 14:05

Bravo pour ta saison Franck, et pour tes récits qui m'ont permis de me sentir un peu cycliste cette année à travers vos exploits et aventures.

Je vois que nous avons au moins un point commun pour cette saison... Même si j'avoue avoir un faible pour la Jeanlain ambrée, mais l'Adelscott n'est pas mal du tout non plus !

Franck P24 octobre 2011, 20:55

@Antoine : bon, faudra que tu me fasses découvrir ça. Dans un autre genre, j'aime bien la Chimay Bleue !

Edouard25 octobre 2011, 10:12

Quel talent Franck pour raconter tes courses, et même d'ailleurs celle des autres.
Comme Antoine j'ai un peu l'impression d'y être....
Un grand merci!

Franck P25 octobre 2011, 12:59

@Edouard : merci pour le compliment qui me va droit au coeur.
Il est clair que si je mettais autant d’énergie à l'entraînement que dans la rédaction des articles du Wiki, je serais presque champion de France Ufolep !

Commentaire 
Auteur    Site web 
Concentre toi, entre le code 1411  
précédé du chiffre six 

diapo

Toutes les photos
(Cliquez sur les vignettes pour visualiser)

vignette
vignette
vignette
vignette

NOS SPONSORS & NOS PARTENAIRES...

Photo3
L’équipementier textile des cyclistes

www.bioracer.com


Photo4
Restaurant gastronomique la Bastille Grenoble

www.restaurant-grenoble-gras.com


Photo5
L'expert des cuisines professionnelles

www.groupegif.com


Photo6
La passion du froid et de la climatisation

www.refrigeration-equipement-service.fr


Photo7
Spécialisé dans le Conseil, l’Audit et la Formation en Santé et Sécurité au travail

www.2s-ergo.com


Photo8
Le spécialiste du sciage et tronçonnage en conception et distribution

www.coup-indus.fr


Photo9
La petite Nice de l'agglomération grenobloise

www.ville-latronche.fr


Photo10
Fabricant d'équipements et mobilier inox

www.sofinor.com



(:photo CELYSS.jpg non trouvée, cliquer pour envoyer:)
www.celyss.com


Photo12
La maitrise du froid professionnel et ménager

www.eberhardt.fr


Photo13
L’inox à la mesure de vos talents

www.tournus.com


Photo14
Les Authentiques de la cuisson

www.charvet.fr


Photo15
La marque des chefs

www.franstal.fr


Photo16
La cuisson de précision

www.mkn.eu

Photo17
Photo18


Photo19
La région Auvergne-Rhône-Alpes

www.auvergnerhonealpes.fr


Photo20

www.isere.fr


Photo21
Le Dauphiné Libéré, partenaire de nos organisations

www.ledauphine.com

Éditer la page - Gérer les fichier - Gérer l'accès
Page créée le 24/10/11 par Franck P, mise à jour le 25/10/2011 12:59 par Franck P